Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Remise de Décorations pour actes de bravoure

le 18 avril 2012

Le gouverneur général remettra 38 Décorations pour actes de bravoure

OTTAWA — Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, remettra 2 Étoiles du courage et 36 Médailles de la bravoure au cours d’une cérémonie à Rideau Hall, le vendredi 20 avril 2012, à 10 h 30.

Les Décorations pour actes de bravoure ont été créées en 1972 afin de rendre hommage aux personnes qui ont risqué leur vie pour tenter de sauver ou de protéger une autre personne.
La Croix de la vaillance (C.V.) reconnaît les actes de courage vraiment remarquables accomplis dans des circonstances extrêmement périlleuses; l’Étoile du courage (É.C.), des actes de courage remarquables accomplis dans des circonstances très périlleuses; et la Médaille de la bravoure (M.B.), des actes de courage accomplis dans des circonstances dangereuses.

L’horaire de la cérémonie, la liste des récipiendaires, les citations ainsi qu’une fiche d’information sur les Décorations pour actes de bravoure sont joints au présent communiqué.

– 30 –

Renseignements aux médias
Marie-Pierre Bélanger
Bureau de presse de Rideau Hall
613-998-9166
marie-pierre.belanger@gg.ca
www.gg.ca

Suivez GGDavidJohnston et RideauHall sur Facebook et Twitter


HORAIRE DE LA CÉRÉMONIE

Les membres des médias sont priés d’observer l’horaire suivant :

9 h 45 :            Arrivée des médias à Rideau Hall
10 h 30 :          Début de la cérémonie
                       Le gouverneur général prend la parole
                       Le gouverneur général remet les Décorations pour actes de bravoure
12 h :               Entrevues avec les récipiendaires 


 RÉCIPIENDAIRES

ÉTOILE DU COURAGE

Marc Fortier, É.C. (à titre posthume)

Amos (Qc)

Le caporal Winston William Matheson, É.C., C.D.

Enfield (N.-É.)


MÉDAILLE DE LA BRAVOURE

L’agent Mansoor Ahmad, M.B.

Richmond Hill (Ont.)

Lauchlin Henry Alexander Armstrong, M.B.

Port Hawkesbury (N.-É.)

Le lieutenant de vaisseau André D. Bard, M.B., C.D.

Esquimalt (C.-B.)

Tyler Bell-Morena, M.B.

Brantford (Ont.)

Paul Bergeron, M.B.

Hemmingford (Qc)

Darren Jason Bieber, M.B.

Weyburn (Sask.)

L’agent Michael Allan Biron, M.B.

Cornwall (Ont.)

Freddy Borau, M.B.

Montréal (Qc)

James Joseph Bourgeois, M.B.

Prince Rupert (C.-B.)

Yves Ducharme, M.B.

Hemmingford (Qc)

Richard Dufresne, M.B.

Mississauga (Ont.)

L’agent Michel Durocher, M.B.

Salaberry-de-Valleyfield (Qc)

Le sergent Kent James Gulliford, M.B., M.S.M., C.D.

Kamloops (C.-B.) et
Gander (T.-N.-L.)

Michael John Hancock, M.B. (à titre posthume)

Kitchener (Ont.)

Ernest John Herrfort, M.B.

Listowel (Ont.)

Mark Arthur Janke, M.B.

Elbow (Sask.)

Kevin Jelley-Kasper, M.B.

Toronto (Ont.)

Chad Khadr, M.B.

Gatineau (Qc)

Le caporal Tamer Khadr, M.B.

Ottawa (Ont.)

Gunter Lambeets, M.B.

Hemmingford (Qc)

Tyler Ross Laton, M.B.

Airdrie (Alb.)

Daniel Magny, M.B.

Sainte-Geneviève-de-Batiscan (Qc)

Dawn Rene Manning, M.B.

Rossland (C.-B.)

Michel Masse, M.B.

Verdun et
Salaberry-de-Valleyfield (Qc)

Jeff Sean McCarthy, M.B.

Regina (Sask.)

Jeremy Francis Michelin, M.B.

North West River (T.-N.-L.)

Le matelot de 1re classe Patrick S. Moulden, M.B., C.D.

Hamilton (Ont.) et Victoria (C.-B.)

L’agent David Paul Murtha, M.B.

Lindsay (Ont.)

Jason William Phillips, M.B.

Kincardine (Ont.)

Wayne Pruden, M.B.

Trenton (Ont.)

Le caporal-chef Daniel Edward Gilles Rochette, M.B., C.D.

Sudbury et Napanee (Ont.)

George Cosmin Rusu, M.B.

Ottawa (Ont.)

Yves Soumillon, M.B.

Cornwall (Ont.)

David Wilbert Townsend, M.B.

Fergus (Ont.)

Ronald Earl Walton, M.B.

Elmira (Ont.)

L’agent Daryl Whitten, M.B.

Peterborough (Ont.)


CITATIONS

ÉTOILE DU COURAGE

Marc Fortier, É.C. (à titre posthume)
Amos (Québec)
Étoile du courage

Le 17 mai 2009, Marc Fortier a donné sa vie courageusement pour sauver une amie attaquée par son ex-compagnon, à Amos, au Québec. M. Fortier était en visite quand l’assaillant a fait irruption dans l’appartement de son amie et a violemment cloué cette dernière au sol. M. Fortier a soulevé l’homme, ce qui a permis à la dame de se réfugier dans la chambre de son bébé et d’appeler la police. Pendant ce temps, M. Fortier tentait de calmer l’intrus, qui l’a poignardé à maintes reprises. Saignant abondamment, M. Fortier a néanmoins essayé de se relever pour aider son amie. L’agresseur est pourtant parvenu à prendre la femme et le bébé en otage et, après de longues négociations avec la police, il a accepté de libérer M. Fortier, puis le bébé et, finalement, la femme. Malheureusement,
M. Fortier a succombé à ses blessures.

La décoration décernée à feu M. Fortier sera remise à ses filles, mesdemoiselles Mélissa Fortier et Marie-Ève Fortier.

Le caporal Winston William Matheson, É.C., C.D.
Enfield (Nouvelle-Écosse)
Étoile du courage

Le 20 novembre 2009, le caporal Winston Matheson a secouru un soldat blessé qui était coincé dans un autobus en feu, à la suite d’une collision frontale, à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse. Le conducteur d’un autobus qui transportait deux passagers n’a pu éviter un véhicule utilitaire sport qui avait glissé dans sa voie. Au moment de l’impact, le caporal Matheson a été projeté à travers le pare-brise. Malgré ses blessures, il est retourné dans l’autobus à la recherche de l’autre passager, tandis que le conducteur en sortait. Le caporal Matheson a agrippé le blessé et a réussi, avec beaucoup de difficulté, à ouvrir la sortie d’urgence et à le pousser à l’extérieur. Le caporal Matheson s’est alors évanoui, mais on a pu l’amener en sécurité avant que l’autobus ne s’enflamme.


MÉDAILLE DE LA BRAVOURE

L’agent Mansoor Ahmad, M.B.
Richmond Hill (Ontario)
Médaille de la bravoure

Le 4 février 2009, l’agent Mansoor Ahmad, des Services policiers de Toronto, a risqué sa vie pour arrêter une voiture roulant à toute vitesse sur l’autoroute Don Valley Parkway à Toronto, en Ontario. Appelé sur les lieux, l’agent Ahmad est arrivé à la hauteur du véhicule, qui faisait des embardées à gauche et à droite en heurtant les barrières en ciment. L’agent Ahmad a alors dépassé le véhicule pour que celui-ci frappe sa voiture de patrouille dans le but de le faire ralentir. Il a pu ensuite guider le véhicule sur le bord de la route et a trouvé le conducteur inconscient, le pied sur l’accélérateur. Le conducteur avait été victime d’une crise épileptique, mais grâce à la présence d’esprit de l’agent Ahmad, il a reçu les soins requis et personne n’a été blessé.

Lauchlin Henry Alexander Armstrong, M.B.
Port Hawkesbury (Nouvelle-Écosse)
Médaille de la bravoure

Le 27 mai 2008, Lauchlin Armstrong, un ambulancier paramédical et pompier volontaire, a secouru un homme d’une maison en flammes, à Port Malcolm, en Nouvelle-Écosse. M. Armstrong répondait à un appel fait au 911 par la victime qui ne pouvait s’échapper de la maison car sa mobilité était réduite. Sans équipement à sa disposition, M. Armstrong a pénétré dans la résidence, a trouvé la victime et l’a sortie de la maison. Il est retourné à l’intérieur à plusieurs reprises pour récupérer les éléments de l’appareil respiratoire de la victime. Le service d’incendie est arrivé peu après et a éteint le feu.

Le lieutenant de vaisseau André D. Bard, M.B., C.D.
Esquimalt (Colombie-Britannique)
Le matelot de 1re classe David J. S. Denman, M.B.
Shearwater (Nouvelle-Écosse)
Médaille de la bravoure

Le 23 septembre 2009, le lieutenant de vaisseau André Bard et le matelot de 1re classe David Denman, qui formaient une équipe de plongée, ont mis leur vie en péril pour retrouver un engin susceptible d’être toujours chargé dans un étang de Stewiacke, en Nouvelle-Écosse. Des grenades avaient été lancées dans ce vaste étang, mais l’une d’elles s’était avérée défectueuse et posait un grave danger. En scrutant les eaux troubles à l’aide d’un détecteur de mines métalliques, l’équipe de plongeurs a finalement repéré la grenade non explosée, qui était enfouie profondément dans la vase. On l’a ensuite transportée en lieu sûr pour la faire détoner. Le lieutenant Bard et le matelot de 1re classe Denman ont poursuivi leur recherche minutieuse et ont récolté d’autres fragments d’armes dans l’étang.

La décoration décernée au matelot de 1re classe Denman lui a été remise à une cérémonie précédente.

Tyler Bell-Morena, M.B.
Brantford (Ontario)
Paul Bergeron, M.B.
Hemmingford (Québec)
Freddy Borau, M.B.
Montréal (Québec)
Yves Ducharme, M.B.
Hemmingford (Québec)
Gunter Lambeets, M.B.
Hemmingford (Québec)
Médaille de la bravoure

Le 13 mai 2009, Freddy Borau, Tyler Bell-Morena, Paul Bergeron, Yves Ducharme et Gunter Lambeets ont secouru la mère de M. Borau d’une maison en flammes, à Hemmingford, au Québec. M. Borau était à la maison avec sa mère et son beau-fils, Tyler Bell-Morena, lorsque le feu a pris dans le salon. En emmenant sa mère vers la porte d’entrée, avec l’aide de Tyler, M. Borau a soudainement perdu contact avec elle dans l’épaisse fumée noire et les flammes qui se propageaient. Les deux hommes sont alors sortis en suffocant et souffrant de brûlures. C’est alors que des voisins, Paul Bergeron,
Yves Ducharme et Gunter Lambeets, ont rampé à l’intérieur de la maison à la recherche de la victime. Après avoir dû en sortir à maintes reprises pour respirer, ils ont trouvé la dame âgée qu’ils ont pu mettre à l’abri du danger.

Darren Jason Bieber, M.B.
Weyburn (Saskatchewan)
Mark Arthur Janke, M.B.
Elbow (Saskatchewan)
Médaille de la bravoure

Le 28 avril 2007, Darren Bieber et Mark Janke ont secouru une personne qui était coincée dans un véhicule submergé, près de Stoughton, en Saskatchewan. Le conducteur d’une voiture avec quatre passagers à son bord avait perdu la maîtrise du volant et le véhicule avait quitté la route pour se renverser dans un fossé rempli d’eau. L’un des occupants a pu sortir de la voiture et monter sur la route en courant pour alerter des passants. M. Janke s’est arrêté pour prêter main-forte et a réussi à sortir deux personnes de la voiture. M. Bieber est alors arrivé sur les lieux et a aidé M. Janke à sortir les deux autres victimes du véhicule. MM. Bieber et Janke ont pris soin des deux survivants jusqu’à l’arrivée de l’ambulance. Malheureusement, trois des passagers n’ont pas survécu.

L’agent Michael Allan Biron, M.B.
Cornwall (Ontario)
Yves Soumillon, M.B.
Cornwall (Ontario)
Médaille de la bravoure

Le 14 novembre 2008, l’agent Mike Biron, du Service de police mohawk d’Akwesasne, et l’agent des services frontaliers Yves Soumillon ont tenté en vain de secourir deux personnes d’un véhicule en feu, dans l’île Cornwall, en Ontario. L’automobile des victimes avait pris feu après avoir été frappée par une fourgonnette qui roulait à toute vitesse. Dès leur arrivée sur les lieux, l’agent Biron et M. Soumillon ont tous deux essayé désespérément d’ouvrir les portières endommagées. Malheureusement, ils n’ont pu extirper les victimes avant que les flammes n’envahissent complètement le véhicule.

James Joseph Bourgeois, M.B.
Prince Rupert (Colombie-Britannique
Médaille de la bravoure

Le 26 mars 2009, James Bourgeois a secouru une femme qui fuyait son ancien conjoint, à Nanaimo, en Colombie-Britannique. M. Bourgeois a vu, dans son rétroviseur, qu’une femme affolée courait derrière son véhicule. Il s’est arrêté afin de permettre à la femme de monter dans sa voiture. C’est alors que M. Bourgeois a vu l’assaillant, armé d’une arme de poing semi-automatique, essayer de sortir la femme de l’automobile. L’agresseur a tenté de tirer sur elle, mais son arme a raté. Sans hésiter, M. Bourgeois a accéléré et dit à la femme de rester baissée, jusqu’à ce qu’ils arrivent au poste de police.

Richard Dufresne, M.B.
Mississauga (Ontario)
Médaille de la bravoure

Le 5 novembre 2007, Richard Dufresne a été témoin d’un accident, à Toronto, en Ontario. Un véhicule arrêté à une intersection achalandée venait d’être percuté par derrière. Voyant que son passager avait été blessé au moment de l’impact, la conductrice du véhicule a traversé la rue pour demander à des passants de lui venir en aide. M. Dufresne, un pompier en congé ce jour-là, lui a offert d’examiner le passager. Encore sous le choc, la femme est redescendue dans la rue, alors que des voitures arrivaient. M. Dufresne l’a rapidement tirée hors du danger, mais n’a pu se protéger lui-même, et une voiture lui a écrasé le pied. Malgré la douleur intense, M. Dufresne a su maîtriser la situation, jusqu’à l’arrivée des services d’urgence.

L’agent Michel Durocher, M.B.
Salaberry-de-Valleyfield (Québec)
Médaille de la bravoure

Le 9 mars 2010, l’agent Michel Durocher a tenté de sauver un homme d’une noyade possible, dans les eaux glacées du lac Saint-Louis, à Baie-d’Urfé, au Québec. Appelés sur les lieux, l’agent Durocher et son collègue ont aperçu la victime qui s’accrochait à la glace. L’agent Durocher s’est dirigé vers l’individu, mais, à une trentaine de mètres de la victime, la glace a cédé sous son poids et il s’est retrouvé dans l’eau jusqu’aux épaules. Il a tenté de se rendre à la victime, mais voyant qu’il affaiblissait la glace, il a décidé de rebrousser chemin. Utilisant une embarcation, les pompiers ont par la suite sorti la victime de l’eau, saine et sauve.

Le sergent Kent James Gulliford, M.B., M.S.M., C.D.
Kamloops (Colombie-Britannique) et Gander (Terre-Neuve-et-Labrador)
Médaille de la bravoure

Le 24 avril 2009, le sergent Kent Gulliford a secouru un skieur hors-piste qui était tombé dans une profonde crevasse du mont Compton, au nord-est de Vancouver, en Colombie-Britannique. Le sergent Gulliford était le chef de l’équipe de recherche et de sauvetage à bord de l’hélicoptère Cormorant chargé de retrouver et de secourir la victime. Dans la plus grande noirceur, le Cormorant est demeuré en vol stationnaire au-dessus du versant raide du glacier, pendant l’ascension de deux des compagnons de la victime. Le sergent Gulliford a ensuite été descendu dans la crevasse de 30 mètres de profondeur, où il a repéré l’homme blessé. L’opération qui a permis de les ramener à bord de l’hélicoptère sans autre incident a été des plus compliquées. Malheureusement, la victime n’a pas survécu.

Michael John Hancock, M.B. (à titre posthume)
Kitchener (Ontario)
William John McKeag, M.B.
Kincardine (Ontario)
Jason William Phillips, M.B.
Kincardine (Ontario)
Ronald Earl Walton, M.B.
Elmira (Ontario)
Médaille de la bravoure

Le 7 septembre 2008, Michael Hancock a perdu la vie en essayant de secourir sa fille qui se débattait contre le courant impétueux, dans le lac Huron, à Kincardine, en Ontario. Sa famille et lui passaient la journée à la plage, lorsque sa fille s’est trouvée prise dans les vagues. Il a nagé jusqu’à elle et a commencé à la ramener au bord, lorsqu’ils ont été séparés. Les occupants d’une petite embarcation, William McKeag et Ronald Walton, ont endossé des gilets de sauvetage et ont navigué en direction des victimes, jusqu’à ce qu’ils chavirent. Ils ont alors nagé jusqu’à la hauteur de M. Hancock et ont dû lutter pour ramener l’homme inconscient vers le rivage. À quelque 30 mètres du bord, des gens ont lancé une bouée de sauvetage aux trois hommes et les ont tirés jusque sur la plage. Pendant ce temps, Jason Phillips a nagé jusqu’à la jeune fille et l’a ramenée au bord, où elle a été ranimée. Malheureusement, M. Hancock n’a pas survécu.

La décoration décernée à feu M. Hancock sera remise à son épouse, Mme Victoria Hancock.
La décoration décernée à M. McKeag lui sera remise à une date ultérieure.

Ernest John Herrfort, M.B.
Listowel (Ontario)
Médaille de la bravoure

Le 19 décembre 2009, Ernest Herrfort a protégé sa famille d’un intrus armé, à Listowel, en Ontario. Un homme muni de deux pistolets s’est introduit dans un immeuble d’habitation et, du corridor, a commencé à menacer les résidants. L’un d’eux, M. Herrfort, a couru pour téléphoner à la police. L’intrus l’a suivi et a réussi à pénétrer dans son appartement, brandissant frénétiquement ses pistolets et tirant une volée de balles au plafond. Craignant pour sa sécurité et celle de sa famille, M. Herrfort s’est battu avec le malfaiteur armé et l’a maîtrisé jusqu’à l’arrivée des policiers.

Kevin Jelley-Kasper, M.B.
Toronto (Ontario)
Médaille de la bravoure

Le 12 octobre 2007, Kevin Jelley-Kasper a sorti un homme en état d’ébriété d’un véhicule en feu, à Mississauga, en Ontario. M. Jelley-Kasper a vu un véhicule en flammes dans un stationnement et entendu le conducteur crier qu’il était coincé. Alors que les flammes et la fumée s’échappaient du capot, M. Jelley-Kasper a réussi avec beaucoup de difficulté à déboucler la ceinture de sécurité du conducteur. Le feu commençait à se propager dans l’habitacle depuis le tableau de bord. M. Jelley-Kasper sentait la chaleur augmenter pendant qu’il essayait de sortir le conducteur qui, dans sa panique, s’agrippait au volant. M. Jelley-Kasper a dû persévérer pour arriver à éloigner du danger l’homme qui refusait de coopérer.

Chad Khadr, M.B.
Gatineau (Québec)
Le caporal Tamer Khadr, M.B.
Ottawa (Ontario)
Médaille de la bravoure

Le 14 mars 2010, Chad Khadr et son cousin, le caporal Tamer Khadr, ont secouru un homme qui était coincé dans un véhicule en flammes, sur l’autoroute 15, dans le sud du Québec. Après avoir dérapé sur la chaussée mouillée, la voiture avait frappé un poteau et s’était arrêtée sur le terre-plein central; le moteur prit feu. La passagère a réussi à sortir elle-même du véhicule et a été amenée en lieu sûr par le caporal Khadr, tandis que Chad Khadr forçait la portière du conducteur pour l’ouvrir. Le caporal Khadr s’est ensuite introduit dans le véhicule rempli de fumée, du côté du passager, pour déboucler la ceinture de sécurité du conducteur. Les secouristes ont agi rapidement pour libérer la victime et l’éloigner juste avant que la voiture ne s’embrase.

Tyler Ross Laton, M.B.
Airdrie (Alberta)
Médaille de la bravoure

Le 19 avril 2010, Tyler Laton est entré dans une maison en feu pour en évacuer les deux occupants, à Airdrie, en Alberta. Pendant que d’autres personnes composaient le 911, M. Laton est entré dans la résidence d’un voisin, dont le garage était en feu. Tout en appelant pour voir s’il y avait des gens à l’intérieur, il a fouillé les pièces du rez-de-chaussée envahies par la fumée. Il est ensuite monté à l’étage pour alerter les occupants, qui semblaient ignorer le danger imminent. Il les a rapidement emmenés à l’extérieur, alors que les flammes se propageaient aux maisons avoisinantes.

Daniel Magny, M.B.
Sainte-Geneviève-de-Batiscan (Québec)
Médaille de la bravoure

Le 14 juillet 2009, Daniel Magny a secouru une femme qui était coincée dans un véhicule en feu, à Sainte-Anne-de-la-Pérade, au Québec. La conductrice avait raté un virage, et son véhicule avait percuté un ponceau et fait des tonneaux, avant de prendre feu. M. Magny, qui passait par là en voiture, s’est arrêté pour venir en aide aux victimes. Ayant introduit le bras par la vitre cassée de la portière, il a débouclé la ceinture de sécurité de la conductrice et a arraché le volant. Les flammes se propageaient déjà dans l’habitacle, lorsqu’il a réussi à extirper la femme et à l’éloigner du véhicule. Malheureusement, le feu a ravagé le véhicule complètement avant que M. Magny puisse atteindre le passager.

Dawn Rene Manning, M.B.
Rossland (Colombie-Britannique)
Médaille de la bravoure

Le 2 septembre 2009, Dawn Manning a combattu avec bravoure un couguar qui avait attaqué son fils de cinq ans lors d’une randonnée au mont Abercrombie, dans l’État de Washington. Elle marchait aux côtés de son fils, lorsqu’un couguar a surgi des buissons et a sauté sur l’enfant. Criant aussi fort qu’elle le pouvait, elle a frappé l’animal à maintes reprises avec sa gourde de métal, jusqu’à ce qu’il batte en retraite dans les buissons. Grâce à son réflexe tout à fait altruiste, Mme Manning a sauvé la vie de son jeune garçon.

Michel Masse, M.B.
Verdun et Salaberry-de-Valleyfield (Québec)
Médaille de la bravoure

Le 12 avril 2010, Michel Masse a sauvé une adolescente en détresse qui tentait de se noyer dans la baie Saint-François, à Salaberry-de-Valleyfield, au Québec. M. Masse et son épouse se promenaient lorsqu’ils ont vu la jeune fille se lancer dans les eaux glacées. Sans hésitation, M. Masse a sauté dans l’eau et a nagé péniblement en direction de la fille qui se faisait emporter par le courant. Malgré son épuisement, M. Masse a trouvé la force pour la ramener au rivage, saine et sauve.

Jeff Sean McCarthy, M.B.
Régina (Saskatchewan)
Médaille de la bravoure

Le 27 février 2008, Jeff McCarthy a risqué sa vie pour secourir une femme prisonnière de son véhicule après une collision survenue dans les environs de Balgonie, en Saskatchewan. M. McCarthy, qui venait d’être témoin de l’accident entre un tracteur semi-remorque et une voiture, a traversé la route en courant, malgré l’épais brouillard, pour aller porter aide aux victimes. Il réussi à s’infiltrer par la portière côté passager pour libérer la conductrice. N’écoutant que son courage, M. McCarthy a emmené la victime vers sa propre voiture, de l’autre côté de la route. Alors qu’ils marchaient, un autre véhicule a frappé la voiture de la dame, à l’endroit même où M. McCarthy se tenait quelques instants auparavant. La victime a été conduite à l’hôpital, où elle a été soignée.

Jeremy Francis Michelin, M.B.
North West River (Terre-Neuve-et-Labrador)
Médaille de la bravoure

Le 17 mars 2010, Jeremy Michelin a sauvé un homme qui risquait de se noyer dans la rivière Sabaskauchu, à North West River, à Terre-Neuve-et-Labrador. M. Michelin pêchait sur la glace lorsqu’il a aperçu un homme sur une motoneige qui s’enfonçait à travers la glace. Enfourchant sa motoneige, il s’est rendu sur les lieux de l’incident où il a rampé jusqu’au bord de la glace et lancé une corde à la victime. Après plusieurs tentatives, l’homme a pu attraper la corde et s’y agripper, permettant ainsi à M. Michelin de le hisser hors de l’eau. M. Michelin a installé la victime sur sa motoneige et l’a conduite jusqu’à un chalet qui se trouvait à proximité.

Le matelot de 1re classe Patrick S. Moulden, M.B., C.D.
Hamilton (Ontario) et Victoria (Colombie-Britannique)
Médaille de la bravoure

Le 3 avril 2010, le matelot de 1re classe Patrick Moulden a risqué sa vie pour assurer l’évacuation d’un soldat blessé, en Afghanistan. Le matelot de 1re classe Moulden et son équipe ont répondu à un appel d’urgence après qu’un engin explosif improvisé (EEI) eût blessé grièvement un soldat. Lorsqu’un second engin explosif a été découvert, le matelot de 1re classe Moulden l’a neutralisé manuellement, avant l’arrivée des autres membres de l’équipe de lutte contre les EEI. N’ayant que peu d’équipement de sécurité à sa disposition, le matelot de 1re classe Moulden s’est exposé à un grave danger pour s’assurer que l’EEI soit démantelé rapidement et que l’hélicoptère envoyé pour l’évacuation de son camarade blessé puisse atterrir en sécurité.

L’agent David Paul Murtha, M.B.
Lindsay (Ontario)
Médaille de la bravoure

Le 3 mai 2010, l’agent David Murtha, des Services policiers de Kawartha Lakes, a secouru un homme qui se trouvait dans une maison en feu, à Lindsay, en Ontario. Une fois arrivé sur les lieux, l’agent Murtha a vu les flammes qui s’échappaient du toit de la maison. Ayant appris que l’occupant se trouvait encore au sous-sol, l’agent Murtha est entré dans la résidence, rampant sous une épaisse fumée. Après avoir repéré l’occupant au sous-sol, l’agent Murtha a pu le guider à l’étage, puis jusqu’à l’extérieur, loin de la chaleur intense et des flammes.

Wayne Pruden, M.B.
Trenton (Ontario)
Médaille de la bravoure

Le 8 juin 2009, Wayne Pruden a pénétré dans une maison en feu pour y secourir un homme inconscient, à Trenton, en Ontario. M. Pruden passait en voiture lorsqu’il a remarqué que des flammes s’échappaient de la toiture d’une maison. Il s’est rendu à l’arrière de la maison où il a vu un homme qui gisait dans une pièce envahie par la fumée. Il a ouvert la porte-fenêtre coulissante, puis il a rampé jusqu’à l’homme. Malgré la chaleur intense et la fumée, M. Pruden est parvenu à sortir la victime et à l’emmener sur la terrasse. Malheureusement, la victime n’a pas survécu.

Le caporal-chef Daniel Edward Gilles Rochette, M.B., C.D.
Sudbury et Napanee (Ontario)
Médaille de la bravoure

Le 17 juin 2009, le caporal-chef Daniel Rochette a sauvé un homme d’une noyade possible dans la rivière Jacques-Cartier, à Pont-Rouge, au Québec. Le caporal-chef Rochette pêchait avec sa famille lorsque, près d’eux, un homme est tombé dans l’eau et s’est fait emporter par le fort courant de la rivière. Sans hésiter, le caporal-chef Rochette s’est lancé à son secours, mais la force du courant a rendu la situation très dangereuse pour les deux hommes. Le caporal-chef Rochette a dû lâcher prise et regagner la rive pour ensuite tendre un billot à l’homme en détresse. Après plusieurs tentatives, la victime a réussi à agripper le billot et le sauveteur l’a tirée sur la rive.

George Cosmin Rusu, M.B.
Ottawa (Ontario)
Médaille de la bravoure

Le 6 novembre 2009, M. George Rusu a risqué sa vie pour secourir une femme qui se faisait attaquer par son ancien petit ami, à Ottawa, en Ontario. Mr. Rusu était à la pharmacie où il travaillait, lorsqu’il a entendu des cris. Se précipitant à l’extérieur, il a vu la victime étendue par terre, son assaillant se tenant au-dessus d’elle. M. Rusu a tiré l’agresseur et l’a plaqué contre le mur de l’édifice, luttant pour l’empêcher de s’approcher de la victime. Soudain, M. Rusu a ressenti comme un coup à l’abdomen et a vu que le malfaiteur avait un couteau. Craignant de ne pouvoir parvenir seul à le maîtriser, M. Rusu a couru à l’intérieur pour composer le 911. Ce n’est qu’à ce moment-là qu’il s’est rendu compte qu’il avait été poignardé. Les services d’urgence sont arrivés peu après, et la victime a survécu, grâce à la rapidité avec laquelle M. Rusu a agi.

David Wilbert Townsend, M.B.
Fergus (Ontario)
Médaille de la bravoure

Le 25 août 2009, dans le canton d’Eramosa, en Ontario, David Townsend a secouru deux personnes coincées dans un véhicule qui avait quitté la route, s’était renversé sur le toit et avait pris feu. Témoin de l’incident, M. Townsend a couru jusqu’au véhicule et a amené le conducteur blessé en lieu sûr. Une fumée épaisse a alors commencé à envelopper la voiture à mesure que les flammes s’étendaient sous le châssis. M. Townsend s’est ensuite faufilé par une vitre fracassée pour aider une passagère blessée, suspendue la tête en bas par sa ceinture de sécurité. Malgré les flammes qui compliquaient sa tâche et les nombreuses coupures qu’il venait de subir, M. Townsend s’est empressé de dégager la dame pour pouvoir la faire sortir. D’autres passants l’ont ensuite aidé à l’éloigner de la scène, juste avant que les flammes n’envahissent le véhicule.

L’agent Daryl Whitten, M.B.
Peterborough (Ontario)
Médaille de la bravoure

Le 4 novembre 2009, l’agent Daryl Whitten, du Service de police de la communauté de Peterborough Lakefield, a risqué sa vie pour sauver celle d’un homme tombé dans la rivière Otonabee, à Peterborough, en Ontario. L’agent Whitten et ses collègues sont rapidement arrivés sur les lieux, mais le tumulte de la rivière les empêchait d’entendre la victime et de la trouver dans le noir. Quand ils ont enfin repéré l’homme, l’agent Whitten a sauté dans l’eau. Il a dû lutter contre le fort courant avant d’arriver à la victime, qui tentait désespérément de s’accrocher à un rocher. L’agent Whitten lui a alors tenu la tête hors de l’eau et a attendu dans la rivière glacée jusqu’à l’arrivée d’un pompier équipé pour les sauvetages nautiques.



INFO-FICHE SUR LES DÉCORATIONS POUR ACTES DE BRAVOURE


CONTEXTE

Les Décorations pour actes de bravoure, qui ont été créées en 1972, rendent hommage aux personnes qui risquent leur vie au mépris de leur propre instinct de survie pour tenter de sauver un être cher ou un pur étranger en péril. Chaque année, maints incidents mettent en danger la vie de victimes potentielles et de leurs sauveteurs.

Les trois décorations reflètent le niveau de risque encouru par les récipiendaires :

La Croix de la vaillance (C.V.) reconnaît les actes de courage vraiment remarquables accomplis dans des circonstances extrêmement périlleuses.

L’Étoile du courage (É.C.) reconnaît des actes de courage remarquables accomplis dans des circonstances très périlleuses.

La Médaille de la bravoure (M.B.) reconnaît des actes de courage accomplis dans des circonstances dangereuses.

ADMISSIBILITÉ ET MISE EN CANDIDATURE

Quiconque peut soumettre le nom d’une personne qui, pour venir en aide à ses semblables, s’est mise en danger de mort ou de blessure grave. Il n’est pas nécessaire que l’incident en question se soit produit au Canada ou que le candidat proposé soit canadien, mais des Canadiens ou des intérêts canadiens doivent être en cause. Les décorations peuvent être décernées à titre posthume.

Les candidatures doivent être soumises au plus tard deux ans après l’incident ou deux ans après la conclusion de l’examen, par une cour ou par un coroner, des circonstances entourant l’événement ou l’acte de bravoure.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les Décorations pour actes de bravoure, veuillez consulter le site www.gg.ca/document.aspx?id=73.