Éléments d'une armoirie

éléments d'une armoirie

Écu

L’écu est l’élément central et la surface sur laquelle se placent les couleurs et les symboles de l’armoirie. Sans l’écu, il n’y a pas d’armoiries. Les éléments qui entourent l’écu sont optionnels.

Heaume et lambrequins

Le heaume (ou casque) est situé au-dessus de l’écu et rappelle les origines de l’héraldique. Les lambrequins qui l’accompagnent représentent le tissu déchiré lors des combats qui protégeait le casque du chevalier du soleil.

Cimier et torque

Le cimier est au sommet des armoiries. Il est posé sur une torque de tissus torsadés d’où partent les lambrequins. Au Moyen Âge, le cimier était un objet tridimensionnel qui grandissait le chevalier et le rendait plus imposant. 

Devise

La devise est une courte phrase, ou une série de mots, qui sert à inspirer, à l’image d’un proverbe. On la retrouve habituellement sur une banderole sous l’écu et elle peut être rédigée dans n’importe quelle langue.

Supports et terrasse

Les supports, animaux ou personnes, sont placés de part et d’autre de l’écu, comme s’ils le soutenaient. Ils sont placés sur une base appelée terrasse. Au Canada, les institutions (comme les municipalités ou les écoles), les titulaires de hautes fonctions d’État (tels le gouverneur général et les lieutenant-gouverneurs, les premiers ministres et les membres du Conseil privé) ainsi que les récipiendaires du plus haut grade des ordres nationaux peuvent se faire concéder des supports.