Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Son Excellence madame Sharon Johnston - Remise du prix Parce que les mères sont le pivot familial par Enseignement à domicile pour les parents de jeunes enfants d’âge préscolaire au Canada (HIPPY)

Rideau Hall, le mardi 14 juin 2016

 

Je suis toujours heureuse de recevoir des amis à Rideau Hall. C’est autant votre maison que celle des titulaires qui y vivent.

Nous sommes touchés d’avoir HIPPY Canada dans cette grande demeure, puisque c’est la deuxième fois que le prix Parce que les mères sont le pivot familial est remis à trois personnes exceptionnelles.

À une époque où les femmes ont encore de la difficulté à participer pleinement dans les principales sphères de la vie, nous sommes ici pour reconnaître une vérité essentielle, c’est-à-dire que les mères sont vraiment importantes. Que vous arriviez d’un pays lointain ou que vous soyez dans l’espace comme Julie Payette, le fait est que les mères communiquent avec leur famille, même si des milliers de miles les séparent.

Récemment, je parlais avec un ancien ministre de l’Immigration, qui décrivait HIPPY comme un excellent véhicule pour intégrer les familles d’immigrants chez nous d’une façon qui est efficace au plan culturel.

Aussi, un père nouvellement immigré m’expliquait l’admiration qu’il a ressentie pour son épouse quand celle-ci a commencé à contribuer au revenu familial après s’être jointe à HIPPY.  Son autonomie lui a valu le respect. C’est particulièrement important dans les familles où les femmes sont marginalisées.

HIPPY a aussi joué un rôle actif en offrant des possibilités d’apprentissage précoce dans les communautés autochtones. Durant sa visite il y a quatre ans, le chef de la Première Nation de Musqueam a parlé des aspects positifs du travail effectué par Hippy dans sa communauté, sur l’île de Vancouver.

Revenons à 2016. La semaine dernière, le Globe and Mail indiquait que les questions autochtones occupaient une place importante dans l’actualité depuis quelques années. L’article suggérait que le mouvement Idle No More, la Commission de vérité et de réconciliation et l’enquête publique sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées lancée par le nouveau gouvernement avaient attiré l’attention du monde sur les préoccupations de longue date concernant les Premières Nations, les Métis et les Inuits, et il demandait si les attitudes du public avaient changé.

Pour répondre à cette question, le Globe s’est fondé sur un sondage de l’Environics Institute, qui révèle que neuf Canadiens non autochtones sur dix appuient la recommandation de la Commission de vérité et de réconciliation visant à augmenter le financement des écoles autochtones pour que les élèves aient un accès égal aux possibilités d’éducation.

Les Canadiens sont très nombreux à penser que l’éducation est la clé du bien-être économique durable. HIPPY est un organisme fondé sur des données probantes qui comprend l’importance fondamentale d’offrir des chances égales en matière d’éducation et qui peut favoriser l’atteinte de cet objectif national.

Félicitations aux récipiendaires du prix Parce que les mères sont le pivot familial de cette année!