Le léopard vice-royal
  1. Le gouverneur général du Canada
  2. Son Excellence le très honorable David Johnston
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Présentation de lettres de créance (République du Paraguay, République dominicaine, République fédérale d’Allemagne, République de Lituanie, République du Ghana)

Rideau Hall, le jeudi 31 août 2017

 

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS

Je tiens tout d’abord à souligner que nous sommes réunis sur le territoire traditionnel du peuple algonquin.

C’est un véritable privilège de vous recevoir aujourd’hui à Rideau Hall et au Canada.

La diplomatie revêt une grande importance dans le monde complexe et interdépendant dans lequel nous vivons. Dans sa forme la plus achevée, la diplomatie réunit les gens. Elle aplanit les différences. Elle prend appui sur les points forts des nations plutôt que de tirer parti de leurs faiblesses pour les diviser.

Voilà le type de diplomatie que le Canada veut entretenir avec les pays que vous représentez. Je vous remercie donc d’être tous présents ici.

Madame l’ambassadrice Martinez Valinotti, je suis enchanté de vous recevoir à titre de représentante de la République du Paraguay au Canada. Vous connaissez très bien notre pays, car vous avez étudié le droit  aérien et spatial à l’Université McGill, un établissement où j’ai passé quelques formidables années. Le Canada se réjouit de votre nomination et vous souhaite le plus grand succès durant votre séjour ici.

Nos deux pays entretiennent des liens constructifs et multidimensionnels fondés sur plus de 56 ans de relations diplomatiques. Nous coopérons au sein d’organisations telles que les Nations Unies et l’Organisation des États américains. Nous avons des partenariats diversifiés et innovateurs, et je souhaite vivement que le Canada et le Paraguay trouvent encore de nouvelles avenues de partenariat et de coopération.

Monsieur l’ambassadeur Garabito, nous sommes ravis de vous recevoir de nouveau, vous et votre famille, à Ottawa et au Canada, où vous avez déjà admirablement servi votre pays. Nous vous souhaitons la plus cordiale bienvenue. L’expérience que vous avez acquise ces dernières années, appuyée par votre connaissance déjà approfondie du Canada, fait de vous un ambassadeur tout désigné pour notre pays.

Les relations diplomatiques entre la République dominicaine et le Canada remontent à 1954. Monsieur l’ambassadeur, vous arrivez à un moment où le Canada souhaite élargir ses relations avec votre pays du point de vue économique, social et politique. Nous avons tout à gagner à intensifier notre collaboration et nous nous réjouissons à l’avance de vos actions en ce sens à titre d’ambassadeur.

Madame l’ambassadrice Sparwasser, nous sommes ravis de votre retour au Canada, un pays que vous connaissez déjà très bien! Vous avez servi votre pays pendant de nombreuses années à divers titres, notamment dans le cadre d’affectations diplomatiques à Toronto et ici même à Ottawa. Cela vous procure une vaste expérience à partir de laquelle vous pourrez renforcer les liens importants entre l’Allemagne et le Canada. Nous avons été honorés de recevoir la chancelière Merkel et l’ancien président Joachim Gauck ici à Rideau Hall, et je me réjouis à l’avance de votre contribution en tant qu’ambassadrice.

L’Allemagne demeure un partenaire clé du Canada au sein de l’Union européenne et sur la scène mondiale. Nos deux pays unissent leurs efforts dans des domaines  comme le changement climatique, la promotion du commerce international et le renforcement des institutions multilatérales. Nous échangeons aussi des pratiques exemplaires concernant l’accueil des réfugiés et la reconnaissance des nombreux avantages de l’inclusion et de la diversité. Plus de 3,2 millions de Canadiens sont de descendance allemande, et notre pays souhaite vivement continuer à travailler avec l’Allemagne en étroit partenariat et dans un esprit de solidarité.

Monsieur l’ambassadeur Pranckevičius, vous êtes un diplomate chevronné ayant une vaste expérience du service diplomatique. Cet atout, et le fait que vous venez de la nation nordique de la Lituanie  me laissent croire en votre capacité de vous adapter au Canada et aux hivers canadiens! Vous êtes bien placé pour faire évoluer les relations entre nos deux pays, et je vous souhaite une installation des agréables au pays.

Le Canada et la Lituanie entretiennent des liens étroits qui sont renforcés par les quelque 49 000 Canadiens d’origine lituanienne qui forment une partie importante de notre mosaïque nationale. Nos deux pays ont de nombreux objectifs communs en politique étrangère, notamment pour la paix et la sécurité, les droits de la personne et le commerce. En tant que membres de l’OTAN, des Nations Unies et de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, le Canada et la Lituanie continueront de concerter leurs efforts en faveur d’une paix  inclusive, de la prospérité et de la stabilité.

Monsieur le haut‑commissaire Otoo, je vous prie d’accepter mes félicitations pour votre nomination. Je crois savoir que vous avez consacré une bonne partie de votre carrière au domaine du droit. Nous avons donc un point commun, car je suis avocat de profession, bien que je me sois surtout voué à l’enseignement du droit et au service public. Je me réjouis à la perspective de votre contribution active à l’avancement des relations entre le Ghana et le Canada. Je vous souhaite, à vous et à votre famille, un séjour des plus fructueux au pays.

La République du Ghana demeure un partenaire clé pour le Canada en Afrique et sur la scène mondiale. Mon épouse Sharon et moi‑même gardons un excellent souvenir de notre visite au Ghana en 2013. Nous avions alors rencontré des représentants du gouvernement ainsi que des enseignants, des étudiants et des agriculteurs qui menaient des recherches en agriculture avec le soutien du Canada. Le Canada tient à élargir ses relations avec le Ghana, et je crois que nos deux pays sont tout à fait en mesure de continuer à travailler de concert pour leur intérêt mutuel.

À vous tous : je vous adresse une nouvelle fois mes félicitations pour vos nouvelles fonctions et je vous dis merci pour votre engagement à coopérer avec le Canada. Comme vous le savez, 2017 marque le 150e anniversaire de notre pays, ce qui veut dire que le temps est venu d’ouvrir de nouveaux chapitres dans nos relations bilatérales respectives!

Nous sommes vraiment très heureux de vous recevoir tous ici dans l’optique de travailler tous ensemble dans un esprit de partenariat et de coopération.

Merci.