La gouverneure générale honore des membres des Forces armées canadiennes

Le 8 novembre 2021

OTTAWA (Ontario) — Les 4 et 8 novembre 2021, Son Excellence la très honorable Mary Simon, gouverneure générale et commandante en chef du Canada, a remis un total de 59 décorations pour service méritoire (DSM) – division militaire, à des membres exceptionnels des Forces armées canadiennes.

En tant que chancelière et commandeur de l’Ordre du mérite militaire, la gouverneure générale a également investi deux récipiendaires de la DSM susmentionnés de l’Ordre : l’un, à titre de commandeur du mérite militaire pour son service méritoire exceptionnel et son leadership démontré dans des fonctions importantes; et l’autre, à titre de membre du mérite militaire pour un service ou un rendement exceptionnel.

Les cérémonies ont eu lieu virtuellement.

Créées par Sa Majesté la reine Elizabeth II, les décorations pour service méritoire reconnaissent les Canadiens ayant accompli des actions exceptionnelles qui ont fait rejaillir l’honneur sur notre pays. Comme l’Ordre du mérite militaire, il constitue un élément central du Régime canadien de distinctions honorifiques qui comprend également l’Ordre du Canada, la Médaille du souverain pour les volontaires et les Décorations pour actes de bravoure.

Tous les récipiendaires partagent le désir d’aider les autres, d’atteindre l’excellence et de contribuer à leur communauté et au Canada.

Citation :

« Cet honneur et cette reconnaissance s’accompagnent de l’important devoir qui vous incombe collectivement d’œuvrer à l’établissement de Forces armées canadiennes qui valorisent tous ceux et celles qui se trouvent dans leurs rangs. Je mets au défi chacun et chacune d’entre vous de donner l’exemple. »

Son Excellence la très honorable Mary Simon, gouverneure générale du Canada

Faits en bref :

  • Créées par Sa Majesté la reine Elizabeth II, les décorations pour service méritoire reconnaissent les Canadiens ayant accompli des actions exceptionnelles qui ont fait rejaillir l’honneur sur notre pays.
  • La croix a initialement été créée en 1984, pour les militaires. En 1991, une médaille a été ajoutée à la division militaire.
  • Encourager et reconnaître l'excellence est au cœur du mandat de tout gouverneur général.


Liens connexes :

  • Pour plus d’informations sur les distinctions honorifiques canadiennes, visitez notre site Web à l’adresse www.gg.ca/fr/distinctions.
     

Renseignements pour les médias

Bureau de presse de Rideau Hall
343-573-7563
media@gg.ca

Toutes les demandes d’entrevue avec les récipiendaires doivent être adressées au ministère de la Défense nationale :

Ministère de la Défense nationale
Bureau de relations avec les médias
1-866-377-0811
613-996-2353
mlo-blm@forces.gc.ca

Restez branchés :

Suivez GouverneurGeneralCanada sur Facebook, Instagram, Twitter et YouTube.

Liste des récipiendaires

Récipiendaires de la Croix du service méritoire (division militaire)

Le capitaine de frégate William Brown C.S.M., C.D.
Ottawa (Ontario)

De janvier à juillet 2020, le capitaine de frégate Brown a fait montre de qualités exceptionnelles de leadership, de professionnalisme et de bienveillance lors de son déploiement dans les mers Méditerranée, Noire et Baltique à titre de commandant du Navire canadien de Sa Majesté Fredericton. Pendant les sept mois du déploiement, il a veillé à ce que son équipage reste centré sur les opérations et fasse preuve de résilience malgré les difficultés sans précédent imposées par la pandémie mondiale de COVID-19 et par la perte tragique de l’hélicoptère du navire, dont les six occupants ont péri. Les efforts remarquables du commandant Brown ont contribué directement à la solide réputation du Canada auprès de ses alliés.

Le caporal-chef Anthony Bullen C.S.M., C.D.
Gander (Terre-Neuve-et-Labrador)

Le 5 mars 2017, en sa qualité de chef de l’équipe de recherche et sauvetage   de l’équipage 901 du 103e Escadron de recherche et sauvetage, le caporal-chef a répondu à un appel de détresse du bateau de pêche Northern Provider qui était pris dans une violente tempête dans l’Atlantique Nord, à 280 kilomètres au nord-est de St. John’s, à Terre-Neuve-et-Labrador. Faisant preuve de beaucoup de professionnalisme et de détermination dans une situation extrêmement périlleuse, le caporal-chef Bullen a été descendu dans les eaux glaciales à deux reprises –– dont une fois avec une combinaison de plongée défectueuse –– pour sauver deux pêcheurs qui avaient délaissé leur embarcation dans une mer déchaînée.

Le major-général Jennie Carignan C.M.M., C.S.M., M.S.M., C.D.
Stittsville (Ontario)

À titre de commandante de la mission de l’OTAN en Irak de novembre 2019 à novembre 2020, le major-général Carignan a assuré un leadership inspiré pendant une période turbulente et dangereuse, travaillant sans relâche pour maintenir la viabilité politique et militaire de la mission. Elle a fourni des conseils clés aux dirigeants civils et militaires de l’Alliance afin de les aider à développer de futures options pour l’OTAN en Irak, tout en étant leur agent de confiance dans le cadre d’échanges avec de hauts responsables du gouvernement et de la défense irakiens. L’extraordinaire leadership et la prévoyance du major-général Carignan ont renforcé la crédibilité de l’OTAN et du Canada.

Le colonel Scott Malcolm C.S.M., C.D.
Greely (Ontario)

De février à juin 2020, la performance exceptionnelle du colonel Malcolm en tant que directeur des Opérations des services de santé a été déterminante dans la bonne conduite des interventions des Forces armées canadiennes dans le cadre de la pandémie de COVID-19. Œuvrant dans des circonstances difficiles, il a mené de main de maître la planification et l’exécution des nombreuses prestations des services de santé militaires qui ont été mises en œuvre pour protéger la population canadienne contre le virus. Le leadership inspirant, la détermination et la finesse stratégique du colonel Malcolm ont apporté réconfort et espoir aux Canadiens et Canadiennes, et lui ont fait honneur, ainsi qu’aux Forces armées canadiennes.

Le colonel Travis Morehen C.S.M., C.D.
Kingston (Ontario)

De janvier à septembre 2019, le colonel Morehen a été déployé en qualité de commandant de la Force opérationnelle au Mali, où il a constitué une équipe résiliente, apte au combat et capable de manœuvrer efficacement dans un environnement opérationnel austère et violent. Pendant son mandat, la force opérationnelle a réalisé 3 800 heures de vol tactique et mené plus de 30 opérations délibérées. En plus d’assurer le soutien aéromédical, il a coordonné de manière méticuleuse et discrète le soutien tactique apporté à une opération délicate d’envergure nationale. Le leadership exceptionnel du colonel Morehen au sein d’une mission onusienne complexe a fait grand honneur au Canada.

Le lieutenant de vaisseeau Kevin Okihiro C.S.M., C.D.
Victoria (Colombie-Britannique)

Le 26 août 2019, à Upton Cross, en Angleterre, le lieutenant de vaisseau Okihiro a fait preuve d’un leadership et d’un courage exceptionnels en représentant les Forces armées canadiennes à l’étranger en tant qu’opérateur responsable de la neutralisation de matières explosives primaires. Dans l’imminence d’une menace interne, il a instinctivement donné des instructions pour ériger un périmètre de sécurité visant à protéger la population. Intervenant dans un immeuble encombré de matières inflammables secondaires et dont le sol était imbibé de substances accélératrices inconnues, il a réussi à neutraliser dix engins explosifs de circonstance. Ses interventions remarquables ont permis de sauver des vies et de préserver des infrastructures essentielles.

Le général Terrence John O'Shaughnessy 
Boulder City (Nevada, États-Unis)

En tant que commandant du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord de 2018 à 2020, le général O’Shaughnessy a fait preuve de dévouement et d’altruisme envers le Canada et les États-Unis, contribuant ainsi à une défense binationale puissante et intégrée de l’Amérique du Nord. Son influence positive, son sens stratégique exceptionnel et son leadership résolu ont contribué de manière notable à l’évolution de la défense et de la sécurité du continent. Le général O’Shaughnessy a sans contredit renforcé les relations étroites et privilégiées qui unissent depuis longtemps le Canada et les États-Unis.

Le brigadier-général Michel-Henri St. Louis O.M.M., C.S.M., M.S.M., C.D.
Kingston (Ontario)

Le brigadier-général St-Louis a été déployé d’avril 2019 à juin 2020 à titre de commandant de la Force opérationnelle interarmées – IMPACT, la mission de lutte contre Daech des Forces armées canadiennes en Irak et en Syrie. Il a travaillé sans relâche pour renforcer les relations avec les principaux alliés, faisant avancer la stratégie du gouvernement canadien au Moyen-Orient. Lors des tensions accrues résultant des frappes cinétiques, il a fait preuve de calme et de courage sous le feu de l’ennemi en assurant la protection de sa force opérationnelle. Le rendement exceptionnel du brigadier-général St-Louis dans un environnement multinational complexe a fait grand honneur au Canada.

Récipiendaires de la Médaille du service méritoire (division militaire)

Le lieutenant de vaisseau Christopher Barker M.S.M., C.D.
Cobourg (Ontario)

Depuis 1992, le lieutenant de vaisseau Barker a fait preuve d’un réel attachement à la préservation de l’histoire du Navire canadien de Sa Majesté Skeena et à la commémoration des marins qui ont servi et péri lors d’une violente tempête le 25 octobre 1944. De son propre chef, il a rassemblé des artefacts historiques, organisé des services commémoratifs annuels, dirigé la construction d’un monument en Islande et organisé un voyage récréatif pour tous les cadets. Son dévouement indéfectible a permis d’honorer les anciens combattants, d’inspirer les cadets et de transmettre un héritage à toute la population canadienne.

Le capitaine de frégate William Barlow M.S.M., C.D.
Ottawa (Ontario)

D’août à décembre 2019, le capitaine de frégate Barlow a fait preuve d’un leadership et d’un professionnalisme exceptionnels en tant que commandant du Navire canadien de Sa Majesté Ottawa, alors qu’il était déployé dans la région Indo-Asie-Pacifique. Il a ensuite assumé le commandement du Navire canadien de Sa Majesté Calgary de mars à mai 2020, pendant l’opération LASER, la contribution des Forces armées canadiennes à la lutte contre la pandémie de COVID-19. La capacité hors pair du capitaine de frégate Barlow à mettre sur pied des équipes aptes au combat et à exceller dans les opérations a grandement contribué à la concrétisation des objectifs stratégiques nationaux et internationaux du Canada.

Le major John Benson M.S.M., C.D.
Québec (Québec)

D’octobre 2018 à novembre 2019, le major Benson a été déployé à Bagdad, en Irak, en tant que conseiller militaire du commandant. Au cours de la première rotation de la mission de l’OTAN en Irak, il a rapidement acquis une compréhension approfondie des questions de grande envergure et de la dynamique de l’environnement, ce qui lui a permis de contribuer efficacement aux principales activités de la mission. On retiendra en particulier ses efforts de consolidation des relations en soutien à la mission de l’OTAN en Irak et sa gestion hors pair de dossiers diplomatiques délicats. Par ses efforts cohérents et inébranlables au cours de son déploiement, le major Benson a fait grand honneur au Canada.

Le lieutenant-colonel Joseph Boland M.S.M., C.D.
Edmonton (Alberta)

En tant que commandant de l’élément de soutien national de la Force opérationnelle en Lettonie de janvier à juillet 2020, le lieutenant-colonel Boland a mis à profit son leadership remarquable, sa créativité, son flegme et son engagement inébranlable envers le succès de la mission. Ses efforts ont permis de garantir à tous les soldats un environnement sûr et conforme aux normes sanitaires liées à la COVID-19, d’améliorer le soutien logistique et de permettre au Canada de mieux remplir ses fonctions de nation-cadre dans le cadre des efforts de dissuasion de l’OTAN. La remarquable tenue du lieutenant-colonel Boland en pleine crise sanitaire mondiale a eu une incidence directe sur le franc succès de la mission canadienne en Lettonie.

Le capitaine Maxwell Brownfield M.S.M., C.D.
Stittsville (Ontario)

D’avril 2019 à novembre 2020, le capitaine Brownfield a fait preuve d’un professionnalisme admirable pour soutenir les opérations antiterroristes en Irak alors qu’il était affecté au collectif de partenariat et d’intégration du Commandement central des États-Unis au Qatar, et au Centre du renseignement de ciblage interarmées à Ottawa, en Ontario. Plus particulièrement, il a aidé à innover les méthodes d’exploitation du renseignement à distance, contribuant ainsi à la réussite des opérations, tant sur le champ de bataille que dans le cadre des activités de ciblage des Forces armées canadiennes. Les efforts du capitaine Brownfield ont amélioré considérablement le processus de partage des renseignements au sein d’une coalition.

Le premier maître de 1re classe Darcy Burd M.M.M., M.S.M., C.D.
Halifax (Nouvelle-Écosse)

Le premier maître de 1re classe Burd a été capitaine d’armes sur le Navire canadien de Sa Majesté St. John’s, déployé de janvier à juillet 2018 dans le cadre de l’opération Reassurance. Son souci opérationnel et son leadership axé sur la vision « Notre personnel d’abord, la mission toujours » ont permis à l’équipage de rester motivé, discipliné et concentré malgré un environnement opérationnel difficile, complexe et changeant. Il a déployé ses efforts au-delà de son navire, travaillant sans relâche avec ses partenaires de l’OTAN dans les eaux instables de la Méditerranée orientale et de la mer Baltique, en vue de renforcer la camaraderie, d’accroître le rendement opérationnel et, ultimement, de rehausser la réputation du Canada sur la scène internationale.

Le major Caroline Cameron M.S.M., C.D.
Saint-Basile (Québec)

D’avril à juillet 2020, le major Cameron s’est distinguée avec honneur par son engagement et son dévouement exceptionnels comme commandant de la Force médicale d’assistance initiale dans la région de Montréal. Ses actions initiales rapides ont été critiques et ont permis une intégration efficace du personnel militaire dans les Centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) dans le cadre de l’opération LASER. Pour répondre à une demande d’assistance croissante, son équipe a accueilli plus de 200 militaires afin d’aider plus de 2 000 résidents vulnérables dans 15 CHSLD. Le leadership exemplaire et le professionnalisme du major Cameron ont contribué au rayonnement exceptionnel des Forces armées canadiennes.

Le colonel Kevin Cameron M.S.M., C.D.
Nepean (Ontario)

Le colonel Cameron a fait preuve d’un leadership visionnaire remarquable au cours des trois dernières années et a joué un rôle déterminant dans la réinvention de la transition. Son dévouement et son approche axée sur la collaboration ont considérablement renforcé le partenariat entre les Forces armées canadiennes (FAC) et Anciens Combattants Canada. Son éthique de travail exemplaire et son expertise dans le domaine de la transition ont largement contribué à l’élaboration et à la mise en œuvre d’outils et de services de transition novateurs destinés aux membres des FAC et à leurs familles. Les contributions notables et les initiatives personnelles du colonel Cameron incarnent les valeurs fondamentales véhiculées par les FAC.

L’adjudant-chef Patrice Chartrand M.M.M., M.S.M., C.D.
Lancaster Park (Alberta)

D’avril à octobre 2019, l’adjudant-chef Chartrand a été déployé comme sergent-major de la mission d’assistance aux Forces de sécurité de l’Ukraine. Son implication dans la professionnalisation des sous-officiers ukrainiens les a inspirés et a renforcé la cohésion de l’effort multinational. Son rendement   et son jugement ont illustré l’idéal du sous-officier alliant expérience et esprit critique. Le leadership de l’adjudant-chef Chartrand a renforcé la réputation d’excellence des Forces armées canadiennes auprès des représentants des agences présentes en Ukraine et a contribué au rayonnement de l’image de marque positive du Canada à l’échelle internationale.

Le lieutenant-colonel Frederick Côté M.S.M., C.D.
Shannon (Québec)

D’avril à octobre 2019, le lieutenant-colonel Côté fut déployé à titre de commandant de la Force opérationnelle dans le cadre de la mission d’aide militaire des Forces armées canadiennes à l’intention des Forces de sécurité de l’Ukraine. Il a fait preuve d’un niveau supérieur de discernement et d’ingéniosité afin d’améliorer tous les aspects opérationnels des forces interarmées. Il a habilement utilisé la communication et le partenariat comme pierre angulaire de son plan novateur pour promouvoir la contribution canadienne. Le leadership et le professionnalisme exemplaires du lieutenant-colonel Côté ont fait rayonner internationalement la contribution militaire à la stratégie du Canada en Ukraine.

Le capitaine de frégate Guillaume Côté M.S.M., C.D.
Nepean (Ontario)

En tant que directeur du projet des navires de patrouille extracôtiers de l’Arctique de juillet 2018 à septembre 2020, le capitaine de frégate Côté a fait preuve d’une détermination inébranlable pour assurer la livraison du premier navire du projet de renouvellement de la flotte. Grâce à ses efforts ciblés et dynamiques, il a su gagner la confiance de divers intervenants de la Défense nationale, de différents ministères et de l’industrie. Son leadership exemplaire a permis d’assurer la livraison du Navire canadien de Sa Majesté Harry DeWolf, premier navire de guerre construit dans le cadre de   la Stratégie nationale de construction navale.

Le lieutenant-colonel Erik Deneau M.S.M., C.D.
Ottawa (Ontario)

D’avril à octobre 2019, le lieutenant-colonel Côté fut déployé à titre de commandant de la Force opérationnelle dans le cadre de la mission d’aide militaire des Forces armées canadiennes à l’intention des Forces de sécurité de l’Ukraine. Il a fait preuve d’un niveau supérieur de discernement et d’ingéniosité afin d’améliorer tous les aspects opérationnels des forces interarmées. Il a habilement utilisé la communication et le partenariat comme pierre angulaire de son plan novateur pour promouvoir la contribution canadienne. Le leadership et le professionnalisme exemplaires du lieutenant-colonel Côté ont fait rayonner internationalement la contribution militaire à la stratégie du Canada en Ukraine.

Le colonel Stéphane Dumas M.S.M., C.D. (ret)
Spencerville (Ontario)

De juillet 2019 à août 2020, le colonel Dumas a été déployé à titre de commandant de la Force opérationnelle canadienne et d’adjoint au chef d’état-major – Opérations et Plans, dans le cadre de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO). Il a dirigé avec brio la planification et l’exécution d’opérations contre des groupes armés, permis la protection des civils, supervisé la réponse de la MONUSCO à la COVID-19 et renforcé les institutions démocratiques et la primauté du droit. Habile commandant, le colonel Dumas a grandement contribué à la mission et fait grand honneur au Canada.

Le lieutenant-colonel Allan Ferriss M.S.M., C.D.
Belleville (Ontario)

De janvier à août 2019, le lieutenant-colonel Ferriss a été déployé à Gao, au Mali, en tant que chef des opérations de la Force opérationnelle au Mali. Responsable de la planification, de la coordination et de la conduite des activités quotidiennes de toutes les unités tactiques, le lieutenant-colonel Ferriss a été un leader remarquable dont le souci constant de la mission a contribué à la réalisation d’opérations aériennes tactiques souples et adaptées à l’appui de la Mission multidimensionnelle des Nations Unies pour la stabilisation au Mali. La quête constante de l’excellence du lieutenant-colonel Ferriss, ainsi que son dévouement et sa conduite exemplaire ont favorisé le succès de la mission et, de ce fait, ont couvert de prestige les Forces armées canadiennes.

Le brigadier-général Peter Fesler 
Colorado Springs (Colorado, États-Unis)

En tant que directeur adjoint des opérations du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord de 2017 à 2020, le brigadier général Fesler s’est dévoué sans compter à la défense et à la sécurité du Canada et des États-Unis. Il a apporté une contribution inestimable aux réflexions novatrices sur la dissuasion continentale et sur une stratégie prioritaire d’investissement et de modernisation pour la défense de la souveraineté canadienne et américaine. Le brigadier général Fesler a indéniablement renforcé le développement de la défense continentale dans le cadre de la relation de défense emblématique et de longue date entre le Canada et les États-Unis.

Le capitaine de vaisseau Martin Fluet M.S.M., C.D.
Dartmouth (Nouvelle-Écosse)

Le capitaine de vaisseau Fluet a été déployé dans les mers Méditerranée et Noire de janvier à août 2019 à titre de commandant du Navire canadien de Sa Majesté Toronto. Commandant de guerre hautement efficace, il s’est démarqué au sein de la flotte de l’OTAN par son expertise opérationnelle et sa grande compréhension de l’adversaire alors que des opérations étaient menées à proximité des forces russes. Avec son leadership remarquable et sa solide compréhension des besoins tactiques et stratégiques, il a veillé à ce que l’équipage du navire demeure vigilant et en sécurité, tout en représentant admirablement le Canada.

Le capitaine de frégate Brian Foxton M.S.M., C.D. (ret)
Kanata (Ontario)

En tant que directeur de projet pour le projet des navires de combat de surface canadiens de mai 2018 à mars 2021, le capitaine de frégate Foxton a fait preuve d’une détermination sans faille pour mener à bien la phase de conception, tout en veillant à respecter fidèlement les exigences de la Marine royale canadienne. Il a su mettre à contribution son aptitude particulière à préciser les exigences militaires et à favoriser une compréhension commune entre les divers intervenants militaires et civils pour assurer la bonne conduite du projet. Ses connaissances, son leadership et sa persévérance ont aidé à préparer la future flotte à répondre aux besoins et aux obligations du Canada pour les années à venir.

Le capitaine James Fukakusa M.S.M.
Manotick (Ontario)

De mai 2020 à février 2021, le capitaine Fukakusa a été déployé au Koweït. Une fois sur place, il s’est vu confier de façon inattendue le rôle de chirurgien et d’autorité médicale supérieure de la force opérationnelle IMPACT, où il a accompli un travail irréprochable qui a largement dépassé les attentes liées à son rang. Sa compréhension stratégique de la pandémie de COVID-19, associée à ses conseils médicaux avisés, a permis à la chaîne de commandement de reprendre toutes ses activités dans les plus brefs délais, et ce, d’une manière qui a assuré la protection de tout le personnel contre le virus.

L’adjudant-chef Dominic Gaudreau M.M.M., M.S.M., C.D.
Québec (Québec)

En tant que sergent-major de la mission de l’OTAN en Irak de novembre 2019 à novembre 2020, l’adjudant-chef Gaudreau a contribué de manière exemplaire à l’équipe de commandement de la mission durant une période très exigeante. Loyauté, courage, finesse intellectuelle et diplomatie — autant d’attributs qui lui ont permis de jouer un rôle déterminant pendant une période trouble due aux restrictions imposées afin de prévenir la propagation de la COVID-19. L’adjudant-chef Gaudreau incarne l’excellence recherchée chez nos sous-officiers supérieurs. Il a grandement contribué à la mission de l’OTAN en Irak et a fait honneur au Canada auprès des pays alliés.

Le major Ralph Holah M.S.M., C.D.
Kingston (Ontario)

De 2014 à 2018, le major Holah a élaboré et instauré un cours sur l’estimation des dommages collatéraux (EDC) reconnu et accrédité à l’échelle internationale, destiné au collectif de ciblage interarmées des Forces armées canadiennes. Ses efforts soutenus ont permis de perfectionner le cours des FAC et de le rendre conforme aux principales normes internationales et à celles des alliés. Il est un expert respecté aux États-Unis et ses avis sur les questions stratégiques et techniques sont régulièrement sollicités. Le dévouement du major Holah et son habileté tactique dans la méthodologie de l’EDC ont fait grand honneur aux Forces armées canadiennes.

L’adjudant-maître Scott Howell M.S.M., C.D.
Petawawa (Ontario)

Pendant son déploiement dans le cadre de l’opération IMPACT, l’adjudant-maître Howell a fait preuve d’un leadership proactif qui a permis à la Force opérationnelle spéciale d’être bien préparée à affronter toutes sortes de défis. En tant que sous-officier, il a appliqué les normes les plus élevées pour perfectionner les mesures de protection des forces, établir les protocoles relatifs au nouveau coronavirus de 2019 et contribuer activement à une campagne de retrait nationale. Les actions remarquables de l’adjudant-maître Howell ont fait grand honneur aux Forces armées canadiennes.

Le colonel Bryan Hunt 
Carlisle (Pennsylvanie, États-Unis)

De juillet 2019 à juillet 2021, le colonel Hunt a fait preuve d’un leadership et d’un dévouement exceptionnels en tant que commandant adjoint de l’Autorité d’instruction de l’Armée canadienne. Son expertise sur les questions d’entraînement collectif et individuel, que ce soit avant et pendant la pandémie, a influé directement sur l’état de préparation opérationnelle de l’Armée canadienne. Son travail visant à recueillir les leçons tirées par nos alliés dans le cadre de la lutte contre la COVID‑19 et pour les adapter aux modèles d’entraînement des Forces armées canadiennes en vue de la reprise des activités de préparation a couvert d’honneur les Forces canadiennes et l’Armée américaine.

Le brigadier-général Christopher Ireland (ret)
Pittston (Maine, États-Unis)

D’août 2017 à août 2019, le brigadier-général Ireland a occupé le poste de commandant adjoint de la composante aérienne de la force multinationale/interarmées au quartier général de la 1re Division aérienne du Canada et de la région canadienne du NORAD, à Winnipeg, au Manitoba. Il a dirigé la répartition et l’exécution quotidiennes du soutien aérien apporté à toutes les opérations nationales et internationales des Forces armées canadiennes. Ses nombreuses contributions et son dévouement à la mission de l’Aviation royale canadienne, alors qu’il occupait ce rôle clé, ont fait grand honneur au Canada et aux États-Unis, en plus d’avoir aidé à renforcer les relations entre ces deux pays et à promouvoir les intérêts canadiens à l’échelle mondiale.

Le brigadier-général Colin Keiver M.S.M., C.D.
Ottawa (Ontario)

Le brigadier-général Keiver a été déployé au Koweït de juin 2018 à mai 2019 en tant que commandant de la Force opérationnelle interarmées – Impact. Tout au long de son mandat, il a fait preuve d’une vision, d’un dévouement et d’un professionnalisme extraordinaires. En outre, il a travaillé sans relâche pour jeter les bases de la formation dispensée aux forces alliées et a supervisé la réaffectation du personnel des Forces armées canadiennes à de nouvelles initiatives visant à soutenir la mission de combat contre Daech. Le leadership remarquable du brigadier-général Keiver a été salué par les alliés et a fait progresser la stratégie du gouvernement du Canada au Moyen-Orient.

Le lieutenant-colonel Paul Langlais M.S.M., C.D.
Bolton-Ouest (Québec)

De janvier 2019 à août 2020, le lieutenant-colonel Langlais a été déployé à titre d’officier de liaison en chef pour la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO). Son leadership et son engagement exceptionnels ont mené à un partenariat solide entre la MONUSCO et les Forces armées de la République démocratique du Congo, ce qui a permis à la section de liaison dispersée de jouer un rôle essentiel dans la protection des civils. Le lieutenant-colonel Langlais a représenté le Canada de manière remarquable et ses efforts ont grandement contribué au succès de la mission.

Le capitaine de vaisseau Marie-France Langlois O.M.M., M.S.M., C.D. (ret)
Gatineau (Québec)

De mai 2017 à avril 2019, le capitaine de vaisseau Langlois a fait preuve d’un fervent dévouement, d’initiative et d’un leadership remarquable. Elle a été à l’origine d’une multitude d’efforts visant à combler l’écart entre les Forces armées canadiennes et les Anciens Combattants Canada. Son éthique de travail et son professionnalisme exceptionnels ont été essentiels à l’obtention de ressources, qui ont permis d’améliorer les services pour plusieurs milliers de membres des Forces armées canadiennes, d’anciens combattants et leurs familles. Son engagement indéfectible, sa contribution et ses actions correspondent, hors de tout doute, aux valeurs fondamentales véhiculées par les Forces armées canadiennes et le gouvernement du Canada.

Le lieutenant-colonel Geneviève Lortie M.S.M., C.D.
Stittsville (Ontario)

De 2012 à 2018, le lieutenant-colonel Lortie a dirigé toute la rédaction et l’application des modifications réglementaires résultant du projet de loi C-15, visant à renforcer la justice militaire pour la défense du Canada. Elle a joué un rôle clé en permettant au gouvernement du Canada de donner suite à la première évaluation quinquennale de la Loi sur la défense nationale. Son leadership et professionnalisme exceptionnels, sa perspicacité juridique et son dévouement désintéressé ont grandement contribué à l’efficacité continue du système de justice militaire.

Le premier maître de 1re classe James Mahoney M.S.M., C.D.
Halifax (Nouvelle-Écosse)

De juillet 2019 à janvier 2020, le premier maître de 1re classe Mahoney s’est illustré en tant que capitaine d’armes du Navire canadien de Sa Majesté Halifax lors de son déploiement en Méditerranée. Faisant preuve d’un leadership exceptionnel sur le pont et de solides compétences en matière de résolution de problèmes, il a su rallier l’équipage du navire, permettant ainsi au commandement d’assurer l’efficacité de la mission en tant que navire amiral du 2e Groupe maritime permanent de l’OTAN. Grâce à son attachement absolu au bien-être et au moral de l’équipage, ainsi qu’à son éthique de travail irréprochable, le premier maître de 1re classe Mahoney a contribué énormément à la réussite de la mission du navire.

Le capitaine Karoline Martin M.S.M., C.D.
Onoway (Alberta)

D’avril à juillet 2020, le capitaine Martin a supervisé le déploiement d’équipes de renfort aux soins civils des Forces armées canadiennes dans sept établissements de soins de longue durée de l’Ontario, où elle a veillé à l’application et au respect des normes techniques et professionnelles en matière de soins et de pratique. De plus, ses comptes rendus honnêtes et consciencieux des conditions sur place ont suscité une mobilisation importante du gouvernement envers la recherche de solutions. Grâce à son leadership et à son expertise de premier plan pendant la pandémie de COVID-19, le capitaine Martin a assuré la réussite d’une opération qui a retenu l’attention du public.

L’adjudant-chef Steven Merry M.M.M., M.S.M., C.D.
Kingston (Ontario)

L’adjudant-chef Merry a été affecté à Bagdad d’octobre 2018 à novembre 2019, en tant que premier haut responsable du commandement de la mission de l’OTAN en Irak. Il s’est imposé comme un pilier dans la formation d’un groupe soudé et consacré au succès de la mission, malgré des obstacles et des contraintes de taille. Modèle de conduite, il a systématiquement prouvé l’importance capitale du corps des sous-officiers à ses homologues irakiens et internationaux. Le leadership de l’adjudant-chef Merry a été essentiel à la mise en place d’une nouvelle mission vitale, et a contribué à renforcer la crédibilité du Canada sur la scène mondiale.

Le capitaine Yu Mi M.S.M., C.D.
Arlington (Virginie, États-Unis)

À compter d’avril 2020, durant les premiers mois de la pandémie de COVID-19, le capitaine Mi a habilement dirigé une équipe de militaires et de représentants de l’industrie dans la mise en place d’une chaîne d’approvisionnement numérique révolutionnaire visant l’acquisition d’équipement de protection individuelle par le gouvernement du Canada. En collaboration avec l’Agence de la santé publique du Canada, l’équipe a établi une série de contrats à faible et à forte valeur, ce qui a permis au gouvernement de recevoir et de stocker rapidement des dizaines de millions d’articles et de les distribuer efficacement. Les efforts exceptionnels du capitaine Mi ont été essentiels à la réussite de la réponse à la pandémie de COVID-19.

Le premier maître de 1re classe Barbara Mondelli M.M.M., M.S.M., C.D.
Lower Sackville (Nouvelle-Écosse)

De janvier à août 2019, le premier maître de 1re classe Mondelli a été déployée dans la mer Méditerranée en tant que capitaine d’armes du Navire canadien de Sa Majesté Toronto. Son leadership remarquable et son encadrement avisé ont joué un rôle essentiel dans la mobilisation et l’orientation des militaires du rang du 2e Groupe maritime permanent de l’OTAN autour d’objectifs stratégiques diplomatiques. De plus, son exposé sur l’objectif commun des Forces canadiennes et de l’OTAN concernant l’égalité hommes-femmes dans tous les rangs, qu’elle a présenté à l’Académie militaire ukrainienne, a suscité beaucoup d’intérêt et a contribué à l’image positive des FAC.

Le capitaine Ivan Nahachewsky M.S.M.
Saskatoon (Saskatchewan)

Le capitaine Nahachewsky a effectué un déploiement à Yavoriv, en Ukraine, d’octobre 2019 à avril 2020. En tant qu’aumônier de la force opérationnelle, il a élargi son rôle de soutien pastoral interne pour susciter des liens au sein de la communauté orthodoxe ukrainienne. Il a par ailleurs amélioré la visibilité du Canada grâce à des projets de sensibilisation communautaires, en plus d’avoir collaboré directement avec les chefs religieux dans le cadre des célébrations de jours fériés. Grâce à son professionnalisme hors pair et à ses initiatives de sensibilisation exceptionnelles, le capitaine Nahachewsky a rempli pleinement son rôle, tout en contribuant au rayonnement de l’influence de la force opérationnelle canadienne au sein de la communauté ukrainienne et en renforçant efficacement le partenariat international.

Le capitaine de frédate Scott Nelson M.V.O., M.S.M., C.D.
Halifax (Nouvelle-Écosse)

De juillet 2019 à janvier 2020, le capitaine de frégate Nelson a affiché un leadership digne de mention alors qu’il était déployé en Méditerranée en tant que commandant du Navire canadien de Sa Majesté Halifax, alors un navire amiral du 2e Groupe maritime permanent de l’OTAN. Sous sa conduite, la flotte a localisé et surveillé les forces russes, participé à des opérations et à des exercices de grande envergure avec d’autres pays de l’OTAN et des pays alliés, et exécuté des engagements stratégiques dans des ports étrangers afin de promouvoir les intérêts internationaux du Canada. Le professionnalisme du commandant Nelson a contribué à consolider la bonne réputation du Canada auprès de ses alliés.

Le premier maître de 1re classe John Oake M.M.M., M.S.M., C.D.
Oberammergau (Bavière, Allemagne)

De juillet à décembre 2020, le premier maître de 1re classe Oake a été déployé en tant que capitaine d’armes du Navire canadien de Sa Majesté Toronto dans les mers Baltique, de Norvège et du Nord dans le cadre des mesures d’apaisement de l’OTAN. Il a démontré un leadership remarquable qui a contribué au moral et au bien-être de l’équipage et favorisé la cohésion de l’unité. Le premier maître de 1re classe Oake a assuré une coordination et une collaboration étroites entre tous les services du navire, contribuant ainsi de manière décisive à la stabilité des opérations et à l’efficacité opérationnelle du NCSM Toronto.

Le matelot-chef Sergiy Onyshchenko M.S.M.
Rockland (Ontario)

En tant que langagier analyste multidisciplinaire au Centre opérationnel de mission de l’Alaska de 2015 à 2018, le matelot-chef Onyshchenko a grandement facilité les efforts de collaboration entre les États-Unis et le Canada et a contribué à l’amélioration de la sécurité des forces alliées et de l’OTAN. En plus d’avoir repéré un nouveau point d’accès sur une cible prioritaire, il a contribué à la rédaction de plus de 100 rapports, dans lesquels il a fait état de lacunes critiques en matière de renseignement. Son approche analytique innovante a eu des incidences majeures et étendues sur la communauté du renseignement.

Le major James Pinhorn M.S.M., C.D.
Gander (Terre-Neuve-et-Labrador)

Le 5 mars 2017, en sa qualité de commandant de bord de l’équipage 901 du 103e Escadron de recherche et sauvetage, le major Pinhorn a répondu à un appel de détresse du bateau de pêche Northern Provider qui était pris dans une violente tempête dans l’Atlantique Nord, à 280 kilomètres au nord-est de St. John’s, à Terre-Neuve-et-Labrador. En faisant preuve d’un leadership et d’un sang-froid exceptionnels et en mettant à profit ses compétences en sauvetage remarquables dans des conditions périlleuses, le major Pinhorn a habilement piloté l’hélicoptère de sauvetage pour sauver cinq pêcheurs qui avaient délaissé leur embarcation dans une mer déchaînée.

Le colonel Simon Poudrier M.S.M., C.D.
Gatineau (Québec)

De mars à juillet 2020, le colonel Poudrier a fait preuve d’un professionnalisme extraordinaire en soutien à la réponse d’urgence du gouvernement du Canada à la pandémie de COVID-19. En dirigeant une équipe de logistique intégrée à l’Agence de la santé publique du Canada, il a contribué à la bonne tenue d’une opération de logistique durable et de grande envergure qui a permis au Canada de répondre de façon adéquate à cette crise mondiale. Le colonel Poudrier a excellé dans l’accomplissement de cette tâche cruciale d’importance nationale, ce qui a fait grand honneur aux Forces armées canadiennes.

Le lieutenant-colonel René Poulin M.S.M., C.D.
St.-Jean-sur-Richelieu (Québec)

À titre de commandant adjoint du Collège militaire royal (CMR) de Saint-Jean entre 2016 et 2020, le lieutenant-colonel Poulin a excellé durant une période de grands changements. Bâtisseur et facilitateur de relations à l’interne et à l’externe, il a été la pierre angulaire derrière le projet du retour au statut universitaire du Collège. Grâce à sa diplomatie et à son énergie inlassable, il a su brillamment rassurer et orienter tout le personnel militaire et civil en fixant des objectifs communs et réalisables. Par ses efforts et son dévouement, le lieutenant-colonel Poulin a contribué au succès de la mission du CMR Saint-Jean.

Le brigadier-général Paul Prévost O.M.M., M.S.M., C.D.
Ottawa (Ontario)

Le brigadier-général Prévost a été déployé à Doha, au Qatar, de février à juillet 2018, à titre de directeur du 609e Centre des opérations aériennes de la Force multinationale du United States Central Command. Son leadership exceptionnel et son sens tactique lui ont rapidement valu le respect et la confiance des dirigeants américains et de la coalition, et ont contribué à des avancées sur les plans tactique, opérationnel et stratégique contre Daech et les talibans. Le brigadier‑général Prévost a joué un rôle déterminant dans le cadre de la lutte contre Daech et des opérations de contre-insurrection de la coalition, en plus d’avoir apporté une contribution extraordinaire à la paix et à la sécurité au Moyen-Orient.     

Le major Marc Raven M.S.M., C.D.
Kingston (Ontario)

Reconnu comme un expert en matière d’intégration aéroterrestre, le major Raven a été un artisan clé de la revitalisation des capacités de l’élément de contrôle aérien tactique au sein des Forces armées canadiennes (FAC). Entre 2015 et 2020, ses démarches et son initiative ont été déterminantes pour l’élaboration de formations dans ce domaine et le lancement d’une restructuration du commandement et du contrôle. Les interventions du major Raven ont renforcé les relations entre l’Armée canadienne et l’Aviation royale canadienne, tout en consolidant la crédibilité des FAC dans le cadre d’opérations interarmées et interalliées.

Le capitaine de corvette Nicole Robichaud M.S.M., C.D.
Halifax (Nouvelle-Écosse)

De janvier à juillet 2020, le capitaine de corvette Robichaud a été déployé dans les mers Méditerranée, Noire et Baltique en tant que commandant en second du Navire canadien de Sa Majesté Fredericton. Après l’écrasement de l’hélicoptère du navire le 29 avril, qui a coûté la vie à ses six membres d’équipage, elle a entrepris les préparatifs pour le rapatriement des victimes, y compris une cérémonie solennelle à bord du navire. Son leadership remarquable et empathique a contribué à l’état de préparation mentale des membres de l’équipage et leur a permis de se consacrer à nouveau à l’importante mission du navire.

Le caporal-chef Erik Schneider M.S.M.
Rockland (Ontario)

Depuis mars 2017, le caporal-chef Schneider occupe le poste d’analyste principal régional au quartier général du Commandement des opérations interarmées du Canada. Ayant l’Afrique comme principal centre d’action, il a soutenu la liaison arrière des opérations expéditionnaires, les efforts de planification et, plus récemment, les efforts de ciblage dans l’ensemble du spectre dans le cadre des opérations d’information. Le professionnalisme exceptionnel du caporal-chef Schneider a largement influencé la façon dont le personnel des Forces armées canadiennes contribue aux efforts humanitaires internationaux et a permis de consolider la réputation du Canada au sein de la communauté internationale.

L’adjudant Tyler Schulze M.S.M., C.D.
Embrun (Ontario)

De juin 2018 à juin 2019, l’adjudant Schulze a joué un rôle instrumental dans la création du premier poste canadien à l’Overhead Management Centre à Denver, au Colorado. Il a contribué de manière notable à l’organisation d’un programme de formation sur mesure conçu pour mettre au point et opérationnaliser cette nouvelle fonction en plein essor du Canada. Les efforts de l’adjudant Schulze ont permis de promouvoir le Canada auprès d’autres pays partenaires de façon très professionnelle qui a généré des retombées considérables pour les Forces armées canadiennes et la Défense nationale.

Le lieutenant-colonel Mohamad Shamas M.S.M., C.D.
Terrebonne (Québec)

Le lieutenant-colonel Shamas a été déployé au Koweït d’août 2019 à juillet 2020 à titre de commandant du Carrefour de soutien opérationnel – Asie du Sud-Ouest. Au cours de son affectation, il a assuré avec compétence le soutien logistique de cette mission des Forces armées canadiennes des plus importantes et diversifiées. Il a en outre fourni des conseils judicieux à de nombreux commandants et attachés de défense, favorisant ainsi la conduite d’opérations réussies dans sept pays. Par son esprit d’initiative remarquable, le lieutenant-colonel Shamas a exercé un commandement et une influence notables, qui ont fait honneur au Canada.

Le capitaine de frégate Thomas Sheehan M.S.M., C.D.
Timberlea (Nouvelle-Écosse)

En tant que grand défenseur de la santé mentale, le commandant Sheehan a mis à profit son leadership exceptionnel, sa ténacité et sa vision dans l’élaboration du programme de formation En route vers la préparation mentale, une méthode de formation efficace et personnalisée destinée au personnel de la Défense. Par son professionnalisme et son dévouement sans faille, il a laissé une impression profonde et durable, en plus d’avoir grandement contribué aux efforts déployés dans le cadre de la politique Protection, Sécurité, Engagement, et d’avoir sensiblement amélioré la résilience et les capacités du personnel de l’ensemble des Forces armées canadiennes.

Le colonel Tod Strickland M.S.M., C.D.
Kingston (Ontario)

De juin 2018 à novembre 2019, le colonel Strickland a servi en République de Corée en qualité de commandant du contingent canadien et de chef d’état-major adjoint des opérations au quartier général du Commandement des Nations Unies. Évoluant dans un contexte de sécurité incertain et changeant, il a démontré un leadership et un professionnalisme exemplaires qui ont contribué grandement à l’établissement du contingent canadien, à la revitalisation du Commandement des Nations Unies et à la mise en œuvre de mesures de renforcement de la confiance entre les deux Corées en vue de la restauration d’une paix durable. Les efforts du colonel Strickland ont contribué largement à rehausser la réputation et la visibilité du Canada dans la région.

Le major Brenda Tinsley M.S.M., C.D.
Barrie (Ontario)

De 2017 à 2019, le major Tinsley a été la commandante du 51e Escadron d’entraînement opérationnel de contrôle et d’alerte (Aérospatiale), où elle a dirigé la modernisation de la formation sur le commandement et le contrôle tactiques du Secteur de la défense aérienne du Canada. Elle a joué un rôle déterminant dans la création du Centre d’instruction tactique, une installation novatrice de gestion du combat aérien, qui utilise des plateformes et des environnements d’apprentissage synthétiques de pointe. Par sa volonté de renforcer la formation des opérateurs et de faire progresser les initiatives de l’Aviation royale canadienne, elle a fait honneur aux Forces armées canadiennes et a contribué à l’amélioration de la sécurité aérospatiale en Amérique du Nord.

Le capitaine de vaisseau Luc Tremblay M.S.M., C.D.
Gatineau (Québec)

Le capitaine de vaisseau Tremblay a été affecté à Bagdad, en Irak, à titre d’attaché de la Défense de juillet 2019 à juillet 2020. Il a amorcé un cycle d’engagements et d’évaluations avec les forces opérationnelles canadiennes et les partenaires de la coalition pour permettre à l’ambassadeur du Canada de se tenir au fait de la situation sur le terrain. Dans un contexte chaotique impliquant des frappes de missiles balistiques, de roquettes et de mortiers, ainsi que des troubles civils, son professionnalisme lui a valu la confiance des représentants irakiens et a permis d’éliminer rapidement les obstacles au succès de la mission. Le travail exceptionnel du capitaine de vaisseau Tremblay a fait grand honneur au Canada.

Le capitaine de frégate Bradley White M.S.M., C.D.
Bedford (Nouvelle-Écosse)

De 2018 à 2020, le capitaine de frégate White a été le principal architecte, le chef de programme et la force motrice derrière l’élaboration et la mise en œuvre du concept des opérations pour le futur système d’entraînement naval à Esquimalt, en Colombie-Britannique. Comme le prévoit la politique Protection, Sécurité, Engagement, le programme actualisé exploitera les technologies de pointe, optimisera l’entraînement individuel de classe mondiale de la Marine royale canadienne et produira des résultats durables et essentiels. Par son leadership transformationnel, le capitaine de frégate White a influencé et motivé les membres de l’équipe à se dépasser, et a fait grand honneur aux Forces armées canadiennes.

Le major Gary Wolfman M.S.M., C.D.
Nepean (Ontario)

En tant qu’expert en la matière du Commandement des Forces d’opérations spéciales du Canada, le major Wolfman a joué un rôle déterminant dans l’intégration de la cybernétique dans les processus de choix des objectifs des Forces armées canadiennes (FAC) et, par la suite, dans la réalisation de ses effets sur les opérations. Sa capacité à coordonner une équipe de planification diversifiée composée de membres des services opérationnels, juridiques et politiques des FAC, en plus des acteurs clés interinstitutionnels, est digne d’éloges. Les efforts remarquables du major Wolfman ont fait grand honneur aux FAC.

RÉCIPIENDAIRES DE L’ORDRE DU MÉRITE MILITAIRE

Veuillez noter que cette liste a été fournie par le ministère de la Défense nationale et elle indique le grade et l’affectation des membres au moment de leur nomination.

Commandeur de l’Ordre du mérite militaire

Le brigadier-général Marie Annabelle Jennie Carignan, C.M.M., M.S.M., C.D.
Mission de l’OTAN en Irak
Baghdad, Irak

Officier de l’Ordre du mérite militaire

Le premier maître de 1re classe James Trent Mahoney, M.M.M., C.D.
Navire canadien de Sa Majesté Halifax
Halifax (Nouvelle-Écosse)