Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Présentation de lettres de créance (République de Corée, République sud-africaine, Royaume d’Espagne, Monténégro)

Rideau Hall, le mardi 2 mai 2017

 

C’est un privilège pour moi de vous accueillir ici aujourd’hui à Rideau Hall et au Canada.

Dans notre monde interconnecté et complexe, la diplomatie revêt une grande importance. Dans sa forme la plus achevée, elle rapproche les gens. Elle aplanit les divergences. Elle met à profit les atouts des nations, au lieu de les diviser en exploitant leurs faiblesses.

C’est à cette forme de diplomatie que le Canada aspire dans ses relations avec les pays que vous représentez, et je vous remercie d’être ici aujourd’hui.

Monsieur l’ambassadeur Shin, vous avez servi votre pays de nombreuses années en tant que diplomate. Vous avez donc acquis une vaste expérience qui pourra vous servir à renforcer les liens entre la Corée et le Canada. Vous avez beaucoup voyagé et occupé des postes dans divers domaines et je me réjouis à la perspective de votre présence au Canada.

J’ai eu le plaisir de visiter Séoul en février 2013 pour souligner le 50e anniversaire des relations diplomatiques entre le Canada et la Corée. Aujourd’hui, la République de Corée est toujours un partenaire clé du Canada dans la région de l’Asie-Pacifique et sur la scène internationale. Tout un monde de possibilités s’ouvre pour nos deux pays dans le contexte de l’Accord de libre‑échange Canada-Corée et de l’Accord de coopération en science, technologie et innovation avec la République de Corée, deux mécanismes de coopération importants. Le Canada accueillera aussi plus tard cette année le Dialogue stratégique entre le Canada et la Corée.

Madame la haute‑commissaire Dlamini-Mntambo, permettez-moi de vous souhaiter, à vous et à vos trois enfants, la plus cordiale bienvenue dans notre pays. Je crois savoir que vous avez commencé votre carrière comme enseignante. Nous avons ainsi un point commun, étant donné que j’ai consacré de nombreuses années à l’enseignement postsecondaire avant de devenir gouverneur général. Je suis assuré que vous apporterez une solide contribution aux relations entre l’Afrique du Sud et le Canada. J’espère en outre que votre installation au Canada se déroulera dans les meilleures conditions possibles, pour vous et votre famille.

Les relations officielles entre l’Afrique du Sud et le Canada remontent à 1939. Aujourd’hui, nos relations étendues et approfondies avec l’Afrique du Sud reposent notamment sur une coopération politique et commerciale ainsi que pour le développement. J’ai eu la chance de visiter l’Afrique du Sud en mai 2013, et je sais qu’il y a des avenues très prometteuses entre nos deux pays dans les secteurs du commerce et de l’investissement, de l’énergie, de l’éducation, des sciences, des technologies et de l’innovation. Travaillons ensemble à approfondir les liens de coopération actuels entre le Canada et l’Afrique du Sud.

Monsieur l’ambassadeur Ruiz Molero, je suis très heureux de vous saluer en tant que représentant de l’Espagne au Canada. Au cours de votre carrière, vous avez occupé de nombreux postes diplomatiques, et j’ai hâte de collaborer avec vous pour renforcer les relations entre nos deux pays. Je crois aussi savoir que votre famille et vous vivrez une première expérience d’un « véritable hiver »! Pour cela, vous êtes certainement venus au bon endroit! Je vous souhaite tout le succès possible dans votre nouveau pays d’accueil.

L’Espagne et le Canada entretiennent d’excellentes relations et nous avons beaucoup en commun en ce qui concerne notre conception des enjeux mondiaux. Notre amitié repose sur une communauté de valeurs, sur nos liens interpersonnels et des relations commerciales mutuellement profitables. En tant que membres de l’OTAN et de l’ONU, nous privilégions la sécurité, la démocratie et le respect des droits de la personne dans un cadre multilatéral. Nous avons aussi des relations dynamiques dans le secteur de l’enseignement et un solide programme de mobilité pour les jeunes, ce qui ne peut qu’améliorer notre bien‑être collectif. Le Canada sera heureux de poursuivre sa collaboration avec l’Espagne dans les années à venir.

Monsieur l’ambassadeur Kaludjerovic, vous avez connu une longue et distinguée carrière en tant que politicien, conseiller et diplomate. Vous êtes ainsi bien placé pour faire progresser les relations entre le Canada et le Monténégro. Je crois aussi savoir que vous avez passé une grande partie de votre carrière à représenter votre pays aux Nations Unies et que vous avez été le premier ambassadeur du Monténégro à l’ONU en 2007. Maintenant, dix ans plus tard, je suis très heureux de vous souhaiter le plus grand succès au moment où vous amorcez cette nouvelle étape de votre carrière.

Les relations entre le Canada et le Monténégro sont constructives et offrent des possibilités de renforcement. Je suis ravi de constater que nos liens commerciaux et diplomatiques se multiplient. Le Monténégro joue également un rôle constructif dans la région ouest des Balkans et apporte une précieuse contribution aux efforts militaires multilatéraux déployés au-delà de ses frontières. Le Canada sera heureux de continuer à entretenir ses liens de coopération et d’amitié avec le Monténégro dans les années à venir.

Encore une fois, je tiens à vous adresser, à tous, mes plus sincères félicitations pour vos nouvelles fonctions et votre détermination à travailler avec le Canada. Comme vous le savez, notre pays célèbre cette année son 150e anniversaire, si bien que vous arrivez ici à un très bon moment! Vous êtes vraiment les bienvenus, alors travaillons ensemble dans un esprit de partenariat et de collaboration.

Je me réjouis à la perspective de vous revoir bientôt.