Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette

  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Histoire

Le comte de Bessborough 1931-1935

Crédit photo: © Collection de la Couronne, Division des résidences officielles, Commission de la capitale nationaleLes communications constituent le point marquant du mandat de lord Bessborough. La cérémonie de son installation est radiodiffusée pour la première fois dans tout le pays. En 1932, il inaugurera le premier réseau téléphonique transcanadien en contactant chaque lieutenant-gouverneur à partir de son cabinet de travail à Rideau Hall, et il fera installer une ligne téléphonique directe entre son bureau et celui du premier ministre R.B. Bennett. Il verra également la création de la Société Radio-Canada.

À l'instar de ses prédécesseurs, lord Bessborough voyage d'un bout à l'autre du Canada – ces visites l'aidant à comprendre l'âme nationale. La Grande Crise sévit alors, et lord Bessborough est témoin de ses répercussions sur le pays. Profondément touché par les souffrances de tant de gens, il admire par ailleurs leur dignité et leur persévérance. Dans un discours qu'il prononce à Shawbridge, au Québec, il dit ceci : « Ayant vu le Dominion durant cette période, je crois avoir eu l'occasion d'apprécier les Canadiens beaucoup plus que je ne l'aurais pu en période de prospérité. Rien n'est plus encourageant et positif que le calme et la ténacité avec laquelle les Canadiens ont vaqué à leurs occupations quotidiennes au cours de la difficile période, en faisant preuve d'une confiance suprême en la destinée de leur pays. » La sympathie qu'il éprouve pour les difficultés que vivent les autres pousse lord Bessborough à recommander une réduction de 10 pour cent de son salaire – suggestion qui est acceptée.

Après que Sa Majesté le roi George V eut approuvé par lettre patente que le gouverneur général du Canada ne représenterait plus le gouvernement britannique, un nouveau drapeau vice-royal est élaboré. En 1931, lord Bessborough est le premier gouverneur général à hisser ce nouveau drapeau spécialement conçu pour le Canada, sur lequel figure un lion héraldique avec le mot Canada au-dessous. Il est hissé pour signaler la présence du gouverneur général à Rideau Hall, ou ailleurs lors de cérémonies officielles, tradition qui se perpétue jusqu'à nos jours.

Malgré la Crise, le Canada poursuit sa croissance et se donne de nouvelles institutions et un nouveau rôle sur la scène internationale. En tant que gouverneur général, lord Bessborough a un apport majeur dans ce développement. En 1932, il ouvre la Conférence économique impériale à la Chambre des Communes -- première grande manifestation internationale à Ottawa. Il inaugure également le nouveau canal Welland et le nouveau bâtiment du Conseil national de recherches du Canada à Ottawa.

Que ce soit à Rideau Hall ou à la Citadelle, les Bessborough accueillent un certain nombre de visiteurs de marque – notamment le prince et la princesse Takamatsu du Japon, le roi et la reine de Siam, Winston Churchill et sir Hubert Wilkins, explorateur de l'Arctique.

Lord et lady Bessborough continuent de s'intéresser au théâtre au Canada. Leur fils, le vicomte Duncannon, participera d'ailleurs au Ottawa Little Theatre. L'un des points forts du mandat des Bessborough sera l'organisation du festival dramatique du Dominion. Avec l'aide de Vincent Massey et du colonel Henry C. Osborne du Ottawa Little Theatre, lord Bessborough crée un concours national pour les compagnies de théâtre amateur, dont les finalistes seront annoncés à Ottawa. Le premier festival a lieu en avril 1933, où le trophée Bessborough, la récompense la plus élevée, est décerné à un groupe de Winnipeg. Ce trophée sera plus tard remplacé par le trophée Calvert. Le photographe officiel du festival deviendra éventuellement célèbre – la carrière extraordinaire de Yousuf Karsh sera lancée grâce aux portraits qu'il fera des Bessborough.

Les Bessborough prennent une part active à d'autres aspects de la vie canadienne également. Ils participent notamment à une campagne de recrutement de scouts. En janvier 1935, ils lancent le King's Jubilee Cancer Fund au moyen d'un message radiophonique diffusé à partir de Rideau Hall. Et l'une des dernières réceptions tenues par lord Bessborough sera en l'honneur du Jubilé d'argent du roi George V, en mai 1935.

La vie avant et après Rideau Hall

Après ses études à Harrow et au Trinity college, à Cambridge, lord Bessborough amorce une carrière en droit en 1903. Par la suite, il épouse Roberte de Neuflize, fille unique du baron Jean de Neuflize de Paris (France). Le mariage a lieu le 25 juin 1912, et quatre enfants naîtront de cette union. Leur quatrième enfant, qui naît au Canada quatre mois après leur arrivée, reçoit le nom de George St. Lawrence (du nom du fleuve) Neuflize.

Lord Bessborough se porte candidat pour diverses charges publiques. Il siège au London County Council de 1907 à 1910 et à la Chambre des Communes britannique comme député pour le parti conservateur, de 1913 à 1920. À la mort de son père, il hérite du titre de ce dernier dans la pairie irlandaise, devenant ainsi le 9e comte de Bessborough, et il entre à la Chambre des lords.

Après la guerre, il devient un homme d'affaires accompli, assumant la direction de plusieurs grandes entreprises du secteur privé. Le poste le plus prestigieux qu'il occupera sera celui de vice-président de la société DeBeers Consolidated Mines.

Au terme de son mandat comme gouverneur général, lord Bessborough retourne en Angleterre et reprend brièvement ses anciennes occupations dans le milieu des affaires. Le 2 juin 1937, il est créé ler comte de Bessborough au Royaume-Uni pour ses états de service au Canada. Durant la Deuxième Guerre mondiale, il aide à établir au sein du Foreign Office un ministère chargé d'assurer le bien-être des réfugiés français en Grande-Bretagne.

Un an avant son décès en 1956, lord Bessborough et son épouse font une dernière visite au Canada durant laquelle ils séjournent à Rideau Hall avec Vincent Massey. Durant ses années passées au Canada, lord Bessborough verra le pays émerger avec succès de la Crise des années 1930, mais également un pays changé par la Deuxième Guerre mondiale et par la Guerre de Corée.