Collections à la Citadelle

Le cachet canadien du mobilier et des œuvres d’art rehausse la valeur patrimoniale de la Résidence du gouverneur général à la Citadelle de Québec. Ces objets reflètent les différentes traditions artistiques et culturelles du Canada d’hier et d’aujourd’hui. Quelques pièces choisies sont présentées lors de la visite guidée des salles de cérémonie de la résidence.

Mobilier

La plupart des pièces du mobilier de la Citadelle ont été fabriquées au Canada. Certaines pièces du mobilier de l’ancienne aile font partie de la collection de la résidence depuis très longtemps. On y retrouve des meubles de style français, des meubles néoclassiques et des meubles d’autres époques. Dans la nouvelle aile, on retrouve surtout des antiquités du Canada français, certaines datant de l’époque de la Nouvelle‑France.

Œuvres d’art

Plusieurs des artistes canadiens représentés à la Citadelle sont récipiendaires de distinctions ou de récompenses décernées par le gouverneur général. Dans les salles de cérémonies, on retrouve des œuvres d’art des 20e et 21e siècles, y compris plusieurs sculptures inuites. Ces œuvres s’intègrent à la modernité de l’architecture, mais contrastent avec les antiquités. Mariant ainsi le nouveau et l'ancien, le décor intérieur reflète le riche patrimoine et les diverses réalisations artistiques du Canada.

Services publics et Approvisionnement Canada

Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) est responsable de mettre en valeur les collections de la résidence à la Citadelle, d’en maintenir l’inventaire à jour et de voir à leur bonne conservation. Au fil des ans, SPAC a fait l’acquisition de nombreuses pièces de mobilier et d’œuvres d’art. C’est le cas de l’œuvre Les 24 heures de l’Isle-aux-Oyes, de Jean-Paul Riopelle, donnée par l’artiste lui-même et exposée dans la salle à manger Frontenac.

Le Fonds Canadiana

Les nouvelles acquisitions proviennent surtout de dons faits par l’entremise du Fonds Canadiana. Créé en 1990 par la Commission de la capitale nationale (Ottawa), le Fonds Canadiana a pour but de rehausser les salles de cérémonies des résidences officielles du Canada grâce à des dons de pièces exceptionnelles, notamment du mobilier historique et des œuvres d’art. L’épergne Grant de Longueuil, exposée dans le salon Champlain, est un bel exemple d’objet historique acquis par l’entremise du Fonds Canadiana

Autres collections

Dans le but de varier les œuvres présentées, des emprunts sont parfois faits à d’autres collections publiques. Par exemple, dans l’entrée principale, on retrouve le tableau La Conférence de Québec (1943) d’Hubert Rogers, un prêt du Musée canadien de la guerre. De plus, plusieurs œuvres d’art et pièces de mobilier proviennent de la Collection de la Couronne pour les résidences officielles du Canada, une collection gérée par la Commission de la capitale nationale à Ottawa.