Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

ARCHIVÉE: Octroi de la Mention élogieuse du commandant en chef à l’intention des unités

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange par contactez webmestre@gg.ca.

Edmonton, le lundi 29 novembre 2010

 

Bon après-midi.

Je suis très fier, en tant que votre commandant en chef, d’être ici aujourd’hui. Je suis particulièrement ravi d’octroyer la Mention élogieuse du commandant en chef à l’intention des unités au Groupement tactique du 1er Bataillon, Princess Patricia’s Canadian Light Infantry.

Lorsqu’on m’a demandé de servir mon pays, je l’ai fait dans le respect de la charge qui allait m’être confiée, celle de commandant en chef des Forces canadiennes, sachant que j’allais avoir le privilège de vous rendre visite, de vous écouter et de vous rendre hommage.

La Mention élogieuse du commandant en chef à l’intention des unités est une récompense assez récente. Créée en 2000, elle n’a pas été décernée souvent au cours des dix dernières années. La Mention est octroyée à une unité des Forces canadiennes qui a accompli un haut fait ou une action hors du commun, dans des circonstances extrêmement dangereuses.

Lorsque je lis la citation correspondant à la présente mention, je suis impressionné par vos exploits. De janvier à août 2006, vous avez participé à 29 opérations différentes en Afghanistan, presque toujours dans des situations de combat. Il vaut la peine de le répéter, car votre ténacité m’éblouit — 29  opérations d’envergure en huit mois seulement.

Les forces rebelles auxquelles vous étiez confrontés étaient organisées et bien équipées. Or, je dois dire qu’aucune force ne l’est jamais assez lorsqu’il s’agit de faire face aux hommes et aux femmes des Forces canadiennes, surtout ceux du 1er Bataillon du  Princess Patricia’s Canadian Light Infantry.

J’aimerais en terminant citer votre colonel en chef, Madame Adrienne Clarkson, qui m’a précédé comme gouverneur général et à qui j’ai remis le Prix Vimy, vendredi dernier. Elle a dit : « Nous devons respecter ceux qui ont choisi ce mode de vie. Nous leur demandons de relever des défis et de faire face au danger et à la mort. Nous devons les appuyer, non par pure sentimentalité, mais par une compréhension éclairée de ce qu’ils font, parce qu’en tant que nation, nous leur avons demandé de le faire. »

Cette mention élogieuse souligne une campagne importante, mais j’espère qu’elle servira en outre à rappeler aux Canadiens tout ce que vous faites pour notre pays.

Au nom de tous les Canadiens, je vous remercie pour votre sens aigu du devoir, pour votre travail infatigable et pour votre professionnalisme sur le terrain. C’est pour moi un honneur d’octroyer la Mention élogieuse du commandant en chef à l’intention des unités au 1er Bataillon du Groupement tactique, Princess Patricia’s Canadian Light Infantry. Toutes mes félicitations.

Merci.