Déclaration de la gouverneure générale en présence du président du Nigéria, à Abuja

Je remercie sincèrement le président Buhari d’accueillir notre délégation au Nigéria.

J’ai le privilège d’être accompagnée de formidables Canadiens, représentants gouvernementaux, députés et chefs de file du monde des arts et de la culture, du milieu des affaires et des secteurs de la santé et du développement.

Depuis notre arrivée hier, nous avons été reçus cordialement et avons pu constater la générosité naturelle des gens de ce pays.

Nous sommes enchantés de nous trouver ici. Le Nigéria se distingue par son histoire et ses traditions incroyablement riches et diversifiées, et sa magnifique géographie. Puissance régionale importante, il est le pays le plus peuplé d’Afrique, doté de la plus vaste économie, en plus d’être un pôle d’attraction et d’influence pour les arts, la danse, la littérature, le folklore et la musique.

Nos deux pays sont des amis et partenaires depuis des décennies. Nous partageons de nombreuses valeurs et avons des intérêts communs dans de multiples domaines dont l’éducation, l’innovation, le commerce, la culture et le sport.

Les liens qu’entretiennent les citoyens de nos deux pays sont au cœur de nos relations. Ces liens continuent de s’intensifier à tel point que plus de 10 000 étudiants nigérians ont étudié au Canada l’an dernier — plus que partout ailleurs en Afrique subsaharienne.

Le Canada s’est enrichi de l’apport de ses plus de 50 000 résidents d’origine nigériane qui contribuent à renforcer le tissu social du pays. Nous comptons parmi eux l’un des membres de notre délégation, Chidi Oguamanam, professeur de droit à l’Université d’Ottawa, qui est un chercheur multidisciplinaire internationalement reconnu en propriété intellectuelle, en innovation et en gouvernance.

Je suis très heureuse du fait que dans le cadre de cette visite, l’une de nos priorités consistera à rencontrer des représentants de la jeunesse nigériane et à en célébrer le dynamisme.

J’ai aussi hâte de visiter l’Agence nationale pour la recherche-développement spatiale et de parler des moyens que nous procurent la science, la technologie et l’innovation pour nous aider à relever les défis qui se posent à l’échelle mondiale.

Avant de devenir gouverneure générale, j’ai eu l’honneur de représenter mon pays comme astronaute et de me rendre deux fois dans l’espace. À une distance de 350 kilomètres, la vue de la Terre est renversante.

La planète bleue se profile dans toute sa splendeur en trois dimensions et nous apparaît comme une bille bleue sur fond d’infini. Nous voyons surtout de l’eau, d’immenses océans, mais aussi la terre ferme, multicolore et diversifiée, sur laquelle nous vivons et développons nos sociétés.

À une telle altitude cependant, nous ne voyons pas de frontières. Les paysages se fondent superbement les uns dans les autres et nous ne pouvons plus vraiment voir où commencent et où finissent les divers pays.

Une grande évidence nous saute alors aux yeux – nous partageons tous notre maison et nous sommes indissociablement liés comme passagers du même vaisseau planétaire : la Terre.

Il devient alors essentiel de collaborer et de travailler tous ensemble pour utiliser et développer durablement les ressources de notre monde, tout en partageant consciemment et équitablement ses richesses, pour assurer un bel avenir à nos communautés et à nos enfants.

Nous avons beaucoup de pain sur la planche. De nombreuses possibilités s’offrent à nous pour approfondir la coopération entre nos deux pays.

Heureusement, nous pouvons déjà compter sur de solides assises : le Nigéria est le plus important partenaire commercial du Canada en Afrique subsaharienne ainsi que le plus important investisseur africain au Canada. Le nombre d’entreprises canadiennes qui font des affaires ici s’est notablement accru ces dernières années.

L’aide au développement est une autre avenue de coopération. Les apports du Canada appuient les actions en faveur de la santé et des droits des personnes les plus démunies, en mettant l’accent sur les femmes et les filles. 

Nous concertons aussi nos efforts pour renforcer les capacités d’intervention en cas d’épidémies, améliorer la prestation des soins de santé primaires, et accroître les possibilités d’affaires pour les femmes et les jeunes entrepreneurs.

La sécurité et la stabilité du Nigéria sont cruciales pour l’ensemble de la région et le Canada s’est engagé là aussi en faveur de la coopération.

La devise du Nigéria est « Unité et foi, paix et progrès » et dans cette optique, nous devons travailler ensemble pour renforcer la paix et le progrès au sein de toutes les nations. Car les enjeux mondiaux ne connaissent ni frontières ni répit.

Maintenant, à titre plus personnel et en tant que passionnée de Scrabble de longue date, permettez-moi de vous féliciter d’avoir fait du Scrabble l’un de vos sports officiels et d’avoir produit le premier joueur africain à devenir champion mondial de Scrabble!

Au nom de tous les délégués et de l’équipe fort efficace de notre mission diplomatique et du Bureau du secrétaire du gouverneur général, je vous remercie de votre accueil.

Nous sommes vraiment honorés d’avoir obtenu cette occasion de contribuer au renforcement des importantes relations entre le Canada et le Nigéria.

Puisse notre amitié se fortifier encore longtemps.