Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Cérémonie d'investiture de l'Ordre du Canada

le 2 novembre 2011

Le gouverneur général investit 39 récipiendaires au sein de l’Ordre du Canada

OTTAWA — Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, présidera une cérémonie d’investiture de l’Ordre du Canada à Rideau Hall, le vendredi 4 novembre 2011,
à 10 h 30.
Le gouverneur général, qui est chancelier et Compagnon principal de l’Ordre, remettra cette distinction à 28 Membres, 10 Officiers et un Compagnon.

L’Ordre du Canada a été créé en 1967, année du centenaire du Canada, pour reconnaître l’œuvre d’une vie, le dévouement exceptionnel d’une personne envers la communauté ou une contribution extraordinaire à la nation. Depuis sa création, plus de 5 000 personnes de tous les milieux ont été investies au sein de l’Ordre.

L’horaire de la cérémonie, la liste des récipiendaires, les citations ainsi qu’une fiche d’information sur l’Ordre du Canada sont joints au présent avis aux médias.

-30-

Les membres des médias souhaitant couvrir cet événement ou obtenir une entrevue avec les récipiendaires sont priés de communiquer avec le Bureau de presse de Rideau Hall et de se présenter à l’entrée Princesse Anne avant 10 h 15, le jour de la cérémonie.

Renseignements aux médias:
Marie-Pierre Bélanger
Bureau de presse de Rideau Hall
613-998-9166
marie-pierre.belanger@gg.ca

Suivez GGDavidJohnston et RideauHall sur Facebook et Twitter


HORAIRE DE LA CÉRÉMONIE

Les membres des médias sont priés d’observer l’horaire suivant :

9 h 45 :

Arrivée des médias à Rideau Hall

10 h 30 :

Début de la cérémonie d’investiture

 

Le gouverneur général prend la parole

 

Le gouverneur général remet les insignes

(aux Membres d’abord, ensuite aux Officiers et enfin au Compagnon)

12 h :

Entrevues avec les récipiendaires


LISTE DES RÉCIPIENDAIRES

MEMBRES DE L’ORDRE DU CANADA

Arnold Aberman, C.M.

Toronto (Ont.)

Patricia Aldana, C.M.

Toronto (Ont.)

Shirley Bear, C.M.

Réserve malécite de Tobique
(N.-B.)

Jeanne Besner, C.M.

Calgary (Alb.)

Anita Best, C.M.

Norris Point (T.-N.-L.)

John M. W. Bradford, C.M.

Brockville (Ont.)

Anthony and Elizabeth Comper, C.M.

Toronto (Ont.)

Joan Donald, C.M.

Red Deer (Alb.)

Mary Lou Fallis, C.M.

Toronto (Ont.)

Jean-Claude Fouron, C.M., O.Q.

Montréal (Qc)

Marie Gignac, C.M.

Québec (Qc)

Monique Giroux, C.M.

Montréal (Qc)

Dorothy Griffiths, C.M., O. Ont.

Welland (Ont.)

Michael Hayden, C.M., O.B.C.

Vancouver (C.-B.)

Frederic Langford Rowell Jackman, C.M., O. Ont.

Toronto (Ont.)

Patrick Jarvis, C.M.

Calgary (Alb.)

Eugene Levy, C.M.

Toronto (Ont.)

Trevor Linden, C.M., O.B.C.

Vancouver (C.-B.)

Robert Y. McMurtry, C.M.

Picton (Ont.)

Alvaro Morales, C.M.

Kingston (Ont.)

Gwyn Morgan, C.M.

Calgary (Alb.) et North Saanich (C.-B.)

Larry Nelson, C.M.

Moncton (N.-B.)

Nino Ricci, C.M.

Toronto (Ont.)

David William Shannon, C.M., O. Ont.

Thunder Bay (Ont.)

Tricia Smith, C.M.

Vancouver (C.-B.)

David Staines, C.M., O. Ont.

Ottawa (Ont.)

Robert H. Taylor, C.M.

Vancouver (C.-B.)


OFFICIERS DE L’ORDRE DU CANADA

William J. Buyers, O.C.

Deep River (Ont.)

L’honorable Herménégilde Chiasson, O.C.,
O.N.-B.

Grand-Barachois (N.-B.)

Lorna Crozier, O.C.

Saanich (C.-B.)

Richard (Rick) L. George, O.C.

Calgary (Alb.)

Alain Lefèvre, O.C., C.Q.

Montréal (Qc)

Bob McDonald, O.C.

Toronto (Ont.)

Maureen O’Neil, O.C.

Ottawa (Ont.)

Viola Robinson, O.C., O.N.S.

Yarmouth (N.-É.)

Maureen Sabia, O.C.

Toronto (Ont.)

Hayley Wickenheiser, O.C.

Calgary (Alb.)


COMPAGNON DE L’ORDRE DU CANADA

Robert Lepage, C.C., O.Q.

Il s’agit d’une promotion au sein de l’Ordre.

Québec (Qc)


CITATIONS DES RÉCIPIENDAIRES

MEMBRES DE L’ORDRE DU CANADA

Arnold Aberman, C.M.
Toronto (Ontario)
Membre de l’Ordre du Canada

Arnold Aberman contribue aux avancées en médecine depuis plus de 30 ans. Grâce à son rôle crucial, à titre de codirecteur de l’unité des soins intensifs à l’hôpital Mount Sinai, les soins intensifs ont accédé au rang de discipline à part entière de la médecine au Canada. Il a également participé à la fondation de l’École de médecine du Nord de l’Ontario et a été doyen de la faculté de médecine à l’Université de Toronto.

Patricia Aldana, C.M.
Toronto (Ontario)
Membre de l’Ordre du Canada

Patricia Aldana est une personnalité incontournable de l’édition du livre jeunesse. Fondatrice et éditrice de la maison Groundwood Books, elle a guidé bon nombre d’écrivains émergents, notamment des auteurs des Premières nations ou d’immigration récente. Elle a en outre fait du bénévolat au Canada et à l’étranger, établissant des politiques visant à encourager l’alphabétisation et la publication de livres jeunesse, et ce, partout dans le monde, y compris dans les pays affligés par la guerre. Ayant occupé plusieurs postes bénévoles, elle a été nommée à deux mandats comme présidente de l’Union internationale pour les livres jeunesse, étant la deuxième personne de citoyenneté canadienne à assumer ces fonctions.

Shirley Bear, C.M.
Réserve malécite de Tobique (Nouveau-Brunswick)
Membre de l’Ordre du Canada

Shirley Bear a exercé une grande influence sur la scène culturelle du Nouveau-Brunswick. Que ce soit en qualité de militante, de conservatrice ou d’artiste, elle a aidé les artistes autochtones à acquérir de la notoriété. Ses propres peintures émerveillent, car elles illustrent la sagesse, la force et la spiritualité des femmes des Premières nations. En outre, elle milite depuis longtemps pour les droits des femmes autochtones au Canada et est une source d’inspiration et un modèle pour les membres de sa communauté.

Jeanne Besner, C.M.
Calgary (Alberta)
Membre de l’Ordre du Canada

Jeanne Besner est éminemment respectée comme administratrice et chercheuse dans le domaine médical. Elle s’est attachée à trouver le moyen d’optimiser le rôle du personnel infirmier et d’autres membres de l’équipe de soignants grâce à une démarche reposant sur la collaboration qui était centrée sur les soins aux patients. Toujours en quête d’excellence, elle a contribué au perfectionnement professionnel des infirmiers et infirmières et à l’amélioration des services de santé offerts à la population canadienne.

Anita Best, C.M.
Norris Point (Terre-Neuve-et-Labrador)
Membre de l’Ordre du Canada

Anita Best a largement contribué à la préservation de la culture orale traditionnelle de Terre-Neuve. Cette chanteuse, conteuse et archiviste a fouillé le passé pour retracer les chants de ses ancêtres et les interpréter, afin que les générations futures puissent conserver ce précieux héritage. Elle profite aussi des festivals de musique et d’émissions radiophoniques pour raviver les coutumes et l’art oral de sa province, en plus de se faire le mentor d’autres musiciens et folkloristes, qui lui vouent une grande admiration.

John M. W. Bradford, C.M.
Brockville (Ontario)
Membre de l’Ordre du Canada

 John Bradford, l’un des psychiatres légistes les plus réputés du Canada. Il est bien connu pour ses recherches novatrices sur l’évaluation et le traitement de la délinquance sexuelle et a d’ailleurs fait valoir l’importance d’accroître les services de santé offerts aux délinquants atteints de maladie mentale. Professeur qui enseigne à l’Université d’Ottawa et à l’Université Queen’s, il a fondé la clinique sur les comportements sexuels hébergée par les Services de santé Royal Ottawa, ainsi que l’Académie canadienne de psychiatrie et de droit. Il agit comme mentor auprès de nombreux jeunes psychiatres tout en continuant à promouvoir l’excellence dans l’enseignement et l’exercice clinique.

Anthony et Elizabeth Comper, C.M.
Toronto (Ontario)
Membres de l’Ordre du Canada

Grâce à leur œuvre bénévole et philanthropique ainsi que leur activisme social, Anthony et Elizabeth Comper ont apporté une contribution majeure et durable à leur collectivité. Depuis des décennies, ils appuient activement et avec passion un éventail d’organismes en tant que leaders et supporters, tels que le Conseil canadien des Chrétiens et des Juifs, l’Université de Toronto, la Necessary Angel Theatre Company et le Royal Conservatory of Music. Le couple est en outre admiré pour avoir fondé ensemble la coalition FAST (Finissons-en avec l’antisémitisme sans tarder), qui rassemble des chefs de file des milieux des affaires et communautaire qui se prononcent contre la discrimination et qui financent des programmes éducatifs.

Joan Donald, C.M.
Red Deer (Alberta)
Membre de l’Ordre du Canada

Joan Donald se consacre depuis des dizaines d’années au développement social et économique de sa collectivité. Bénévole dévouée et philanthrope, elle donne son appui à des initiatives de toutes sortes, qui ont trait surtout aux soins de santé et à l’éducation, et elle encourage ses pairs à en faire autant. Femme rompue au domaine des affaires qui a siégé au conseil d’administration de plusieurs entreprises et organismes publics, elle guide des jeunes pour les aider à accéder au monde des affaires.

Mary Lou Fallis, C.M.
Toronto (Ontario)
Membre de l’Ordre du Canada

Depuis une trentaine d’années, Mary Lou Fallis fait rayonner la musique classique au Canada et à l’étranger. Cantatrice à la voix de soprano, elle parcourt le Canada et le monde pour présenter, dans de petites ou grandes salles, et même dans des régions isolées, des spectacles empreints d’humour au cours desquels elle trace sans méchanceté un portrait moqueur des divas de l’opéra. Elle contribue à mieux faire connaître l’opéra en animant des émissions de radio et de télévision. Elle a également enseigné le chant à une multitude de jeunes interprètes à l’université et donné des cours de maître, un peu partout au pays.

Jean-Claude Fouron, C.M., O.Q.
Montréal (Québec)
Membre de l’Ordre du Canada

Jean-Claude Fouron est un chef de file en cardiologie pédiatrique. Reconnu pour avoir utilisé la technique d’ultrason Doppler pour examiner les problèmes cardiaques dans le foetus, il a fondé la première unité de cardiologie foetale au Canada, au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine. Professeur à l’Université de Montréal, il a été un mentor pour plusieurs générations de pédiatres tout en s’impliquant dans la formation en médecine périnatale et pédiatrique en Haïti. Ses multiples travaux de recherche lui ont valu de nombreux prix nationaux et internationaux.

Marie Gignac, C.M.
Québec (Québec)
Membre de l’Ordre du Canada

Marie Gignac donne aux arts de la scène une vivacité et un rayonnement grandissants. Comédienne au théâtre, au petit et au grand écran, elle est aussi metteure en scène et dramaturge. Elle a notamment collaboré à de grands projets théâtraux, dont La Trilogie des dragons. Directrice artistique du Carrefour international de théâtre de Québec, elle nous fait découvrir des œuvres autant canadiennes qu’étrangères en plus de présenter celles d’artistes en émergence.

Monique Giroux, C.M.
Montréal (Québec)
Membre de l’Ordre du Canada

Monique Giroux célèbre et fait rayonner la chanson francophone ici et sur la scène internationale. Animatrice à Radio-Canada, et à Espace Musique pour la 20e saison, elle a conçu des émissions phares, dont Les refrains d’abord et Fréquence libre, faisant découvrir et aimer autant les monstres sacrés que les artistes émergents. Elle a aussi signé la conception et la mise en scène de plusieurs spectacles ainsi que la création de disques. Cette défenseure des voix francophones de toutes les régions du Canada est des plus respectées dans son domaine et a été invitée outre-mer à collaborer à des émissions et à animer des spectacles. En outre, elle se dévoue au sein de différents organismes, dont Gai Écoute et Jeunes musiciens du monde.

Dorothy Griffiths, C.M., O. Ont.
Welland (Ontario)
Membre de l’Ordre du Canada

Depuis plus de 30 ans, Dorothy Griffiths se porte à la défense des intérêts des gens qui sont aux prises tout à la fois avec une maladie mentale et avec une déficience développementale. Professeure à l’Université Brock, elle cherche des moyens d’améliorer la qualité de vie des personnes qui ont des besoins particuliers en raison d’une déficience intellectuelle et de problèmes de santé mentale. Ses travaux de recherche, les programmes qu’elle a mis au point et ses enseignements ont tous permis de mieux faire comprendre le phénomène. Aujourd’hui encore, elle défend les droits des personnes atteintes d’une déficience intellectuelle.

Michael Hayden, C.M., O.B.C.
Vancouver (Colombie-Britannique)
Membre de l’Ordre du Canada

Michael Hayden est un éminent chercheur en génétique humaine et un grand spécialiste de la médecine génétique, dont la maladie de Huntington. Directeur et scientifique principal du Centre de médecine moléculaire et thérapeutique, et professeur au département de la génétique médicale à l’Université de la Colombie-Britannique, il a analysé la structure moléculaire du gène défectueux qui cause la maladie de Huntington. Son laboratoire a développé un programme permettant d’utiliser l’analyse de l’ADN pour vérifier si une personne est porteuse de ce gène. Il a en outre fait d’importantes découvertes sur les troubles lipidiques et l’insuffisance coronaire et sur les effets indésirables des médicaments. Personne très humaine et entrepreneur soucieux de mettre ses découvertes en application pour le traitement des patients, il a notamment fondé trois entreprises canadiennes de biotechnologie.

Frederic Langford Rowell Jackman, C.M., O. Ont.
Toronto (Ontario)
Membre de l’Ordre du Canada

Psychologue, homme d’affaires et philanthrope, Eric Jackman est également un bénévole exemplaire. Au fil des ans, il a accordé un appui inconditionnel à une foule d’organisations, dont le Musée des beaux-arts de l’Ontario, le Conseil Atlantique du Canada et la Fondation de psychologie du Canada. De plus, il est à l’origine de l’établissement de la Fondation pour le journalisme canadien et a été chancelier de l’Université de Windsor.

Patrick Jarvis, C.M.
Calgary (Alberta)
Membre de l’Ordre du Canada

Depuis des décennies, Patrick Jarvis aide les personnes handicapées à développer leur plein potentiel par la pratique du sport. En tant qu’athlète et gérant d’équipe, il a représenté le Canada lors de plusieurs manifestations sportives paralympiques internationales. Lorsqu’il était président du Comité paralympique canadien, il a fait de cette organisation une force incontournable au sein du mouvement paralympique, et il a mis en branle la mise en œuvre de services, d’initiatives et de programmes axés sur les athlètes. Grâce à son leadership inspirant et dynamique, il a également su aider des organismes tels que le Comité international paralympique et WinSport. Il demeure un modèle d’excellence dans le domaine du sport.

Eugene Levy, C.M.
Toronto (Ontario)
Membre de l’Ordre du Canada

Comédien, réalisateur, producteur et scénariste de renom, Eugene Levy a conquis les publics du monde entier. Depuis son apprentissage au théâtre Second City, il a joué dans plus de 50 films. Fier de ses racines canadiennes, il agit à titre de mentor aux aspirants comédiens du Collège Humber et est actif au sein d’organismes comme le Shalom Village, à Hamilton, la Société canadienne d’autisme et l’Orchestre du Centre national des Arts.

Trevor Linden, C.M., O.B.C.
Vancouver (Colombie-Britannique)
Membre de l’Ordre du Canada

Durant sa carrière au sein de la Ligue nationale de hockey, Trevor Linden s’est acquis une réputation pour son engagement communautaire et son esprit sportif. Joueur d’avant talentueux, il a joué pendant près d’une vingtaine d’années, notamment avec les Canucks de Vancouver et les Canadiens de Montréal, et il a représenté le Canada lors de plusieurs tournois internationaux. Reconnu pour son leadership et sa contribution humanitaire, il a également créé la fondation Trevor Linden. Cet organisme appuie les soins, la recherche et les campagnes de prévention ayant trait au cancer chez les enfants, et s’emploie, en particulier, à aider les enfants de milieux défavorisés ou atteints de maladies mortelles.

Robert Y. McMurtry, C.M.
Picton (Ontario)
Membre de l’Ordre du Canada

 Robert McMurtry, professeur émérite à l’Université de Western Ontario, a joué un rôle de taille dans le renforcement des soins de santé au Canada. Chirurgien orthopédiste, il a mis sur pied la première unité de traumatologie à voir le jour au Canada, à l’hôpital Sunnybrook. À titre de conseiller en politique sanitaire, notamment auprès de la Commission Romanow, il a contribué à assurer la durabilité du système canadien de soins de santé.

Alvaro Morales, C.M.
Kingston (Ontario)
Membre de l’Ordre du Canada

Alvaro Morales a fait progresser le domaine de l’urologie, et tout particulièrement l’oncologie et l’andrologie. Il est connu surtout pour avoir été le fer de lance, dans les années 70, de l’utilisation du bacille de Calmette-Guérin (BCG) pour le traitement du cancer de la vessie; son travail a aussi permis de mieux comprendre le syndrome de déficience en testostérone. À l’Université Queen’s, il a dirigé le département d’urologie pendant 15 ans. Il est également le directeur fondateur d’un centre de recherche appliquée en urologie, le Centre of Applied Urological Research.

Gwyn Morgan, C.M.
Calgary (Alberta) et North Saanich (Colombie-Britannique)
Membre de l’Ordre du Canada

Gwyn Morgan a apporté une contribution majeure à la collectivité en tant que chef de file du milieu des affaires et au sein de la communauté. Président fondateur et directeur général d’EnCana Corporation, il a joué un rôle crucial dans la création de l’une des entreprises d’exploitation du pétrole et du gaz les plus prospères au monde. Il est en outre reconnu pour sa volonté d’élargir le discours d’intérêt public au Canada, qu’il a aidé à faire progresser grâce à sa participation à des organismes tels que le Forum des politiques publiques et le Manning Centre for Building Democracy. Les soins de santé et diverses initiatives éducatives à travers le Canada ont également bénéficié de son soutien philanthropique.

Larry Nelson, C.M.
Moncton (Nouveau-Brunswick)
Membre de l’Ordre du Canada

Depuis des dizaines d’années, Larry Nelson est un modèle dans le milieu du bénévolat et de l’action communautaire. Une personnalité du monde des affaires, il est grandement respecté pour son travail comme bénévole et le soutien philanthropique qu’il offre à diverses causes et organisations dans les sphères des soins de santé, de l’éducation, du sport et des arts. Il a aussi largement contribué à l’harmonie entre la communauté francophone et la communauté anglophone de Moncton et s’est d’ailleurs fait le champion du bilinguisme au Nouveau-Brunswick.

Nino Ricci, C.M.
Toronto (Ontario)
Membre de l’Ordre du Canada

Nino Ricci est un auteur encensé partout dans le monde. Le succès retentissant remporté par son roman Lives of the Saints, qui relate l’histoire d’un groupe d’immigrants, l’a propulsé sur le devant de la scène littéraire canadienne. Ses œuvres, qui ne laissent pas indifférent, ont été maintes fois primées et traduites en plusieurs langues. Il a été écrivain résident et a enseigné l’art de l’écriture dans divers établissements en Amérique du Nord; il est également un mentor reconnu pour sa générosité et sa bienveillance.

David William Shannon, C.M., O. Ont.
Thunder Bay (Ontario)
Membre de l’Ordre du Canada

David Shannon est un ardent défenseur des droits des personnes handicapées. Après avoir  subi un traumatisme médullaire à l’âge de 18 ans, il a décidé de vouer sa carrière de juriste à la promotion des droits des personnes handicapées et à la sensibilisation aux problèmes d’accessibilité. Il a ainsi amené les décideurs à élaborer des textes de loi qui ont fait tomber des obstacles et ont permis de faciliter la vie aux personnes ayant un handicap. Fait notoire, il a été le premier paraplégique à se rendre au pôle Nord.

Tricia Smith, C.M.
Vancouver (Colombie-Britannique)
Membre de l’Ordre du Canada

Tricia Smith apporte avec dévouement sa contribution aux sports, particulièrement par le biais de son sport de choix : l’aviron. Avocate et quatre fois médaillée olympique d’aviron, elle a donné généreusement de son temps, notamment pour promouvoir la place des femmes dans les sports et l’administration sportive. En tant que membre du Conseil international de l’arbitrage en matière de sport et du comité exécutif de la Fédération internationale des sociétés d’aviron, elle a mis son expertise à profit pour aider à assurer des occasions équitables pour les athlètes, et pour les femmes en particulier. Elle est également la vice-présidente principale du Comité olympique canadien.

David Staines, C.M., O. Ont.
Ottawa (Ontario)
Membre de l’Ordre du Canada

David Staines, critique littéraire et homme cultivé, est tout à la fois champion de la littérature canadienne et défenseur des intérêts des jeunes écrivains. Il est l’un des cofondateurs de deux des prix littéraires les plus prestigieux au Canada, soit le Prix Charles Taylor de littérature non romanesque et le Prix Giller de la Banque Scotia. Cet ardent partisan de la littérature classique canadienne agit pour que les œuvres classiques demeurent à la portée des futures générations de lecteurs.

Robert H. Taylor, C.M.
Vancouver (Colombie-Britannique)
Membre de l’Ordre du Canada

Médecin attentionné et compatissant, Robert Taylor a fourni de l’aide humanitaire sous forme de soins médicaux d’urgence et de formation en chirurgie à des populations mal desservies, à travers le monde. Ses missions pour le compte des Ministères baptistes canadiens et, plus tard, de la Croix-Rouge internationale l’ont amené à voyager sur les fleuves de la Bolivie pour servir les peuples indigènes, et à se rendre dans des missions rurales au Congo pour y prodiguer des soins chirurgicaux et donner de la formation. Il a conçu des cours visant à enseigner aux professionnels de la santé les compétences essentielles en chirurgie, notamment au Malawi, en Zambie, en Haïti et en Guyane. Il a aussi fondé le comité de chirurgie internationale de l’Association canadienne des chirurgiens généraux.

OFFICIERS DE L’ORDRE DU CANADA

William J. Buyers, O.C.
Deep River (Ontario)
Officier de l’Ordre du Canada

William Buyers est reconnu à l’échelle mondiale pour son apport au domaine de la physique de la matière condensée, notamment à celui du magnétisme, et en tant que l’un des artisans clés du Centre canadien de faisceaux de neutrons. Dans sa collectivité, il a marqué la scène musicale de la vallée supérieure de l’Outaouais, car il a été chef de plusieurs orchestres et chorales. Bien qu’il ait quitté le Conseil national de recherches du Canada pour la retraite, il poursuit encore des recherches sur le magnétisme quantique et sur les supraconducteurs

L’honorable Herménégilde Chiasson, O.C., O.N.-B.
Grand-Barachois (Nouveau-Brunswick)
Officier de l’Ordre du Canada

Herménégilde Chiasson est un extraordinaire défenseur des arts et de la culture. Depuis plus de 40 ans, cet artiste prolifique et renommé a assumé plusieurs rôles, dont poète, dramaturge, cinéaste, peintre, graveur et professeur. De plus, en tant que lieutenant-gouverneur, il s’est appliqué à solidifier les liens entre les communautés francophone, anglophone et autochtone. Son vaste parcours a contribué à faire diffuser une vision plus contemporaine de la culture acadienne et à mieux faire connaître l’Acadie sur la scène nationale et internationale.

Lorna Crozier, O.C.
Saanich (Colombie-Britannique)
Officier de l’Ordre du Canada

Lorna Crozier compte parmi les éminents poètes de notre pays. Depuis 35 ans, elle enrichit la littérature canadienne par ses œuvres primées, publiées dans plusieurs langues, et dont la plupart rendent hommage à la nature et à la population des prairies. En tant que pédagogue, elle a aidé de jeunes écrivains à parvenir à l’excellence et à acquérir du renom. De plus, elle met généreusement ses talents au service de diverses causes, par exemple l’alphabétisation, les droits des animaux et l’environnement.

Richard (Rick) L. George, O.C.
Calgary (Alberta)
Officier de l’Ordre du Canada

À titre de président et chef de la direction de Suncor Energy, Rick George a fait preuve de son engagement profond à offrir des occasions de développement économique aux communautés autochtones et a orienté les destinées de l’entreprise pour en faire un chef de file de l’industrie dans le secteur du développement durable. Anciennement président du Conseil canadien des chefs d’entreprise, il est considéré comme un modèle de leadership d’entreprise responsable. Il est également un bénévole actif au sein de plusieurs organisations communautaires, dont le Calgary Committee to End Homelessness, Centraide de Calgary et le Northern Alberta Institute of Technology.

Alain Lefèvre, O.C., C.Q.
Montréal (Québec)
Officier de l’Ordre du Canada

Alain Lefèvre est un pianiste virtuose acclamé aux quatre coins du monde et un ardent défenseur de la musique canadienne. On lui doit notamment d’avoir fait revivre et reconnaître l’œuvre du regretté compositeur André Mathieu. Il est également un remarquable communicateur qui fait découvrir la musique classique aux jeunes des écoles d’ici et d’ailleurs. Il anime aussi une émission radiophonique phare à Radio-Canada.

Bob McDonald, O.C.
Toronto (Ontario)
Officier de l’Ordre du Canada

Grâce à Bob McDonald, les sujets scientifiques sont plus intéressants et plus accessibles. Sans même avoir fait d’études universitaires, il est devenu l’un des journalistes scientifiques les plus respectés de notre pays, que des sociétés scientifiques du monde entier tiennent en haute estime. Cet animateur enthousiaste qui parvient à simplifier les concepts complexes est aux commandes de l’émission radiophonique Quirks & Quarks à la CBC. Il est également correspondant scientifique pour le National. Ses émissions destinées aux enfants lui ont par ailleurs valu de nombreuses récompenses.

Maureen O’Neil, O.C.
Ottawa (Ontario)
Officier de l’Ordre du Canada

Tout au long de sa brillante carrière à la fonction publique, Maureen O’Neil a su montrer son profond attachement à la justice sociale et à l’égalité. Chef de file dynamique et respectée, en particulier à Condition féminine Canada et au Centre de recherches pour le développement international du Canada, elle a joué un rôle de premier plan dans la conception et la mise en œuvre de programmes qui ont permis d’améliorer le sort de bien des gens, au Canada comme à l’étranger.

Viola Robinson, O.C., O.N.S.
Yarmouth (Nouvelle-Écosse)
Officier de l’Ordre du Canada

Tout à la fois modèle et personnalité inspirante, Viola Robinson a fait progresser les droits des Premières nations partout au Canada. Elle a joué un rôle crucial lors des négociations qui visaient à définir le processus de mise en œuvre de la gouvernance et des droits conventionnels des communautés de Mi’kmaq en Nouvelle-Écosse, en plus de lutter pour mettre fin à la discrimination envers les femmes autochtones au pays. C’est guidée par sa détermination à promouvoir une société juste et ouverte à tous qu’elle a accompli son mandat au sein de la Commission royale sur
les peuples autochtones.

Maureen Sabia, O.C.
Toronto (Ontario)
Officier de l’Ordre du Canada

Dans le secteur des entreprises, Maureen Sabia est un modèle pour les femmes. Depuis 30 ans, elle a fait œuvre de pionnière et aidé à accroître sans cesse la présence active des femmes dans le milieu des affaires au Canada. Cette femme réputée pour son intégrité, qui a à cœur la saine gouvernance de l’entreprise, a siégé aux conseils d’administration de diverses sociétés nationales et internationales. De plus, ses qualités de chef et son dévouement ont été mis à profit par divers établissements des secteurs de l’éducation et des soins de santé.

Hayley Wickenheiser, O.C.
Calgary (Alberta)
Officier de l’Ordre du Canada

Hayley Wickenheiser, joueuse de hockey célèbre dont la détermination et le dévouement hors du commun suscitent l’admiration, est l’une des meilleures marqueuses de buts au hockey féminin. Elle et son équipe ont remporté trois médailles d’or aux Olympiques, auxquelles s’ajoutent six médailles d’or décrochées lors des championnats du monde féminins. Elle est la première hockeyeuse professionnelle à occuper une position autre que celle de gardienne et a aussi été la première à marquer un but dans une ligue professionnelle masculine. Dans sa vie personnelle, elle sert d’exemple dans le cadre d’initiatives axées sur les femmes et le sport, sur les jeunes et sur l’environnement.


COMPAGNON DE L’ORDRE DU CANADA

Robert Lepage, C.C., O.Q.
Québec (Québec)
Compagnon de l’Ordre du Canada

À la fois comédien, réalisateur de cinéma, auteur dramatique et metteur en scène, Robert Lepage est reconnu internationalement pour son génie créateur. Empruntant des chemins inexplorés, il a créé des événements théâtraux et des productions scéniques et audiovisuelles uniques, tels que La Trilogie des Dragons, La face cachée de la Lune et Le Moulin à images, la plus grande projection architecturale jamais réalisée. Ses œuvres, jouées et présentées à travers le monde, lui ont mérité d’innombrables prix et honneurs prestigieux. Sa renommée lui vaut d’être invité par les plus grands théâtres et maisons d’opéra comme metteur en scène et réalisateur de spectacles de grande envergure. De plus, bien que ses activités artistiques l’amènent à sillonner la planète, il reste très actif au sein de sa communauté. Il développe notamment ses projets dans sa ville natale, contribuant à l’essor économique et artistique de Québec.

Il s’agit d’une promotion au sein de l’Ordre.


FICHE D’INFORMATION SUR L’ORDRE DU CANADA

Créé en 1967 par Sa Majesté la reine Elizabeth II, l’Ordre du Canada est l’une des plus hautes reconnaissances du Régime canadien de distinctions honorifiques. Il couronne l’œuvre d’une vie, le dévouement exceptionnel d’une personne envers la communauté ou une contribution extraordinaire à la nation. Des Canadiens de tous les milieux de la société ont reçu l’Ordre du Canada. La nature de leurs réalisations est extrêmement variée, mais la façon dont ils ont changé nos vies et le visage de notre pays les unit.

Devise et grades

La devise de l’Ordre, DESIDERANTES MELIOREM PATRIAM, signifie « Ils veulent une patrie meilleure ». Sa Majesté la Reine est la souveraine de l’Ordre et le gouverneur général est chancelier et Compagnon principal de l’Ordre.

Compagnon - Initiales honorifiques : C.C.

Reconnaît l’œuvre de toute une vie et le mérite exceptionnel de personnes ayant apporté une contribution extraordinaire au Canada et au bien de l’humanité.

Officier - Initiales honorifiques : O.C.

Reconnaît l’œuvre d’une vie et le grand mérite de personnes ayant apporté une contribution importante au Canada et au bien de l’humanité.

Membre - Initiales honorifiques : C.M.

Reconnaît une vie vouée au service d’une communauté, d’un groupe ou d’un champ d’activité.

Description de l’insigne

L’insigne de l’Ordre du Canada a la forme d’un flocon de neige à six pointes et arbore en son centre une feuille d’érable entourée d’un anneau rouge sur lequel est circonscrite la devise de l’Ordre : DESIDERANTES MELIOREM PATRIAM(Ils veulent une patrie meilleure). L’anneau est placé sous la couronne de saint Édouard.

Admissibilité

Tous les Canadiens et Canadiennes sont admissibles à l’Ordre du Canada, à l’exception des politiciens et des juges fédéraux et provinciaux en fonction. La constitution de l’Ordre permet à des non-Canadiens d’être admissibles à des nominations à titre honorifique en fonction de réalisations exceptionnelles qui font honneur au Canada ou de la contribution de toute une vie à l’humanité dans son ensemble. L’Ordre ne peut être décerné à titre posthume.

Nominations

Toute personne ou tout groupe peut présenter la candidature d’individus dignes d’être nommés dans l’Ordre du Canada. Les nominations sont faites sur recommandation du Conseil consultatif de l’Ordre présidé par le juge en chef du Canada. Les membres du Conseil reflètent la diversité et l’excellence au sein de la société canadienne. Certains d’entre eux sont nommés en vertu de la fonction qu’ils occupent; d’autres sont nommés pour un mandat d’une période déterminée afin d’assurer une représentation équilibrée des diverses régions du pays.

Pour en apprendre davantage sur l’Ordre du Canada ou pour soumettre une candidature, consultez la section des distinctions honorifiques de notre site Web, www.gg.ca