Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Le gouverneur général remettra 63 distinctions honorifiques canadiennes à la Citadelle de Québec

Le 1er octobre 2014

Le gouverneur général remettra 63 distinctions honorifiques canadiennes à la Citadelle de Québec

OTTAWA — Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général et commandant en chef du Canada, présidera deux cérémonies de remise de distinctions honorifiques canadiennes, le vendredi 3 octobre 2014, à la Résidence du gouverneur général à la Citadelle de Québec.

Lors de la cérémonie en matinée, à 10 h, le gouverneur général remettra les décorations suivantes :

-   22 décorations pour actes de bravoure;
-   2 décorations pour service méritoire (division civile);
-   1 première barrette à la Médaille pour services distingués des services d’urgence médicale;
-   1 Médaille des pompiers pour services distingués;
-   1 Médaille pour services distingués des Agents de la paix;
-   2 Médailles du Gouverneur général pour la nordicité;
-   1 Médaille académique du Gouverneur général;
-   2 Prix du Gouverneur général pour l’entraide. 

Lors de la cérémonie en après-midi, à 14 h, il remettra 2 décorations pour actes de bravoure et 29 décorations pour service méritoire (division militaire) à des membres des Forces armées canadiennes (FAC) et alliées dont les réalisations particulières ont fait honneur aux FAC et au Canada. 

L’horaire des cérémonies, les listes des récipiendaires ainsi que leurs citations sont joints au présent avis aux médias. Pour de plus amples renseignements au sujet des distinctions honorifiques canadiennes, veuillez visiter notre site Web au www.gg.ca/distinctions

-30-

Les membres des médias qui souhaitent couvrir cet évènement sont priés de communiquer avec le Bureau de presse de Rideau Hall, la veille de la cérémonie. 
Ils devront présenter leur carte de presse à la guérite de la Citadelle et se rendre à la salle de bal par la porte de l’administration.

Renseignements aux médias :

Marie-Pierre Bélanger
Bureau de presse de Rideau Hall
613-998-9166 (bureau)
613-852-3248 (cellulaire)
marie-pierre.belanger@gg.ca

 

HORAIRE DES CÉRÉMONIES


Les membres des médias sont priés d’observer l’horaire suivant :

Cérémonie en matinée (10 h) 

9 h 15 :            Arrivée des médias à la Citadelle
10 h :               Début de la cérémonie
                        Allocution du gouverneur général
                        Remise des distinctions par le gouverneur général
11 h :               Entrevues avec les récipiendaires  

Cérémonie en après-midi (14 h)

13 h 15 :          Arrivée des médias à la Citadelle
14 h :               Début de la cérémonie
                        Allocution du gouverneur général
                        Remise des distinctions par le gouverneur général
15 h :               Entrevues avec les récipiendaires  

 

RÉCIPIENDAIRES ET CITATIONS – CÉRÉMONIE EN MATINÉE (10 H)


DÉCORATIONS POUR ACTES DE BRAVOURE
 

Le caporal-chef Shawn Gregory Bretschneider, É.C.
Sudbury (Ontario) et Gander (Terre-Neuve-et-Labrador)
Le sergent Janick Joseph Benoit Gilbert, É.C., C.D. (à titre posthume)
Baie-Comeau (Québec)
Le caporal-chef Marco A. Journeyman, É.C., C.D.
Montréal (Québec) et Trenton (Ontario)
Le caporal-chef Maxime Bernard Lahaye-Lemay, É.C.
Trois-Rivières (Québec) et Trenton (Ontario)
Le sergent Daniel Villeneuve, É.C., M.B., C.D.
Chicoutimi (Québec) et Gander (Terre-Neuve-et-Labrador)
Étoile du courage

Le 27 octobre 2011, les techniciens en recherche et sauvetage Shawn Bretschneider, Janick Gilbert, Marco Journeyman, Maxime Lahaye-Lemay et Daniel Villeneuve ont bravé des conditions climatiques rigoureuses pour secourir deux chasseurs dans l’océan Arctique, près d’Igloolik, au Nunavut. Trois techniciens ont été parachutés dans des vagues de sept mètres, mais ont rapidement été séparés par une houle puissante. Cinq heures plus tard, deux autres techniciens sont arrivés par hélicoptère. Malgré les conditions toujours aussi difficiles, ils ont réussi à repérer toutes les personnes manquantes et à les hisser dans l’hélicoptère. Malheureusement, le sergent Gilbert n’a pas survécu. 

La décoration décernée au feu sergent Gilbert sera remise à son épouse, Mme Mélisa Lesquir. 

Julien Allard, M.B.
Montréal (Québec)
Médaille de la bravoure

Le 9 août 2011, Julien Allard a secouru une femme qui était tombée d’un bateau à l’entrée des écluses de Beauharnois, au Québec. M. Allard a sauté d’un mur de plus de 30 mètres de haut pour rejoindre la victime prise de panique et l’a amenée en lieu sûr. 

Pascal Bergeron, M.B.
Knowlton (Québec)
Jules Groulx-Swennen, M.B.
Bedford (Québec)
Raphaëlle Jetté, M.B.
Saint-Jérôme et Farnham (Québec)
Médaille de la bravoure

Le 14 mai 2010, Pascal Bergeron, Jules Groulx-Swennen et Raphaëlle Jetté ont sauvé quatre amies de la noyade, au Costa Rica. Durant une sortie scolaire, des élèves se sont retrouvées prises dans le courant de la mer des Caraïbes. Mme Jetté et MM. Bergeron et Groulx-Swennen se sont précipités à l’eau et ont tenté avec peine de ramener les jeunes filles, prises de panique, plus près du rivage. D’autres personnes ont ensuite ramené les victimes en lieu sûr sur la plage. 

Les décorations décernées à M. Groulx-Swennen et à Mme Jetté leur ont été remises à une cérémonie précédente.

Normand Bourgon, M.B.
Saint-Polycarpe (Québec)
Médaille de la bravoure

Le 3 novembre 2011, Normand Bourgon a porté secours à un homme blessé qui était prisonnier d’un véhicule en flammes à Saint-Polycarpe, au Québec. Malgré l’intensité des flammes et la densité de la fumée, M. Bourgon a réussi à extirper la victime et à la transporter en lieu sûr. 

Craig Mitchell Burns, M.B.
Ashmore (Nouvelle-Écosse)
Mason James Van Tassell, M.B.
Digby et Bear River (Nouvelle-Écosse)
Médaille de la bravoure

Le 8 mai 2012, Craig Burns et Mason Van Tassell ont tenté de secourir trois personnes prisonnières de leurs véhicules en feu à Little Brook, en Nouvelle-Écosse. À la suite d’un accident impliquant deux véhicules, MM. Burns et Van Tassell ont bravé la chaleur et les flammes intenses afin de dégager les victimes blessées. Malgré ces efforts, deux occupants qui étaient à bord de l’un des véhicules n’ont pas survécu. 

La décoration décernée à M. Burns lui sera remise à une prochaine cérémonie.

Neil Wayne David Coles, M.B.
Membertou (Nouvelle-Écosse)
Médaille de la bravoure

Le 15 juillet 2012, Neil Coles a sauvé un homme de la noyade, à la plage Ben Eoin, en Nouvelle-Écosse. Malgré la distance et les eaux agitées, M. Coles a rejoint, à la nage, la victime en détresse. Alors qu’il agrippait l’homme exténué pour l’empêcher de couler, un bateau les a rejoints et les a remorqués jusqu’à la rive. 

Pierre Davignon, M.B.
Laval (Québec)
Magalie Dumoulin, M.B.
(Québec)
Sébastien Frappier, M.B.
Saint-Stanislas-de-Kostka (Québec)
Médaille de la bravoure

Le 17 juillet 2011, Pierre Davignon, Magalie Dumoulin et Sébastien Frappier ont secouru quatre personnes dont le bateau avait chaviré, à Saint-Stanislas-de-Kostka, au Québec. Les sauveteurs se sont dirigés vers les victimes en chaloupe et les ont hissées à bord. En dépit des forts vents et des vagues de plus de deux mètres, ils sont ensuite retournés à la rive, sains et saufs. 

La décoration décernée à Mme Dumoulin lui sera remise à une prochaine cérémonie.

Jean-Pierre Désaulniers, M.B.
Saint-Étienne-des-Grès et Trois-Rivières (Québec)
Médaille de la bravoure

Le 23 septembre 2011, Jean-Pierre Désaulniers a secouru un homme inconscient d’une maison en flammes, à Saint-Étienne-des-Grès, au Québec. Comme des meubles lourds bloquaient la porte, M. Désaulniers est entré dans la maison par la fenêtre du salon. Il a repéré la victime à travers la fumée et l’a traînée jusqu’à la fenêtre, d’où deux autres personnes les ont aidés à sortir, sains et saufs. 

Jean-Eudes Fraser, M.B.
Rivière-du-Loup et L’Isle-Verte (Québec)
Médaille de la bravoure

Le 23 janvier 2014, Jean-Eudes Fraser a risqué sa vie pour venir au secours de sa mère, qui se trouvait piégée sur le balcon du troisième étage d’une résidence pour personnes âgées en flammes, à L’Isle-Verte, au Québec. Il a grimpé par les balcons dans l’espoir de la sauver des flammes et de la fumée dense qui l’entouraient. Malheureusement, sa mère a succombé à l’inhalation de fumée avant qu’il n’y parvienne.

Mathieu Groleau, M.B.
Dolbeau-Mistassini et Joliette (Québec)
Médaille de la bravoure

Le 14 août 2012, Mathieu Groleau a secouru une jeune fille qui risquait de se noyer dans les eaux vives de la rivière Mistassini près de Dolbeau-Mistassini, au Québec. M. Groleau a réussi à se rendre jusqu’à la jeune fille, qui avait été emportée par le fort courant. Il a nagé vigoureusement à contre-courant pour la rapprocher d’un bateau de sauvetage à bord duquel ils ont reçu de l’aide. 

Denis Lainé, M.B.
Wendake et Lac Beauport (Québec)
Médaille de la bravoure

Le 14 juillet 2012, Denis Lainé a sauvé un homme des flammes à Wendake, au Québec. M. Lainé conduisait son VTT lorsqu’il a aperçu des flammes qui sortaient d’un chalet. Il a trouvé un homme blessé et désorienté, qu’il a eu du mal à empêcher de retourner dans le bâtiment, où des réservoirs à propane et des munitions chargées explosaient. M. Lainé a ensuite mené la victime à un poste de premiers soins situé à 30 kilomètres des lieux. 

René Martel, M.B.
Saint-Joseph-de-Sorel (Québec)
Médaille de la bravoure

Le 20 mai 2012, René Martel a sauvé trois personnes d’une maison en flammes à Saint-Joseph-de-Sorel, au Québec. M. Martel est entré rapidement dans la maison, a gravi les escaliers et a attrapé un garçon de quatre ans qui dormait dans son lit, puis a réveillé les grands-parents de ce dernier qui se trouvaient dans une autre chambre. M. Martel a transporté le garçon à l’extérieur, puis est retourné dans la maison en dépit de la chaleur, des flammes et de la fumée pour conduire le couple d’aînés désorientés vers un lieu sûr. 

Jean-Paul Muir, M.B., C.D.
La Bostonnais (Québec)
Médaille de la bravoure 

Le 18 juillet 2011, Jean-Paul Muir a secouru une fillette qui était prisonnière d’un avion submergé, à La Bostonnais, au Québec. Après avoir aperçu l’avion s’écraser dans la rivière près de chez lui, M. Muir a nagé vers l’épave, en dépit du fort courant. Il a réanimé la petite fille, lui a prodigué les premiers soins et est demeuré avec elle jusqu’à l’arrivée des secours. 

Andrei Odorico, M.B.
Pointe-Claire (Québec)
Giancarlo Torino, M.B.
Pierrefonds (Québec)
Médaille de la bravoure

Le 5 novembre 2011, Andrei Odorico et Giancarlo Torino ont sauvé deux personnes d’un appartement en feu à Pointe-Claire, au Québec. MM. Odorico et Torino ont bravé la fumée et la chaleur intenses pour rejoindre les victimes et les conduire à l’extérieur. 

Le caporal-chef Jean-François Vaillancourt, M.B.
L’Ange-Gardien (Québec)
Médaille de la bravoure

Le 23 septembre 2011, en Afghanistan, le caporal-chef Jean-François Vaillancourt a risqué sa vie lorsqu’il a effectué un balayage radiologique d’une femme blessée, qui était soupçonnée de dissimuler et de transporter un dispositif explosif improvisé. Le caporal-chef Vaillancourt est l’unique personne qui s’est portée volontaire pour accomplir cette tâche, et malgré la possibilité d’une détonation imminente, il a réussi à neutraliser l’engin explosif.

Daryl James Williams, M.B.
North Hatley (Québec)
Médaille de la bravoure

Le 2 juin 2012, Daryl Williams, un pompier volontaire qui n’était pas en service, a extirpé un homme d’un bâtiment en flammes à Waterville, au Québec. M. Williams est entré dans l’immeuble de deux étages à la recherche de victimes, mais il a dû en sortir à plusieurs reprises en raison de l’épaisse fumée noire. Il a donc emprunté un escalier extérieur pour atteindre le deuxième étage, puis a cassé une fenêtre pour pouvoir entrer dans le bâtiment. Il y a trouvé un homme endormi sur le divan et a réussi à le faire sortir.
 

DÉCORATIONS POUR SERVICE MÉRITOIRE (DIVISION CIVILE)

Sarah Burke, C.S.M. (à titre posthume)
Squamish (Colombie-Britannique)
Croix du service méritoire (division civile)

Sarah Burke était une pionnière du ski acrobatique chez les femmes et a inlassablement fait pression, pendant des années, pour que les femmes puissent elles aussi participer aux principales compétitions de ski acrobatique. Quatre fois championne chez les femmes aux X Games d’hiver en superpipe, elle était la force motrice derrière une campagne réussie visant à intégrer l’épreuve féminine de demi-lune au programme olympique. Elle a tragiquement perdu la vie le 19 janvier 2012, à la suite d’un accident survenu en entraînement. Elle n’aura malheureusement pas vu son rêve devenir réalité, soit voir les épreuves de demi-lune et de descente acrobatique faire leur entrée aux XXIIes Jeux olympiques d’hiver à Sotchi, en Russie, en février 2014. Mme Burke était un modèle pour les jeunes athlètes et continue d’inspirer les femmes à croire en elles et à suivre leurs rêves. 

La décoration décernée à feu Sarah Burke sera remise à son époux, M. Rory Bushfield.

Son Honneur madame Colette Roy Laroche, C.S.M.
Lac-Mégantic (Québec)
Croix du service méritoire (division civile)

À la suite de la tragédie ferroviaire sans précédent survenue le 6 juillet 2013 à Lac-Mégantic, au Québec, Colette Roy Laroche a fait preuve d’un leadership remarquable à titre de mairesse de la municipalité. Toujours prête à agir pour le bien de sa communauté, elle a assuré la coordination des services d’urgence et des premiers répondants, dirigé les opérations d’évacuation et d’hébergement, en plus d’apporter un soutien indéfectible aux victimes et aux sinistrés dans les heures qui ont suivi la catastrophe qui a causé des dommages d’une ampleur inouïe. Elle travaille depuis sans relâche à mettre en place des mesures concrètes pour l’amélioration des interventions d’urgence, allant de la prévention à la reconstruction après une tragédie. Par sa force de caractère, sa capacité à mobiliser ses concitoyennes et concitoyens et sa détermination à reconstruire le centre-ville de Lac-Mégantic selon un modèle de développement durable, elle s’est avérée être une dirigeante exemplaire et a redéfini la notion de service public.

 

MÉDAILLES ET BARRETTES POUR SERVICES DISTINGUÉS

François Lamothe
Drummondville (Québec)
Première barrette à la Médaille pour services distingués des services d’urgence médicale

La Première barrette à la Médaille pour services distingués des services d’urgence médicale est remise à M. François Lamothe, ambulancier paramédical et superviseur régional, en reconnaissance de ses 30 années de dévouement et de conduite exemplaire au service de la sécurité publique au Canada. 

Claude Morin
Sainte-Marie (Québec)
Médaille des pompiers pour services distingués

La Médaille des pompiers pour services distingués est remise à M. Claude Morin, pompier au Service de sécurité incendie de la Ville de Sainte-Marie, en reconnaissance de ses 20 années de dévouement et de conduite exemplaire au service de la sécurité publique au Canada. 

Louis Berberi
Québec (Québec)
Médaille pour services distingués des Agents de la paix

La Médaille pour services distingués des Agents de la paix est remise à M. Louis Berberi, surintendant administratif à l’Agence des services frontaliers du Canada, en reconnaissance de ses 20 années de dévouement et de conduite exemplaire au service de la sécurité publique au Canada.

  

MÉDAILLE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL POUR LA NORDICITÉ 

Louis Fortier, O.C., O.Q.
Québec (Québec)
Récipiendaire de la Médaille du Gouverneur général pour la nordicité pour 2011

Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la réponse des écosystèmes marins arctiques au réchauffement climatique à l’Université Laval, Louis Fortier dirige depuis plusieurs années des programmes de recherche internationaux sur l’impact des changements climatiques sur l’Arctique canadien. Sa capacité à exprimer la réalité changeante du Nord nous permet de mieux comprendre les répercussions des changements climatiques et de la modernisation sur l’Arctique. Il est reconnu pour ses projets de recherche internationaux, particulièrement l’initiative du centre de recherche Québec-Océan, qui rassemble les océanographes qui travaillent dans les laboratoires universitaires et gouvernementaux de la province. Nous lui devons la création d’ArcticNet, le premier réseau de centres d’excellence axé sur l’Arctique, dont il est jusqu’à maintenant le directeur scientifique. Grand rassembleur de gens, M. Fortier a élargi l’utilisation du navire de la garde côtière canadienne l’Amundsen, une plateforme de recherche ultramoderne, en mettant en contact des fournisseurs de soins de santé avec des membres des collectivités côtières éloignées pour évaluer la santé des résidants inuits. En établissant des liens entre  les universitaires, les décideurs, les bâtisseurs communautaires et les résidants, M. Fortier cherche inlassablement à comprendre et à orienter le nouvel Arctique canadien. 

Tagak Curley, C.M.
Rankin Inlet (Nunavut)
Récipiendaire de la Médaille du Gouverneur général pour la nordicité pour 2013

Leader inuit, politicien et homme d’affaires, Tagak Curley est un inconditionnel du développement économique et politique du Nord. Tout au long de sa carrière, il a exercé son leadership pour promouvoir de meilleures conditions de vie pour les résidants des collectivités inuites du Nunavut. Membre fondateur et premier président de l’Inuit Tapiriit Kanatami, négociateur en chef dans le cadre du processus de revendications territoriales et président de la Nunavut Construction Company, il a joué pendant 30 ans un rôle de premier plan dans la création du Nunavut. M. Curley s’est également fait le champion de l’emploi et de l’autonomie des Inuits. Par son dynamisme et sa détermination, il a donné plus de visibilité à son peuple sur l’échiquier national et a contribué à la croissance économique continue de la région.

 

MÉDAILLE ACADÉMIQUE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL

Patricia Lamirande
Québec (Québec) 

Avec une moyenne de 91 %, Mlle Lamirande est l’étudiante de l’école secondaire de Rochebelle qui a obtenu la plus haute moyenne à la fin de ses études secondaires, pour l’année scolaire 2013-2014.

  

PRIX DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL POUR L’ENTRAIDE

Robert Cantin
Québec (Québec) 

Robert Cantin croit à la préservation du patrimoine canadien. Il a ainsi fondé l’Association des Familles Cantin d’Amérique du Nord, un organisme de généalogie qui permet d’apprendre l’histoire familiale et culturelle. En tant que chercheur, il a écrit plusieurs textes qu’il a offerts au Musée naval de Québec afin de créer un volume commémoratif incluant les noms des marins canadiens morts en service entre 1910 et 2010. Robert Cantin a aussi créé une émission de radio avec de la musique big band pour la communauté. 

Nataly Rae
Québec (Québec) 

Nataly Rae est une femme qui se passionne pour son travail en philanthropie et pour le bien-être des autres. En plus du rôle important qu’elle joue au sein de la Fondation communautaire du grand Québec, elle a aussi assisté les Violons du Roy, un organisme culturel et de bienfaisance. Elle conseille les autres pour les aider à produire un impact positif dans leur communauté grâce à la philanthropie et elle participe à des tables de concertation de plusieurs institutions, tels les Chambres de commerce, les clubs de services et les ministères de la province de Québec.

 

RÉCIPIENDAIRES ET CITATIONS – CÉRÉMONIE EN APRÈS-MIDI (14 H)


CROIX POUR SERVICE MÉRITOIRE (DIVISION MILITAIRE)

Le major-général Dean James Milner, O.M.M., C.S.M., C.D.
Winnipeg (Manitoba)
Croix du service méritoire (division militaire)

De mai 2013 à mars 2014, le major-général Milner a été envoyé à Kaboul, en Afghanistan, à titre de commandant de la Contribution canadienne à la Mission de formation et de général commandant de la Mission de formation de l’OTAN. Sa personnalité, son leadership et sa vision stratégique ont contribué à la mise sur pied d’une force de sécurité afghane autonome et viable après le départ des forces de la coalition, ainsi qu’au bon dénouement de la mission du Canada en Afghanistan. Le major-général Milner s’est révélé un professionnel accompli et un éminent ambassadeur du Canada.

Il s’agit de la deuxième Croix du service méritoire décernée au major-général Milner.

Le lieutenant-général Daniel P. Bolger, C.S.M. (Armée des États-Unis)
Aurora (Illinois, États-Unis d’Amérique)
Croix du service méritoire (division militaire)

En tant que commandant de la mission de formation de l’OTAN en Afghanistan de novembre 2011 à avril 2013, le lieutenant-général Bolger a fermement appuyé les objectifs de la mission canadienne. Dirigeant plus de 4 000 membres de la coalition et 13 000 entrepreneurs, il a avalisé de nombreuses initiatives canadiennes qui ont grandement accru l’efficacité de la formation donnée dans les principales institutions afghanes. Le leadership et les encouragements du lieutenant-général Bolger ont été essentiels au succès de la mission canadienne et ont renforcé les liens entre le Canada et les États-Unis d’Amérique.

L’adjudant Joseph Claude Camille Pelletier, C.S.M., C.D.
Edmundston (Nouveau-Brunswick)
Croix du service méritoire (division militaire)

L’adjudant Pelletier a fait preuve de leadership, de professionnalisme, d’initiative et de dévouement au lendemain du tremblement de terre dévastateur qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010. Il a dispensé des premiers soins immédiatement après le séisme, sauvant ainsi la vie de plusieurs membres de la population locale, puis il a organisé l’évacuation de plus de 4 000 citoyens Canadiens. Il a également apporté une aide capitale au personnel de l’ambassade canadienne ainsi qu’aux spécialistes gouvernementaux et non gouvernementaux qui coordonnaient les opérations de secours canadiennes. Les mesures décisives prises par l’adjudant Pelletier ont contribué à rétablir le calme en Haïti.


DÉCORATIONS POUR ACTES DE BRAVOURE
 

Le caporal-chef Robert James Featherstone, M.B.
Greenwood (Nouvelle-Écosse) et Kingston (Ontario)
Le sergent Norman Ewen Penny, S.C., M.B., C.D.
St. Peter’s (Nouvelle-Écosse) et Happy Valley-Goose Bay (Terre-Neuve-et-Labrador)
Médaille de la bravoure

Le 27 mars 2012, le sergent Norman Penny et le caporal-chef Corporal Robert Featherstone ont secouru trois personnes en pleine mer durant une tempête au sud de l’île du cap de Sable, en Nouvelle-Écosse. Malgré les conditions climatiques particulièrement éprouvantes, ils ont réussi trois manœuvres successives de secours par treuil depuis un hélicoptère et ont récupéré les victimes qui étaient à bord de leur voilier abîmé.


MÉDAILLE POUR SERVICE MÉRITOIRE (DIVISION MILITAIRE)
 

Le lieutenant-colonel Joseph Christian Guy Leblanc, M.S.M., C.D.
Joliette (Québec)
Le caporal Clinton Jeffrey Lewis, M.S.M., C.D.
Hamilton (Ontario)
L’adjudant Michael David Mar, M.S.M., C.D.
Truro (Nouvelle-Écosse)
Le capitaine Trevor Mark Pellerin, M.S.M., C.D.
Halifax (Nouvelle-Écosse)
Médaille du service méritoire (division militaire) 

Le 27 mars 2012, malgré des vents violents, un plafond de 120 mètres, des bourrasques de neige et des vagues de cinq à huit mètres, l’équipage affecté à la mission de sauvetage 908 a participé à une sortie nocturne périlleuse afin de récupérer les survivants du S/V Tabasco II, qui coulait dans les eaux tumultueuses de l’Atlantique Nord, au sud de la Nouvelle-Écosse. Le lieutenant-colonel Leblanc, en sa qualité de copilote, a supervisé toutes les fonctions de vol, y compris la navigation aérienne et la localisation des survivants, permettant au commandant de bord de se concentrer sur la gestion des ressources de l’équipage, tout en pilotant dans des conditions lamentables. Le commandant de bord, le capitaine Pellerin, a maintenu l’hélicoptère en vol stationnaire à 20 mètres de hauteur pour permettre à son équipage d’examiner le radeau de sauvetage, puis a amené l’aéronef au-dessus du voilier pour effectuer le sauvetage. Le mécanicien de bord, le caporal Lewis, qui avait été blessé durant des manœuvres de treuillage, avait trouvé une méthode inhabituelle pour garder l’hélicoptère en vol stationnaire au-dessus du vaisseau qui s’est avérée essentielle à la bonne conduite de la mission. Remplaçant le caporal Lewis à la suite de sa blessure, l’adjudant Mar a immédiatement pris la relève du treuil de sauvetage et placé deux techniciens en recherche et sauvetage sur le radeau de sauvetage et le voilier, arrivant à récupérer cinq personnes en toute sécurité, et ce, malgré les vents violents. L’équipage de la mission de sauvetage 908 a démontré une capacité exemplaire à travailler en équipe, faisant rejaillir l’honneur sur eux-mêmes et sur les Forces armées canadiennes.

L’adjudant-chef Daniel Joseph Laurendan Brissette, M.S.M., C.D.
Petawawa (Ontario)
Médaille du service méritoire (division militaire) 

D’avril 2012 à avril 2013, l’adjudant-chef Brissette a pris part à la Mission de formation de l’OTAN en Afghanistan. En tant que sergent-major du général commandant adjoint – organisation des opérations, il a été le mentor de membres d’un réseau clé de militaires du rang supérieurs qui conseillaient plus de 16 000 membres partout au pays. L’adjudant-chef Brissette est devenu un éminent ambassadeur du Canada et a établi des normes imposantes en matière de leadership pour l’ensemble du personnel. 

Il s’agit d’une deuxième Médaille du service méritoire pour l’adjudant-chef Brissette.

Le colonel Gordon David Corbould, M.S.M., C.D.
Balve (Allemagne)
Médaille du service méritoire (division militaire) 

Le colonel Corbould a été envoyé en mission à Bagram, en Afghanistan, comme général commandant adjoint des effets et des transitions de la coalition pour la force opérationnelle interarmées multinationale–101, au Commandement régional (Est), de février 2013 à février 2014. Son leadership et sa vision stratégique ont contribué à la réduction et au retrait simultanés des équipements et des infrastructures sur les bases de l’OTAN, dans l’est de l’Afghanistan. Il a dirigé une large force multinationale avec habileté, énergie et professionnalisme et ainsi fait grand honneur aux Forces armées canadiennes et au Canada.

Il s’agit d’une deuxième Médaille du service méritoire pour le colonel Corbould.

Le colonel Joseph Albert Paul Pierre St-Cyr, M.S.M., C.D.
Montréal (Québec)
Médaille du service méritoire (division militaire) 

Le colonel St-Cyr a été affecté, de juillet 2012 à juillet 2013, au poste de chef d’état-major du contingent militaire de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti. Son leadership a permis à l’équipe du quartier général multinational de devenir cohésive; celle-ci a prouvé son efficacité à maintes reprises lors des catastrophes nationales et lors de la planification en vue des élections. L’influence du colonel St-Cyr a également excédé son rôle militaire et a grandement contribué au progrès de plusieurs initiatives importantes.

Il s’agit d’une deuxième Médaille du service méritoire pour le colonel St-Cyr.

Le brigadier-général Todd Nelson Balfe, M.S.M., C.D.
Chatham (Nouveau-Brunswick)
Médaille du service méritoire (division militaire) 

Le brigadier-général Balfe a été envoyé en mission à Kaboul, en Afghanistan, comme chef d’état-major adjoint des Communications de la Force internationale d’assistance à la sécurité, de mai 2013 à mars 2014. En faisant appel à l’analyse détaillée des médias et en optimisant le personnel et les ressources, il a considérablement amélioré le flux de l’information transmise à ses commandants et les a aidés à mieux comprendre la culture afghane. Il a aussi lancé l’équipe d’évaluation interfonctionnelle des répercussions sur le genre, qui a appuyé une stratégie visant à favoriser l’égalité entre les sexes au pays. Grâce à sa sensibilité culturelle et à son acuité professionnelle, le brigadier-général Balfe a fait grand honneur aux Forces armées canadiennes et au Canada. 

Le premier maître de 1re classe Robert Lee Brown, M.M.M., M.S.M., C.D.
Sackville (Nouveau-Brunswick)
Médaille du service méritoire (division militaire) 

De juillet 2011 à juillet 2012, le premier maître de 1re classe Brown a rapidement gravi les échelons dans le cadre de la Mission de formation de l’OTAN en Afghanistan. Il a exercé une influence considérable au sein du contingent canadien et apporté un soutien précieux au développement de la police afghane. De plus, son leadership, son sang-froid et sa résilience sous le feu ennemi ont été essentiels à la préparation d’une réponse efficace à l’attaque imposante lancée par les insurgés contre Kaboul. Les efforts du premier maître de 1re classe Brown ont considérablement rehaussé la réputation des Forces armées canadiennes. 

L’adjudant-chef Martin Joseph Bruno Colbert, M.M.M., M.S.M., C.D.
Ste-Foy (Québec)
Médaille du service méritoire (division militaire) 

D’octobre 2012 à juin 2013, l’adjudant-chef Colbert a accompli un travail extraordinaire à titre de sergent-major de la Contribution canadienne à la Mission de formation de l’OTAN en Afghanistan. Par son leadership, il a veillé à ce que plus de 900 militaires canadiens demeurent motivés, disciplinés et concentrés malgré des conditions difficiles et complexes. Que ce soit en prodiguant des conseils à l’équipe de commandement, en encadrant des militaires subalternes, Canadiens ou étrangers, l’adjudant-chef Colbert a grandement contribué au succès de la mission.

Le lieutenant-colonel John Stanley Fife, M.S.M., C.D.
Iserlohn (Allemagne)
Médaille du service méritoire (division militaire) 

Le lieutenant-colonel Fife a été envoyé en mission à Kaboul, en Afghanistan, en tant que commandant du groupe consultatif sur l’instruction au Centre consolidé de mise en service de la coalition, de juillet 2013 à mars 2014. Son leadership et son mentorat ont considérablement contribué à la création et au maintien futur de l’Armée nationale afghane. Faisant appel à sa formation et à son expérience précieuses, il a facilité la transition opérationnelle entre les Forces armées canadiennes et l’Armée nationale afghane, tout en établissant les capacités critiques essentielles à son développement futur. Les réalisations du lieutenant-colonel Fife ont fait grand honneur aux Forces armées canadiennes et au Canada.

Le colonel Paul Timothy Goddard, M.S.M., C.D.
Winnipeg (Manitoba)
Médaille du service méritoire (division militaire) 

De juillet 2010 à avril 2013, le colonel Goddard a été le principal architecte de la remise à niveau du programme du Centre d’entraînement en vol de l’OTAN. Ce programme était sur le point de s’effondrer et n’avait aucune chance de produire les résultats escomptés. Le colonel Goddard a guidé son équipe avec succès grâce à ses compétences organisationnelles, son leadership exemplaire ainsi que sa ferme détermination à renouveler le programme. Leurs efforts en vue d’améliorer la formation et synchroniser les éléments de terre, de simulation et de vol ont entraîné un accroissement de la productivité de 35 pour cent.

Le capitaine de corvette Christopher Daniel Holland, M.S.M., C.D.
Peterborough (Ontario)
Médaille du service méritoire (division militaire) 

Le capitaine de corvette Holland a fait preuve de dévouement et d’altruisme en tant que commandant en second du Navire canadien de Sa Majesté Victoria, de juillet 2010 à septembre 2012. Il a dû réaliser les diverses étapes clés difficiles et prestigieuses de la période en cale sèche prolongée du sous-marin, du programme de préparation échelonné, des exercices visant à atteindre un niveau de préparation élevé et du programme de certification en systèmes d’armes. Assurant la gestion experte et la supervision de nombreux entrepreneurs, et sous l’œil attentif de la presse nationale, le capitaine de corvette Holland a joué un rôle fondamental dans la prestation de la force sous-marine des Forces armées canadiennes.

Le major Mohamed-Ali Laaouan, M.S.M., C.D.
Montréal (Québec)
Médaille du service méritoire (division militaire) 

De juillet 2011 à avril 2012, le major Laaouan a fait un travail remarquable à titre d’officier responsable du centre conjoint de coordination de sauvetage à Halifax durant une période de grands changements et pendant laquelle le rythme opérationnel était effréné. Il a assuré un transfert des tâches du centre secondaire de sauvetage maritime de Terre-Neuve-et-Labrador à son organisation tout en maintenant une couverture exceptionnelle en matière de recherche et de sauvetage. Le leadership et l’éthique de travail du major Laaouan ont été essentiels au succès de cette entreprise complexe. 

Le lieutenant-colonel Sean Patrick Lewis, M.S.M., C.D.
Trenton (Ontario)
Médaille du service méritoire (division militaire) 

À titre de conseiller principal auprès de la police frontalière afghane de juin 2012 à juillet 2013, le lieutenant-colonel Lewis a joué un rôle essentiel dans la Contribution du Canada à la Mission de formation de l’OTAN. Il a encadré les commandants supérieurs de la force policière afin qu’ils amènent l’organisation naissante à assumer ses pleines responsabilités en matière de sécurité. Le leadership et les connaissances du lieutenant-colonel Lewis ont permis d’accroître les capacités de la police frontalière afghane.

Le lieutenant-colonel Stephen MacDonald, M.S.M., C.D.
Sydney (Nouvelle-Écosse)
Médaille du service méritoire (division militaire) 

Durant son affectation auprès de la Mission de formation de l’OTAN en Afghanistan d’octobre 2012 à juillet 2013, le lieutenant-colonel MacDonald a été chef d’état-major de la Force opérationnelle interarmées en Afghanistan et commandant de l’Élément de commandement et de soutien national. Il s’est tenu informé de la situation de plus de 900 membres du personnel canadien largement dispersés, dont il assurait l’emploi, la protection, l’équipement et le soutien, de manière à leur permettre d’exceller dans leurs fonctions. Le leadership et la vision opérationnelle du lieutenant-colonel MacDonald ont été essentiels au succès du Canada en Afghanistan.

L’adjudant-chef Gordon William Floyd Morrison, M.M.M., M.S.M., C.D.
Sault Ste. Marie (Ontario)
Médaille du service méritoire (division militaire) 

En tant que sergent-major de commandement du Centre consolidé de mise en service en Afghanistan de juin 2012 à juillet 2013, l’adjudant-chef Morrison a utilisé ses connaissances militaires et ses compétences en gestion du personnel pour optimiser le déploiement de 44 nouveaux bataillons de l’Armée nationale afghane. Grâce à son leadership, il a façonné des contingents militaires multinationaux et a manifestement contribué à améliorer les conditions de vie et de travail du personnel afghan et de la coalition. Par le mentorat des soldats et la coordination de projets d’infrastructure de grande envergure notamment, il a apporté une contribution durable au développement de l’Armée nationale afghane et a ainsi fait rejaillir l’honneur sur les Forces armées canadiennes et le Canada.

Le lieutenant de vaisseau Jocelyn Joseph Nadeau, M.S.M., C.D.
Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier (Québec)
Médaille du service méritoire (division militaire) 

Pendant son affectation en Haïti en 2009, le lieutenant de vaisseau Nadeau a travaillé sans relâche afin d’améliorer les conditions de vie des Haïtiens et, particulièrement, en vue de faciliter la rénovation et l’agrandissement d’une école. De plus, il a assuré l’acquisition et la livraison de plusieurs tonnes de matériel scolaire. Les actions généreuses du lieutenant de vaisseau Nadeau, qui ont dépassé ses responsabilités militaires, ont fait grand honneur au Canada.

Le major Robin Kent Nickerson, M.S.M., C.D.
Sydney (Nouvelle-Écosse)
Médaille du service méritoire (division militaire) 

D’avril à octobre 2013, le major Nickerson a dirigé une période de coopération militaire sans précédent entre la Jordanie et le Canada. Il a organisé la programmation du Programme de partenariat mondial et du Fonds pour la paix et la sécurité mondiales du gouvernement du Canada, et il a élargi les possibilités de formation militaire conjointe avec les États-Unis en coordonnant des déploiements avancés avec l’United States Central Command. Le dévouement et le professionnalisme du major Nickerson ont largement rehaussé la réputation du Canada en tant que modèle d’excellence dans l’établissement de partenariats internationaux.

Le lieutenant-colonel James Robert Ostler, M.S.M., C.D.
Cochrane (Ontario)
Médaille du service méritoire (division militaire) 

De septembre 2011 à août 2012, le lieutenant-colonel Ostler a été envoyé en Cisjordanie en tant que commandant adjoint du contingent canadien de la réforme du secteur de la sécurité de l’Autorité palestinienne. Faisant preuve d’une diplomatie exceptionnelle, il a travaillé à la revitalisation des relations stratégiques entre le Canada et l’Autorité palestinienne et a contribué à l’avancement de la professionnalisation des forces de sécurité de l’Autorité palestinienne. Le leadership et les efforts du lieutenant-colonel Ostler ont permis de raffermir la position du Canada comme un collaborateur important et digne de confiance dans le processus de paix au Moyen-Orient.

Le lieutenant-colonel Roch Pelletier, M.S.M., C.D.
Valcartier (Québec)
Médaille du service méritoire (division militaire) 

En tant que commandant adjoint de la Contribution canadienne à la Mission de formation de l’OTAN en Afghanistan, d’octobre 2012 à juillet 2013, le lieutenant-colonel Pelletier a offert son leadership à plus de 900 militaires canadiens, et ce, à 30 emplacements répartis dans trois régions distinctes du pays. De plus, il a dressé un plan détaillé pour le retrait du personnel tout en assurant que les ressources canadiennes soient utilisées à leur plein potentiel et que le Canada demeure au premier plan de la mission. L’efficience du lieutenant-colonel Pelletier a grandement contribué au succès opérationnel en Afghanistan.

Le capitaine de vaisseau Ronald Gerald Pumphrey, M.S.M., C.D.
Bath (Nouveau-Brunswick)
Médaille du service méritoire (division militaire) 

Le capitaine de vaisseau Pumphrey a été envoyé en mission à Kaboul, en Afghanistan, en tant que commandant adjoint du groupe consultatif ministériel du ministère afghan de l’Intérieur, de mai 2013 à mars 2014. Il a soigneusement dirigé une large équipe multinationale, formée de civils et de militaires, en coordonnant les activités du personnel supérieur, en repérant les sensibilités politiques nuisibles et en veillant à ce que les projets afghans reçoivent un financement adéquat. Les efforts du capitaine de vaisseau Pumphrey ont été essentiels à l’instauration d’un avenir stable pour l’Afghanistan. 

L’adjudant Pasqualino Rizzo, M.S.M., C.D.
Montréal (Québec)
Médaille du service méritoire (division militaire) 

De 2001 à 2013, l’adjudant Rizzo a conçu et mis en œuvre le programme Prévention du harcèlement et de l’abus par la sensibilisation et l’éducation (PHASE), faisant preuve de leadership et de dévouement à l’égard des Rangers juniors canadiens. Il a travaillé sans relâche avec des partenaires gouvernementaux et non gouvernementaux afin de défendre ce programme. Le dévouement et la sensibilité communautaire de l’adjudant Rizzo ont contribué à la prestation d’un programme de mieux-être très efficace, qui profitera pendant longtemps à des milliers de jeunes résidants du Nord.

L’adjudant-chef Robert Joseph Thompson, M.S.M., C.D.
Halifax (Nouvelle-Écosse)
Médaille du service méritoire (division militaire) 

De juillet 2012 à juin 2013, l’adjudant-chef Thompson était en mission au Centre de formation militaire de Kaboul en tant que sergent-major régimentaire du Groupe consultatif sur l’instruction et sergent-major régimentaire canadien. Il a fourni des conseils judicieux sur des enjeux nationaux, tout en encadrant ses homologues afghans. Son leadership et son influence ont été ressentis dans l’ensemble de l’organisation alors qu’il travaillait sans relâche pour mobiliser le personnel afghan, les entrepreneurs civils et tous les membres du contingent militaire multinational. Son rendement a fait rejaillir l’honneur sur les Forces armées canadiennes et le Canada.

Le capitaine de vaisseau Angus Ian Topshee, M.S.M., C.D.
Ottawa (Ontario)
Médaille du service méritoire (division militaire) 

Le rendement du capitaine de vaisseau Topshee, en sa qualité de directeur des opérations de l’exercice Rim of the Pacific de 2012, a été indispensable à la coordination efficace de 40  navires de guerre, six sous-marins, plus de 200 aéronefs et plus de 25 000 membres du personnel multinational. Son intelligence et son professionnalisme ont joué un rôle essentiel dans l’amélioration de l’interopérabilité entre les 22 nations participantes et, ultimement, dans le succès retentissant de l’exercice. Le rendement fourni par le capitaine de vaisseau Topshee dans ce poste de premier plan a fait rejaillir l’honneur sur les Forces armées canadiennes.

Le colonel Peter Joseph Williams, M.S.M., C.D.
St John’s (Terre-Neuve-et-Labrador)
Médaille du service méritoire (division militaire) 

Durant son affectation au Centre de formation militaire de Kaboul de juin 2012 à juin 2013, le colonel Williams a excellé dans ses fonctions de commandant du Groupe consultatif sur l’instruction et de mentor auprès du commandant afghan du Centre. Après une analyse approfondie des enjeux entourant la réduction rapide de la force de coalition, il a axé les efforts de son équipe sur l’autonomisation du Centre de formation militaire de Kaboul. Le leadership et l’ingéniosité du colonel Williams ont été essentiels à l’efficacité opérationnelle du Centre et ont fait rejaillir l’honneur sur les Forces armées canadiennes.