Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette

  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Histoire

Lord Lisgar 1869-1872

Crédit photo: © Collection de la Couronne, Division des résidences officielles, Commission de la capitale nationaleLord Lisgar, deuxième gouverneur général du Canada, n'éprouve aucune gêne à formuler ses critiques ou ses opinions. Si certains lui reprochent sa liberté de pensée, Sir John A. MacDonald considère, pour sa part, que lord Lisgar est le gouverneur général le plus apte qu'il ait connu. En passant en revue le mandat de lord Lisgar, il est facile de comprendre la nature de cette haute estime.

Lord Lisgar est nommé administrateur du Canada dès le moment où lord Monck quitte ses fonctions en 1868, jusqu'au moment où il est assermenté comme gouverneur général le 2 février 1869. Dès la première année du mandat de lord Lisgar, la Rébellion de la rivière Rouge éclate, fomentée par Louis Riel. Le 6 décembre 1869, l'espoir d'une accalmie l'amène à déclarer une amnistie durant l'insurrection de Riel. Puis, en 1870, un groupe rebelle d'Américains d'origine irlandaise, appelé Fenians, effectue un raid au Canada dans le but d'obtenir l'indépendance de l'Irlande. Lors de ces deux conflits, lord Lisgar s'avère être un sage médiateur qui aide à atténuer certaines des rancunes potentielles. Il prévient également l'exécution des envahisseurs Fenians capturés, en envoyant un télégramme d'une grande sévérité à ceux qui s'apprêtaient à leur faire un procès sommaire.

Pendant cette époque marquée par une extrême turbulence, le Canada connaît par ailleurs une période de croissance et un sentiment d'unité plus fort. Le Manitoba se joint à la Confédération en 1870, et la Colombie-Britannique, malgré son indécision, envisage tout de même de s'unir. Lorsque les membres d'une délégation de la Colombie-Britannique arrivent en juin 1870 pour discuter de la possibilité de se joindre au Canada, lord Lisgar leur exprime personnellement le désir du jeune pays de voir la colonie intégrer la Confédération. La Colombie-Britannique se joint au Canada en 1871.

Le projet de 1869 prévoyant le transfert du territoire Rupert appartenant à la Compagnie de la Baie d'Hudson à la Couronne est reporté jusqu'en 1870 en raison de l'insurrection de Riel. Entre temps, lord Lisgar est le lieutenant-gouverneur fictif de cette immense parcelle de terre. Grand promoteur de la Confédération, il jouera un rôle positif dans l'édification d'un Canada uni et effectuera de nombreux voyages d'un bout à l'autre du pays.

Lord Lisgar fait progresser d'une manière significative les relations avec les États-Unis. Il est le premier gouverneur général à se rendre aux États-Unis, où il rencontre le président Ulysses S. Grant et inaugure un lien ferroviaire allant de Boston et Portland jusqu'à St. John et Fredericton au Nouveau-Brunswick, en 1871. En 1869, il reçoit également le premier visiteur de la famille royale depuis la Confédération -- le prince Arthur, troisième fils de la reine Victoria, alors âgé de 19 ans. Celui-ci reviendra au Canada en 1911en tant que duc de Connaught pour devenir le gouverneur général.

Lord Lisgar et son épouse, lady Adelaide Annabella Dalton Lisgar, seront à l'origine de nombreuses traditions importantes à Rideau Hall. En 1869, alors que lord Lisgar est administrateur, ils tiennent le premier lever du Nouvel An dont il est fait état dans les registres et organisent des réceptions de Noël et des réceptions en plein air. En 1872, la tradition des douze coups de canon à midi sur la Colline du Parlement est établie ainsi que le régiment des Governor General's Foot Guards. La tâche principale de ce nouveau régiment sera d'être la garde d'honneur de lord Lisgar lors de son départ à la fin de son mandat, en juin de la même année.

La vie avant et après Rideau Hall

À son arrivée au Canada, lord Lisgar possède déjà une longue expérience dans l'arène politique et dans l'administration coloniale. De 1831 à 1835, il siège comme député à la Chambre des Communes britannique. Il épouse lady Adelaide Annabella Dalton, âgée de 14 ans, le 8 avril 1835. De 1841 à 1846, il occupe un poste de ministre du Cabinet au sein du gouvernement de sir Robert Peel.

Au terme de son mandat au Canada, lord Lisgar retourne en Irlande. Il est ensuite nommé lord haut-commissaire des îles Ioniennes, de 1855 à 1859, puis gouverneur de New South Wales en Australie, de 1860 à 1867.

Lady Lisgar se remariera deux fois après le décès de lord Lisgar, le 6 octobre 1876, et mourra à Paris, le 19 juillet 1895, à l'âge de 74 ans.