Critères d’admissibilité

Les décorations pour actes de bravoure rendent hommage aux personnes qui ont risqué leur vie pour essayer de sauver ou de protéger une autre personne. Elles saluent le courage de ceux et celles qui pour ce faire ont mis leur vie en jeu, que ce soit en pénétrant dans un immeuble en feu, en calmant une personne armée et dangereuse ou en plongeant dans les eaux glacées d’une rivière.

Le fait de sauver une vie n’est pas, en soi, le facteur le plus important pour mériter un octroi. Souvent, les sauveteurs ne sont exposés à aucun danger et, malgré la valeur et l’importance de leurs actes, ils ne sont pas admissibles à une décoration pour actes de bravoure. Ils peuvent toutefois avoir droit à une mention d’honneur du Gouverneur général.

L’ampleur du risque et la persistance malgré ce risque sont des facteurs importants, de même que la perception du risque. En effet, les personnes qui essaient d’aider quelqu’un même en sachant qu’elles risquent de mourir ou d’être gravement blessées font preuve d’une très grande bravoure.

Toute personne et tout groupe peut proposer la candidature d’une autre personne méritant d’être décorée. Il suffit de remplir un formulaire de mise en candidature.

Les candidatures doivent être soumises au plus tard deux ans après l’incident ou deux ans après la conclusion de l’examen, par une cour ou par un coroner, des circonstances entourant l’événement ou l’acte de bravoure.