Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

ARCHIVÉE: BLOGUE : Renforcer les liens et l'amitié historiques entre les peuples chinois et canadien.

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange par contactez webmestre@gg.ca.

21 juillet 2010

par Son Excellence Michaëlle Jean

La province de Guangdong (Canton), d’où la grande majorité de nos compatriotes d'origine chinoise sont originaires, est jumelée à la Colombie-Britannique. Comme Shanghai, Guangzhou, la capitale cantonaise, connaît un développement fulgurant et une croissance exponentielle. L’architecture et les infrastructures de la ville en témoignent : des lignes audacieuses des plus contemporaines, un incontestable génie du bâtiment. Les Chinois sont manifestement de grands bâtisseurs. Voyez les infrastructures d'aujourd'hui : cet indéniable savoir-faire s’inscrit dans le prolongement d'une histoire de grands travaux réalisés sur des millénaires avant notre ère. Du vaste système d’irrigation de Chengdu, à la Cité interdite, à la Grande Muraille de Chine et ainsi de suite. Toujours plus haut, toujours plus grand, toujours plus ingénieux. Dans chaque grande ville de la Chine moderne, "the sky is the limit". Les gratte-ciel se font concurrence, courtisent l’œil, cherchent à se détacher du lot et à s’imposer au regard. En Chine, l’aspiration suprême est chaque fois de faire reculer les limites du possible. C’est assurément un trait de civilisation très récurrent dans l’histoire de ce pays. Le "miracle chinois" se réalise dans cette pulsion du dépassement.

Guangdong, consacrée la plus grande région manufacturière au monde, voit les capitaux, les investissements, les chaînes de production affluer. Plusieurs de nos grandes, moyennes voire petites entreprises y ont transporté leurs activités. La main-d'œuvre demeure abordable et elle est qualifiée. D'autre part, avec la montée du pouvoir d'achat en Chine, l'émergence d'un nouveau marché colossal se précise. La volonté chinoise d'acquiescer avec assurance aux occasions d'affaires, l’appétit d'entreprendre, voilà ce que de très ambitieux, au sens fort et créatif du terme, et jeunes entrepreneurs canadiens rencontrés ici nous ont dit apprécier le plus. Cependant, il faut, insistent-ils, être assidûment sur le terrain, cultiver pas à pas la relation de confiance avec les partenaires chinois, s’assurer d'une réelle complicité avec son interprète, mais, mieux encore, apprendre le mandarin. Ces jeunes ont de l'énergie à revendre, un indomptable goût du risque, la capacité de sortir de leur zone de confort : "Nous, Canadiens, sommes moins agressifs que nos concurrents internationaux, trop prudents, et trop facilement complaisants, trop cantonnés dans nos façons de faire...", "Il faudrait créer des programmes de stages professionnels ici pour mieux maîtriser les rouages et la culture des affaires en Chine...".

La multiplication d'usines et de manufactures ne va pas sans risques. Les travailleurs migrants en quête de meilleures conditions de vie sont la proie de rabatteurs d'une main-d’œuvre captive. Les jeunes filles et les femmes sont les premières victimes de ces trafiquants. Le Canada, par le biais d'un programme de quatre millions de dollars de l'Agence canadienne de développement international (ACDI) en partenariat avec des organisations de la société civile chinoise, dont la Fédération des femmes, soutient une campagne de sensibilisation, de prévention, d'assistance, de protection et de formation des travailleuses migrantes. Les résultats sont probants; des milliers de jeunes filles et de femmes sont ainsi mises au courant de leurs droits et sont plus alertes pour les revendiquer. Dans une manufacture de vêtements de Foshan nous avons pu engager le dialogue avec plusieurs d’entre elles et constater la force de cette mobilisation qui vise de nouvelles prises de conscience et qui commence à faire toute la différence pour lutter contre l’exploitation dans les ateliers de misère, les lieux de production, les usines, les manufactures, tout le secteur du travail en Chine. Il s’agit aussi de promouvoir une plus grande responsabilité sociale du côté des entreprises. Moment émouvant avec ces travailleuses qui nous ont confié leurs histoires et leurs aspirations.

Autre partenariat fructueux entre Canadiens et Chinois, dans le domaine de la santé cette fois : l’histoire de 26 années de coopération entre l'Hôpital pour femmes et enfants de Guangzhou et l'Hôpital pour enfants de Vancouver. Deux générations de médecins et spécialistes chinois ont été formés chez nous et sont devenus des chefs de file des services de santé chez eux.

Phénoménale reconstruction après le tremblement de terre qui a dévasté plusieurs localités de la région de Chengdu dans la province sichuanaise. Planifiée sur trois ans, la reconstruction a été terminée en deux ans seulement et de façon remarquable en impliquant les collectivités locales et la population. Plusieurs administrations municipales de Chine, Shanghai en tête, ont aussi été mises au défi de coopérer à la reconstruction et cela a porté fruit. Je prends note pour Haïti.

Le partenariat canadien a aussi été précieux pour notamment reconstruire une école avec du bois de la Colombie-Britannique et une architecture parasismique.

Le magnifique totem des nations autochtones de la Colombie Britannique a été reçu par la communauté de Betshuan dans un rituel spirituel et traditionnel des plus émouvants! Les photos en témoignent avec force! Une magnifique rencontre de peuple à peuple.

Formidable accueil à Beijing par le président Hu Jintao. Nous avons repris nos discussions là où nous les avions laissées à Ottawa, lorsque je l'ai reçu il y a à peine deux semaines et bouclé cette visite mémorable.