Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Déclaration à Santiago, Chili

Le 1er décembre 2014 

Déclaration du gouverneur général du Canada à Santiago, au Chili,
en présence de la présidente
Bachelet

SANTIAGO— Permettez-moi d’abord de remercier la présidente Bachelet de nous avoir invités, mon épouse, Sharon, et moi, à effectuer cette visite d’État au Chili. Nous sommes enchantés d’être ici.

Nous sommes également heureux d’être accompagnés par une délégation de Canadiens talentueux et dévoués qui, comme nous, désirent renforcer les relations entre nos deux pays. 

Hier, nous avons passé notre première journée complète au Chili. Nous avons eu du temps pour nous remettre de notre long voyage et pour découvrir la belle ville de Santiago. Nous avons déjà beaucoup appris sur le Chili contemporain et avons profité de l’amabilité et de la belle hospitalité des gens du pays.

Le Canada entend forger des relations durables au sein des Amériques, et nous attachons une grande importance à notre association de longue date avec le Chili.

La présidente et moi avons eu une rencontre très productive durant laquelle nous avons discuté des liens solides qui unissent nos pays.

Nos deux nations entretiennent un partenariat stratégique fondé sur des valeurs et des intérêts communs. Le Canada et le Chili sont déterminés à assurer la liberté, la démocratie, les droits de la personne et la primauté du droit, à savoir la recherche constante de la justice.

Nous visons aussi à accroître la prospérité et le bien-être de tous nos citoyens. Depuis la signature de l’Accord de libre-échange entre le Canada et le Chili, nos échanges bilatéraux ont plus que triplé. Le Chili est la principale destination du Canada pour l’investissement en Amérique latine. Nous sommes le plus grand investisseur dans le secteur minier, ainsi que la principale source de nouveaux investissements.

Notre réussite partagée suppose de grandes responsabilités. En tant que nations déterminées à assurer le bien-être de nos citoyens et le succès de notre hémisphère, le Canada et le Chili doivent voir à ce que les avantages de la croissance soient partagés et à ce que nos pratiques commerciales soient responsables, sur les plans social et environnemental.

Le Canada est heureux de travailler avec le Chili à cette fin, puisque nous jouons tous les deux un rôle dans la promotion de pratiques commerciales responsables, chez nous et à l’étranger.

Le Canada et le Chili travaillent également ensemble sur la scène internationale. En tant que nations du Pacifique, nous voyons d’immenses avantages à élargir nos liens avec la région de l’Asie-Pacifique, et nos gouvernements collaborent au sein du Forum de coopération économique Asie-Pacifique, de même que dans le cadre des négociations continues entourant le Partenariat transpacifique. Par ailleurs, le Canada a été le premier pays non latin à devenir un observateur de l’Alliance du Pacifique, et nous sommes à la recherche de moyens pour jouer un rôle conjoint dans le cadre de cette stimulante initiative.

L’innovation, la science et la technologie sont fort susceptibles de renforcer les relations entre le Canada et le Chili. Les assises de notre coopération sont déjà solides et peuvent être mises à profit. Je suis d’ailleurs heureux de savoir que, durant ma visite, le Canada et le Chili signeront un protocole d’entente afin d’accroître la collaboration en matière de science, de technologie et d’innovation. Ce protocole d’entente amènera le Centre de recherches pour le développement international du Canada et le Conseil des sciences, de la technologie et de l’innovation à travailler avec le Conseil national de l’innovation et de la concurrence du Chili en vue d’établir une plateforme pour la collaboration en matière de recherche et d’innovation.

Le Canada est également déterminé à renforcer ses liens en éducation avec le Chili, y compris à accroître le mouvement des étudiants entre les deux pays, afin que les étudiants et les chercheurs canadiens et chiliens puissent apprendre et explorer de nouveaux domaines ensemble et ainsi apporter des avantages à nos deux sociétés.

L’an prochain, Toronto accueillera les Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015. Le Canada se réjouit à l’idée d’accueillir les athlètes et les visiteurs chiliens pour ce grand évènement sportif. Les Jeux offriront au Canada de nombreuses possibilités de renforcer ses liens avec les pays des Amériques.

Je vous remercie une fois de plus de nous avoir accueillis dans votre merveilleux pays.

Nos deux pays, l’un au Nord et l’autre au Sud, ont beaucoup de choses en commun. Ensemble, continuons de travailler à l’édification de sociétés plus averties et bienveillantes, au profit des habitants du Chili, du Canada et des Amériques. 

Merci.

David Johnston

-30-

Renseignements aux médias :

Marie-Pierre Bélanger
Bureau de presse de Rideau Hall
613-998-9166
marie-pierre.belanger@gg.ca

Suivez GGDavidJohnston et RideauHall sur Facebook et Twitter.