Reconnaître l'excellence

Robb Nash nous confie ce que représente pour lui le fait d’avoir reçu la Médaille du service méritoire en reconnaissance de l’aide qu’il apporte, par la musique, aux jeunes du Canada aux prises avec des problèmes de santé mentale.
 
Transcription

[Description de l’écran: Sur un arrière-plan gris, on peut lire: «Distinctions honorifiques canadiennes, Robb Nash, Médaille du service méritoire (division civile)». Un léopard vice-royal se trouve au-dessus du texte.]

[Description de l’écran: Plusieurs mots caractérisant les récipiendaires des distinctions honorifiques bougent sur un écran noir. Sur l’écran, on peut lire: «Distinctions canadiennes remises par le gouverneur général».]

[Description de l’écran: Un léopard vice-royal se trouve devant un arrière-plan gris.]

[Robb Nash:] Mon moment préféré, dans chaque spectacle, c’est lorsque je vois le public, les larmes qui coulent sur les visages.

Au début, je n’aimais pas ça.

Je pensais que je regardais les larmes de personnes en train de s’effondrer.

Maintenant, je réalise que ce sont les larmes de personnes en train de s’en sortir.

Quand j’avais 17 ans, j’ai eu un grave accident d’auto. Lorsque je suis sorti du coma, je ne savais plus qui j’étais, qui étaient mes parents.

On a dû reconstruire ma tête avec du titane.

J’ai traversé une période de grande amertume.

Pendant deux ans, je n’avais plus envie de vivre, mais j’ai réussi à traverser cette période sombre.

Je me suis demandé combien d’autres jeunes comme moi pouvaient avoir les mêmes pensées sombres, les mêmes pensées suicidaires, sans en parler.

J’ai alors décidé que je voulais raconter mon histoire au plus grand nombre de personnes possible.

Je savais que la musique serait une bonne façon de partager cette histoire.

On m’a donné l’occasion de faire une tournée à travers les prisons pour jeunes, dans les réserves autochtones du Nord, dans les écoles, d’écouter les histoires des jeunes et de partager les miennes avec eux.

Et j’ai laissé tomber mon contrat de disque pour faire cette tournée, ce qui fut l’une des meilleures décisions que j’aie prises.

Vous savez, j’ai réalisé quelque chose.

Vous pouvez aller voir n’importe quel adulte et lui demander :

« Que fais-tu dans la vie ? »

Tout le monde sait ce qu’il fait.

Demandez-leur : « Pourquoi le fais-tu ? »

Peu de gens ont une bonne réponse, et c’est triste.

J’ai commencé à écrire des chansons avec les gens que l’on rencontrait… Des chansons sur la dépendance, sur le suicide.

On a vu des gens avoir de grandes révélations.

En fait, 883 étudiants nous ont remis leur lettre de suicide après ces concerts.

Puis nous avons commencé à recevoir des photos et des vidéos les montrant en train de se faire tatouer nos paroles sur les bras, à l’endroit où ils s’automutilaient auparavant.

Alors j’ai pris toutes les signatures des lettres de suicide que nous avions reçues et je les ai tatouées sur mes bras.

J’ai fait ça parce que je me souviens de ce qu’on ressent, tout seul avec ces pensées.

Toutes ces personnes ont eu de telles pensées, mais elles sont toujours parmi nous.

Les gens ne semblent parler de maladie mentale que lorsqu’il y a un suicide, les gens ne semblent parler de dépendance que lorsqu’il y a une « overdose ».

Ce que nous essayons de faire dans notre spectacle, c’est de raconter les histoires de personnes qui sont encore là, de celles qui ont réussi à traverser cette épreuve, faire de ces personnes-là des exemples, montrer qu’il y a des survivants, des gens qui parviennent à s’en sortir…

[Description de l’écran: Robb Nash est assis dans un théâtre et parle à la caméra. L’écran affiche: «Robb Nash, Winnipeg, Manitoba, récipiendaire de la Médaille du service méritoire (division civile)».]

[Description de l’écran: Jonny Holliday est assis devant une batterie sur une scène et parle à la caméra. Sur l’écran, on peut lire: «Jonny Holliday, The Robb Nash Project, Musician/Artistic Director». De courts extraits vidéo de ses performances sont diffusés pendant qu’il parle.]

[Jonny Holliday:] Je pense que Robb incarne un tout nouveau visage de la santé mentale.

Il lui confère une allure « cool », branchée, et fait réaliser aux jeunes que c’est correct de parler de leurs difficultés.

[Robb Nash:] Beaucoup de gens me regardent et pensent : « Pourquoi devrions-nous faire confiance à ce gars-là avec nos jeunes ? Il ne semble pas être une personne qualifiée pour parler de choses comme la maladie mentale. »

Mais recevoir une reconnaissance comme celle-ci, ça nous aide à grandir et à rejoindre encore plus de gens.

C’est pourquoi je suis si honoré de la recevoir.

C’était super d’avoir des chansons qui passaient à la radio et de jouer devant des foules.

Mais là, on ne parle pas simplement de succès, on parle de quelque chose de significatif.

C’est tellement gratifiant de sentir que ta musique peut faire partie de la vie de quelqu’un.

[Description de l’écran: Tout au long de la vidéo, on voit se succéder à l’écran des images de Robb Nash ou de Jonny Holliday et une série de séquences montrant le Robb Nash Project lors de concerts, des écoliers qui entrent dans des salles de concert et Robb Nash qui, sur une scène, s’adresse au public.]

[Description de l’écran: Devant un arrière-plan gris, on peut lire: «Les décorations pour service méritoire (division civile) reconnaissent les contributions remarquables de citoyens qui font honneur à notre pays grâce à leurs actions exceptionnelles dans de nombreux domaines variés. gg.ca/honneurs». La Médaille et la Croix du service méritoire figurent au-dessus du texte.]

Nancy et Robert Campana parlent de ce qu’ils ont accompli en appui à la communauté LGBTQ2+, et de ce que signifie pour eux le fait d’avoir reçu la Médaille du service méritoire.
 
Transcription

[Description de l’écran: Sur un arrière-plan gris, on peut lire: «Distinctions honorifiques canadiennes, Nancy et Robert Campana, Médaille du service méritoire (division civile)». Un léopard vice-royal se trouve au-dessus du texte.]

[Description de l’écran: Plusieurs mots caractérisant les récipiendaires des distinctions honorifiques bougent sur un écran noir. Sur l’écran, on peut lire: «Distinctions canadiennes remises par le gouverneur général».]

[Description de l’écran: Nancy et Robert Campana sont assis côte à côte et s’adressent tour à tour à la caméra. À l’écran, on peut lire: «Nancy et Robert Campana, Windsor (Ontario), récipiendaires de la Médaille du service méritoire (division civile).]

[Robert Campana:] Rocky était attristé parce qu'il avait des amis qui n'avaient jamais pu dire à leurs parents qui ils étaient, car ils craignaient d’être mis à la porte de la maison.

Mais notre maison a toujours été un lieu sûr pour tous ses amis.

[Nancy Campana:] Nous avons perdu notre fils Rocky en août 2012.

Rocky a tenté de s’enlever la vie, il a ensuite survécu deux jours.

Rocky a toujours été un défenseur de la communauté LGBTQ.

Il était un jeune homosexuel et il est « sorti du placard » à l’âge de 17 ans.

Rocky faisait de grands plans pour le travail qu’il voulait accomplir.

Il me parlait du travail qu’il voulait faire au sein des « alliances gais-hétéros ».

Il n'y avait pas d'AGH à l'école de Rocky mais nous savons qu’il en aurait été le « leader ».

Lorsque Rocky est décédé, nous savions que nous voulions poursuivre le travail qu’il avait commencé.

Nous l’avons fait en travaillant en collaboration avec la  « Windsor Pride Community », et nous avons mis sur pied l'événement « Run  for Rocky ».

[Robert Campana:] C’est une course de cinq kilomètres.

Nous en avons fait un évènement familial.

Vous n’aviez pas besoin d’être un coureur pour y participer, vous pouviez juste marcher.

C’était davantage pour rassembler les gens et les sensibiliser au travail que nous accomplissions.

[Nancy Campana:] L’événement « Run for Rocky » a eu lieu pendant cinq ans.

Cet évènement nous a permis d'amasser 270 000 $.

Nous avons d’abord offert des subventions à des "alliances gais-hétéros" au sein des écoles.

Nous finançons également des événements en cours, des bourses d'études, des programmes d'éducation pour les parents.

Tous les fonds amassés grâce à la course « Run for Rocky » servent uniquement à financer des causes en lien avec l’éducation parce que nous croyons que l’éducation, c'est l’émancipation.

[Description de l’écran: Malachi Malabre est debout à l’extérieur et s’adresse à la caméra. À l’écran, on peut lire: «Malachi Malabre, ancien président de l’Alliance gais-hétérosexuels de Riverside». Derrière lui, on peut voir un plan d’eau et un pont imposant.]

[Malachi Malabre:] Lorsque je suis sorti du placard, je me suis joint à l'AGH de mon école et un de mes professeurs m’a dirigé vers « Run for Rocky ».

Ils m'ont aidé à financer mon AGH. Ils nous ont aidés à financer toutes nos activités.

[Description de l’écran: Tout au long de la vidéo, l’écran montre en alternance M. et Mme Campana, M. Malabre, et une série de scènes dans lesquelles on peut voir la course Run For Rocky, le bureau de la communauté de la Fierté de Windsor et la ville de Windsor, en Ontario.]

[Nancy Campana:] L’objectif de ce projet était de rendre Windsor un endroit plus sécuritaire et plus amical pour les membres de la communauté LGBTQ.

[Malachi Malabre:] Je vois maintenant une plus grande diversité, davantage de personnes qui ont l’esprit ouvert.

Il y a plus de gens qui se sentent bien et en sécurité, et qui se sentent libres d'être eux-mêmes.

[Robert Campana:] La Décoration pour service méritoire qu'on nous a remise fut un très grand honneur et une grande surprise pour nous deux.

Ce n’est pas uniquement une reconnaissance pour Nancy et moi, mais un prix pour toute la communauté qui nous a pris dans ses bras, qui a crû en ce que nous faisons, et qui s'est mobilisée avec nous.

[Nancy Campana:] Ce prix a permis à Windsor de recevoir la reconnaissance qu'elle mérite pour la communauté diversifiée qu'elle est devenue aujourd'hui.

[Description de l’écran: Devant un arrière-plan gris, on peut lire : « Les décorations pour service méritoire (division civile) reconnaissent les contributions remarquables de citoyens qui font honneur à notre pays grâce à leurs actions exceptionnelles dans de nombreux domaines variés. gg.ca/fr/distinctions». La Médaille et la Croix du service méritoire figurent au-dessus du texte.]

[Description de l’écran: Un léopard vice-royal se trouve devant un arrière-plan gris.]

 

Centre des médias