Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

ARCHIVÉE: Dévoilement des noms des lauréats de 2011 des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange par contactez webmestre@gg.ca.

Toronto, le jeudi 3 mars 2011

 

J’aimerais d’abord vous souhaiter la bienvenue à tous et à toutes à l’occasion du dévoilement des noms des lauréats des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle de 2011. La liste des récipiendaires de cette année est en quelque sorte un éclatant miroir du vaste collectif de personnes qui contribuent à fabriquer, sous l’œil de la caméra, dans les coulisses ou sur la scène, la mémoire collective des Canadiens.

Comme Son Altesse Royale, le prince de Galles, l’a déjà exprimé par écrit : « Sans la danse, sans la musique, sans mots et sans idées, un pays ne peut entretenir son âme, ni ses rêves. »

Par la grandeur de leur talent, ces lauréats ont contribué à alimenter l’âme de notre pays, à modeler notre paysage artistique et à définir l’image du Canada dans le monde. Leur dévouement à leur art les a propulsés dans les plus hautes sphères de leur profession, et c’est pour cette raison que nous soulignons leurs réalisations dans le cadre de la présentation des Prix de la réalisation artistique et du Prix du Centre national des Arts.

Les artistes et les comédiens ont aussi un rapport tout particulier avec l’un des piliers de mon action à titre de gouverneur général, soit l’encouragement de la philanthropie et du bénévolat. En effet, ce n’est pas un hasard de constater que la plupart des lauréats — ceux d’hier comme ceux d’aujourd’hui — ont déjà appuyé diverses causes et organisations de charité qui leur sont chères. Leur grande visibilité a pour effet d’allumer des étincelles qui incitent leurs concitoyens à faire du bénévolat et à nous aider à édifier la nation clairvoyante et bienveillante que le Canada représente à nos yeux.

Pour cet apport précieux, nos artistes méritent toute notre reconnaissance.

Les arts du spectacle reposent également eux‑mêmes sur les multiples contributions de bénévoles. Les productions et concerts de plus petite envergure peuvent voir le jour avant tout grâce au dévouement, à la vision et à la créativité des artisans, et souvent malgré de très modestes moyens financiers et matériels. Ce sont de tels événements et lieux de création qui laissent entrevoir l’avenir du cinéma, de la télévision, de la musique et du théâtre; ils sont les berceaux de nos futures étoiles.

Ces prix ont été créés en 1992 sous les auspices du regretté très honorable Ramon John Hnatyshyn, qui reconnaissait aussi l’importance du bénévolat. C’est pourquoi, chaque année, nous décernons aussi à une personne méritante le prix Ramon John Hnatyshyn pour le bénévolat dans les arts du spectacle.

Bien sûr, il y a plus d’une façon de redonner une partie de ce que nous avons acquis.

Par exemple, le jumelage d’un artiste expérimenté avec un jeune protégé, permet de transmettre des compétences artistiques d’une génération à l’autre. C’est justement ce que le programme de mentorat vise à offrir, et les noms des participants seront également annoncés aujourd’hui avec ceux des lauréats des prix pour les arts du spectacle. Il s’agit là d’une façon de nous permettre de contribuer à forger l’évolution de l’identité du pays.

Nous nous trouvons par ailleurs en un lieu très propice pour l’annonce d’aujourd’hui, car Glenn Gould était lui‑même un grand défenseur des arts. Récemment, à Rideau Hall, nous avons eu l’honneur d’accueillir plusieurs jeunes artistes à l’occasion d’un concert en hommage à Glenn Gould. Leur talent et leur enthousiasme les destinent à faire partie de la prochaine génération d’artistes canadiens de la scène, mais ils ne pourraient peut-être pas arriver au sommet de leur succès sans le dévouement et le tutorat de mentors.

Ces jeunes, et bien d’autres tout aussi inspirés, pourraient fort bien figurer parmi les artistes qui seront honorés dans le cadre des futurs Prix du gouverneur général pour les arts du spectacle.

La cérémonie de remise de prix, qui se déroulera à Rideau Hall le 13 mai 2011, marquera ma toute première présentation de ces prix à titre de gouverneur général. Je suis fier de soutenir ainsi les arts du spectacle et très heureux de pouvoir le faire en compagnie de ces grands Canadiens.

Le gala, qui se tiendra le soir suivant du 14 mai, témoigne de la collaboration de longue date entre la Fondation des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle, le Centre national des arts, l’Office national du film et nos autres partenaires. C’est grâce à cette coopération que nous sommes en mesure d’honorer ces lauréats.

À mesure que nous approchons de l’anniversaire marquant de l’an prochain — soit celui de la 20e cérémonie annuelle de remise de prix — je sais que nous aurons de nombreuses autres occasions de souligner les contributions des artistes et des arts du spectacle à notre société.

J’aimerais maintenant féliciter tous les lauréats de 2011 des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle. Je me réjouis déjà à la perspective de vous accueillir tous et toutes à Rideau Hall pour honorer toutes ces carrières remplies de merveilleux souvenirs.

Merci.