Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

ARCHIVÉE: Le gouverneur général annonce l'octroi de la Médaille pour la nordicité

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange par contactez webmestre@gg.ca.

Le 4 août 2011

Le gouverneur général annonce l’octroi de la Médaille pour la nordicité
à Zacharias Kunuk et Mary May Simon


OTTAWA – Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, a annoncé aujourd’hui que Zacharias Kunuk et Mary May Simon sont les récipiendaires les plus récents de la Médaille du Gouverneur général pour la nordicité. Ils recevront leur prix au cours d’une cérémonie qui aura lieu à une date ultérieure.

Créée en 2005, la Médaille du Gouverneur général pour la nordicité est remise aux personnes dont les actions et les réalisations ont contribué à l'évolution et à la constante réaffirmation que le Nord canadien fait intégralement partie de notre identité nationale. Jusqu’à maintenant, la Médaille du Gouverneur général pour la nordicité a été attribuée à Sheila Watt-Cloutier, O.C.; Nellie Cournoyea, O.C.; Bertha Allen, C.M.; et Georges Henry Erasmus, O.C.

Une fiche d’information sur la Médaille du Gouverneur général pour la nordicité est jointe au présent communiqué. Les citations de M. Kunuk et de Mme Simon suivent.


Zacharias Kunuk, O.C.
Igloolik (Nunavut)

Le producteur et réalisateur de cinéma inuit, Zacharias Kunuk, est né à Kapuivik, dans l’île de Baffin (Nunavut). Ayant vécu une enfance traditionnelle, c’est-à-dire l’école à Igloolik et les déplacements en famille durant l’été pour aller chasser, M. Kunuk a développé une passion pour la photographie, qui a débouché sur le cinéma. En 1990, il a fondé, en collaboration avec d’autres, Igloolik Isuma Productions, la première maison de production cinématographique inuite indépendante. Son premier long métrage, Atanarjuat (La légende de l’homme rapide), a connu une renommée internationale. Il a complété cette trilogie de La légende de l’homme rapide en produisant deux autres films (Le journal de Knud Rasmussen et Le jour avant le lendemain) lesquels, en plus de ses nombreux documentaires sur la culture inuite et le changement climatique, ont rejoint de nombreux auditoires au Canada et à l’étranger grâce à la nouvelle technologie des réseaux. M. Kunuk se dévoue pour sa communauté, ayant été conseiller municipal à Igloolik et ayant siégé à divers conseils d’administration à travers le territoire. Il fait actuellement partie du conseil d’administration de la Société de développement du Nunavut, un organisme chargé de fournir aux résidants des possibilités d’emploi et de revenus durables dans les arts et l’artisanat. Conteur hors pair, M. Kunuk a fait part de sa passion et de son amour pour les valeurs culturelles, traditionnelles et spirituelles du Nord, dans le but de les faire apprécier par le monde entier.

Mary J. May Simon, O.C., O.Q.
Kangiqsualujjuaq (Québec) et Ottawa (Ontario)

Née à Kangiqsualujjuaq, au Québec, sur la côte de la baie d’Ungava dans la région du Nunavik, Mary Simon se voue à améliorer le sort des Inuits, tant au Canada qu’à l’étranger. Championne de la justice sociale, particulièrement en ce qui concerne les enfants et les jeunes, Mme Simon s’est donné pour mission dans la vie d’accroître la reconnaissance des droits autochtones et des affaires du Nord.  Mme Simon a mérité le respect de nombreux chefs de gouvernement et dirigeants d’organisations internationales pour son tact et son leadership. Elle est une conseillère fort appréciée sur les grandes questions nordiques telles que la souveraineté, l’environnement, le développement économique et la politique sociale. Outre ses multiples réalisations, dont la négociation de la reconnaissance des droits autochtones dans la Loi constitutionnelle de 1982, Mme Simon a été la première Inuk à occuper un poste d’ambassadeur. Elle est également réputée pour avoir été la principale artisane de la politique canadienne du Nord. Véritable visionnaire et ardente défenseure de la culture inuite, Mme Simon est une source d’inspiration constante, œuvrant avec acharnement à la préservation de l’identité nordique du Canada. 

-30-

Renseignements aux médias : 
Marie-Pierre Bélanger
Bureau de presse de Rideau Hall 
613-998-9166
marie-pierre.belanger@gg.ca

Suivez GGDavidJohnston et RideauHall sur Facebook et Twitter



LA MÉDAILLE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL POUR LA NORDICITÉ

Médaille de la nordicité

En 2005, la très honorable Adrienne Clarkson, alors gouverneure générale du Canada, a créé la Médaille du Gouverneur général pour la nordicité, un médaillon qui sera décerné une fois par an à une citoyenne ou un citoyen dont les actions et les réalisations auront contribué à l’évolution et à la constante réaffirmation du fait que le Nord canadien fait partie intégrante de notre identité nationale.

Admissibilité

Sont admissibles à cette récompense les citoyens canadiens qui ont apporté une contribution exceptionnelle aux collectivités nordiques du Canada dans un ou plusieurs champs d’activités; dont les réalisations ont bénéficié au Nord; qui ont aidé à renforcer la place que le Nord et ses habitants occupent au Canada; ou dont les réalisations ont permis de mieux faire connaître et comprendre le Nord. Un comité consultatif formé de sept représentants de collectivités autochtones et nordiques d’un bout à l’autre du pays ou qui ont une expertise ou une connaissance particulière du Nord fournira des avis au Gouverneur général sur les questions ayant trait à cette récompense et recommandera des candidats.

Description du médaillon

Sur l’avers figure un harfang qui représente un esprit protecteur vigilant dont l’envol symbolise les multiples possibilités que suscite le fait de se mouvoir dans différentes directions. L’aurore boréale évoque l’immensité du Nord et la splendeur des phénomènes naturels propres à cette région. Le petit diamant de l’Arctique canadien qui représente l’étoile du Nord, est entouré de l’aurore boréale qui illustre les diverses possibilités et découvertes qu’offre la région et la richesse que nous en retirons tous. La base en cristal prend la forme d’un iceberg, synonyme de la puissance et de la beauté du paysage terrestre et maritime du Nord.

Au revers sont gravés les mots « Governor General’s Northern Medal / La Médaille du Gouverneur général pour la nordicité » ainsi que le nom du récipiendaire.

Le médaillon, qui mesure 90 mm de diamètre, a été conçu par Cathy Bursey-Sabourin, héraut Fraser, de l’Autorité héraldique du Canada.