Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

ARCHIVÉE: Annonce de la création de la Médaille du jubilé de diamant

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange par contactez webmestre@gg.ca.

Ottawa, le jeudi 3 février 2011

 

Bonjour tout le monde et bienvenue à Rideau Hall, alors que nous commençons le compte à rebours pour le jubilé de diamant de Sa Majesté la Reine. Dimanche, nous célébrerons le 59e anniversaire de l’accession au trône de Sa Majesté, marquant ainsi le début de la 60e année de son règne.

À titre de représentant de Sa Majesté la Reine au Canada, je suis ravi d'annoncer qu’elle a approuvé la création de la Médaille du jubilé de diamant.

C’est avec plaisir que j’invite maintenant le très honorable Stephen Harper, premier ministre du Canada, à vous adresser la parole.

Merci, Monsieur le premier ministre.

Cette médaille, dont le dessin est l’œuvre de l’Autorité héraldique du Canada, est une excellente façon de célébrer le 60e anniversaire de l’accession au Trône de la Reine.

Depuis qu’elle est la Reine du Canada, nous avons toujours apprécié cette présence royale. Nous avons été témoins du leadership avisé de Sa Majesté depuis son accession au trône et, cette dernière a, pour sa part, vu notre pays se transformer.

Durant son règne, nous avons institué le principe du maintien de la paix à travers le monde; nous avons créé notre propre drapeau national; et nous avons adopté notre constitution. Nous avons également envoyé des Canadiens dans l’espace et avons, littéralement et figurativement, fait face à un certain nombre de tempêtes.

Sa Majesté a connu 11 gouverneurs généraux, dont le tout premier Canadien à occuper cette fonction, ainsi que 11 premiers ministres. Les Canadiens ont inventé de nouvelles technologies et ont contribué d’une manière extraordinaire au bien-être de l’humanité.

Les changements ont été nombreux en 60 ans.

Toutefois, la présence de Sa Majesté sur le Trône est demeurée constante. La Reine s’est mérité le plus grand respect pour l’appui qu’elle a accordé au Canada tout au long de son développement en tant que pays souverain.

John Fraser, un maître du Collège Massey, avait écrit ceci à l’occasion du jubilé d’or de la Reine : « [Notre reine] accomplit son devoir sans faille, résolue à bien faire dans la mesure du possible, à respecter le serment qu’elle avait prêté lors de son couronnement de servir la Couronne. »

Cette médaille nous rappelle non seulement notre évolution, puisqu’elle reflète en outre l’affirmation de ce serment prêté par Sa Majesté il y a une soixantaine d’années. Le dessin de la médaille est à la fois simple et frappant, avec le profil de Sa Majesté sur l’avers, et plusieurs feuilles d’érable et un motif en forme de diamant sur le revers, évoquant ainsi les célébrations du 60e anniversaire.

Les couleurs des rubans symbolisent la continuité. Le rouge, le bleu et le blanc rappellent la Médaille du couronnement de 1953 ainsi que la Médaille du jubilé d’argent de 1977  et la Médaille du jubilé d’or de 2002. Chacune de ces médailles avait été créée pour commémorer une date particulière du règne de Sa Majesté.

Cette médaille, qui rend hommage à la Reine, est également une occasion pour la Couronne d’honorer la contribution inestimable apportée au pays par nos concitoyens qui ont aidé à définir notre identité en tant que Canadiens.

J’ai souvent parlé des trois piliers sur lesquels repose mon mandat : appuyer les familles et les enfants, accroître l’apprentissage et l’innovation, et encourager la philanthropie et le bénévolat.

Ceux qui recevront cette médaille auront fait leurs ces importantes valeurs et bien d’autres que notre société a adoptées. Ce seront des gens qui travaillent inlassablement pour faire en sorte que nos enfants puissent s’épanouir et réussir dans le monde d’aujourd’hui. Des pédagogues qui enseignent, sachant qu’ils peuvent changer des vies. Des bénévoles qui donnent leur temps et leur argent avec compassion à des causes qui leur tiennent à cœur.

Peu importe la contribution de ces personnes, leur provenance ou leur champ d’activité — les arts ou les affaires, le secteur public ou privé — et peu importe leur âge, il n’y a aucun doute que les 60 dernières années ont été enrichies par l’apport de remarquables Canadiens. Nous rendrons hommage à ces femmes, ces hommes et ces jeunes, qui représentent tout l’éventail de notre société et qui ont à cœur l’idée de servir leur pays.

Lorsqu’avait été inaugurée la Médaille du  jubilé d’or de la Reine, la très honorable Adrienne Clarkson a dit, « C’est dans des moments comme celui-ci que nous nous apercevons que nous sommes tous liés par les actions des autres. »

La Médaille du jubilé de diamant est une occasion de nous rassembler en tant que nation, de célébrer le service au pays et de comprendre comment les actions des uns et des autres nous unissent et comment le patrimoine du Canada est à jamais lié à la Couronne.

La nation avertie et bienveillante que nous désirons est une réalité en constant devenir, alimentée par des Canadiens qui, partout au pays et dans le monde, travaillent individuellement et collectivement pour assurer notre avenir.  

Tous les récipiendaires de cette médaille continueront de créer un Canada qui s’intéresse profondément au sort de ses citoyens, un Canada dont le potentiel est illimité.

L’annonce de cette médaille marque les célébrations qui souligneront cet heureux et unique événement qui s’inscrit dans  l’histoire de notre pays.

Je suis honoré d’avoir le privilège de représenter la Couronne au Canada. J’aimerais, en terminant, réciter les mots qui sont inscrits sur la médaille — Vivat Regina, « Longue vie à la Reine! » 

Je voudrais maintenant inviter le premier ministre à m’aider à dévoiler le dessin de la Médaille du jubilé de diamant.

Merci.