Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

ARCHIVÉE: Discours prononcé devant l’Assemblée législative du Yukon

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange par contactez webmestre@gg.ca.

Whitehorse, le mercredi 9 février 2011

 

J’aimerais tout d’abord vous remercier pour la chaleureuse hospitalité que vous nous accordez, à mon épouse Sharon et moi, depuis notre arrivée au Yukon.

Comme vous le savez, il s’agit de notre première visite officielle au Yukon, et c’est un honneur pour moi d’être invité à prendre la parole aujourd’hui devant l’Assemblée législative. Les Yukonnais ont depuis toujours l’habitude de travailler ensemble et de trouver ensemble des solutions appropriées aux gens du Nord. Je veux donc vous féliciter pour vos succès passés et présents.

Depuis longtemps, le Nord suscite notre imaginaire et, aujourd’hui, le Yukon suscite l’attention du monde entier.

Outre votre leadership en recherche et en innovation sur le changement climatique, vous, les Yukonnais, ouvrez de nouvelles voies dans des secteurs tels que l’éducation et la formation, les études de langues autochtones et la recherche circumpolaire. Les grands progrès que vous avez réalisés en matière d’autonomie ont fait du Yukon un modèle pour le reste du monde.

Depuis mon installation, j’invite les Canadiens à se joindre à moi pour imaginer ce que pourrait être notre pays. Nous cherchons à devenir une nation avertie et bienveillante, où tous les Canadiens pourront réussir, apporter leur contribution et développer pleinement leurs talents. Nous voulons être un pays qui accroît et applique les connaissances de ses citoyens pour améliorer la qualité de vie de tous, tant ici que dans le reste du monde.

Pour réaliser cette vision, j’ai évoqué trois piliers : soutenir les familles et les enfants; encourager la philanthropie et le bénévolat; et accroître l’apprentissage et l’innovation.

Je sais toute l’importance que les Yukonnais accordent au soutien à la famille. Dans les communautés éloignées, les voisins comptent généralement les uns sur les autres. Les membres de familles unies comptent sur l’appui des uns et des autres.

Je sais également que l’apprentissage et l’innovation sont des priorités au Yukon. Le développement d’une économie du savoir grâce à des institutions telles que le Collège du Yukon représente un progrès stimulant pour le Nord et pour les régions subarctiques du monde.

Le Canada averti et bienveillant que nous envisageons fournira à ses citoyens toutes les occasions de s’épanouir intellectuellement, au meilleur de leur capacité. Le Canada doit bâtir une nation qui apprend, tout en prônant une nation qui a de la compassion, une nation qui se tourne vers l’extérieur, au-delà de ses frontières, vers des horizons plus vastes.

Dans un monde planétaire, le leadership repose sur la force de nos idées et sur la rapidité avec laquelle nous innovons.

Grâce à votre volonté d’apprendre et d’innover, à votre bénévolat, votre philanthropie et votre sentiment aigu de la famille et de la communauté, vous, les Yukonnais, prenez votre destinée en main.

Sachez que j’apprécie votre sens du devoir qui se manifeste de tant de manières. Je vous encourage à poursuivre vos efforts pour aider à bâtir un Canada plus averti et plus bienveillant.

Merci.