Investiture de la GG Payette à titre de Commissaire honoraire de la Garde Côtière

Son Excellence a visité la Garde côtière canadienne où elle a été investie du titre de commissaire en chef honoraire.

St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador)
Le 20 septembre 2018

La toile de fond était tout à fait propice dans les circonstances. La pluie et le vent s’étaient donné rendez-vous à l’Administration centrale de la région de l’Atlantique de la Garde côtière canadienne dans le port de St. John’s. Amarré en arrière-plan se profilait le navire Leonard J. Cowley de la Garde côtière canadienne et son équipage (rentrant tout juste d’une patrouille de surveillance des pêches de deux semaines dans les Grands Bancs de Terre-Neuve). Toute la scène était bercée par la musique du Chœur de chambre Holy Heart interprétant l’Ode to Newfoundland, le Ô Canada et une série de pièces populaires de Terre-Neuve.

Cette effervescence visait à souligner l’investiture de la gouverneure générale Julie Payette à titre de commissaire honoraire de la Garde côtière canadienne et l’exécution de sa première fonction officielle dans ce rôle : la remise de médailles pour services distingués et de premières barrettes à quatre membres méritants de la Garde côtière.

« Servir son pays en uniforme est l’une des missions les plus passionnantes qui soient, et cette mission est d’autant plus extraordinaire sur un navire! » a déclaré Mme Payette avec enthousiasme devant l’auditoire composé de membres de la Garde côtière et de partenaires, dont le commissaire Jeffrey Hutchison et le commissaire adjoint Wade Spurrell.

« Récemment, a ajouté la gouverneure générale, je me trouvais à bord du NGCC Amundsen, qui parcourait l’Extrême-Arctique, cartographiant le fond marin de l’océan Arctique et réalisant des recherches pour mieux comprendre les transformations qui ont cours dans cette région. J’éprouve une grande fierté face au travail accompli tout au long de l’année par l’Amundsen qui mène des recherches dans l’Arctique en été et brise les glaces du Saint-Laurent en hiver. Ce travail s’inscrit parfaitement dans le mandat de la Garde côtière qui veille tous les jours à ce que les eaux canadiennes soient sûres et accessibles et à ce qu’elles soient utilisées et exploitées de façon durable. »

Pour illustrer l’envergure de cette mission, Mme Payette a remis des premières barrettes et des médailles pour services distingués au capitaine Fergus Francey, à Mme Janet McCabe, à M. Irving Barney et à Mme Daisy White, qui cumulent ensemble 131 années d’expérience au sein de la Garde côtière. Qu’ils soient aux commandes de leurs navires ou responsables d’opérations de recherche et de sauvetage, de déglaçage et de balisage ou qu’ils mènent des activités de recherche, de génie et de supervision, les récipiendaires témoignent de toute l’ampleur de l’expérience et des réalisations des membres du service.

Dans un geste inattendu évoquant le temps passé par Mme Payette à bord d’un navire d’un tout autre genre (la navette spatiale de la NASA), le capitaine Jonathon Bieber, commandant du NGCC Harp, a demandé à Son Excellence d’autographier un t-shirt qu’il a porté lors d’une visite qu’il a effectuée sur le site du lancement de l’une de ses missions en navette spatiale.

Selon le commissaire Hutchinson, la présence de la gouverneure générale constituait une marque substantielle de reconnaissance à l’égard d’un organisme dont le travail passe souvent inaperçu aux yeux de l’ensemble de la population.

« Aujourd’hui, tous les employés de la Garde côtière canadienne ressentent une grande fierté d’accueillir dans leurs rangs la gouverneure générale du Canada à titre de nouvelle commissaire en chef honoraire », a-t-il déclaré.

« Le Canada est une nation maritime et arctique. La mission de Son Excellence servira à exprimer à quel point la sécurité maritime est importante pour les Canadiens. »

Dans ses nouvelles fonctions honorifiques, la gouverneure générale soutient les initiatives cérémonielles et promotionnelles nationales visant à célébrer la mission fondamentale de la Garde côtière qui consiste entre autres à sauver des vies et à protéger le milieu marin.

La cérémonie qui s’est déroulée à l’Administration centrale de la région de l’Atlantique à St. John’s représentait la quatrième participation de Mme Payette à des évènements de la Garde côtière canadienne depuis le début de son mandat. Les activités précédentes s’étaient déroulées à Victoria, à Halifax et à bord du NGCC Amundsen.