Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Dîner d’État en l’honneur de Sa Majesté le roi Abdullah II ibn Al Hussein du Royaume hachémite de Jordanie

Rideau Hall, le mardi 29 août 2017

 

J’aimerais prendre un instant pour souligner que nous sommes réunis ici aujourd’hui sur le territoire traditionnel du peuple algonquin.

Votre Majesté, c’est un honneur de vous souhaiter la bienvenue, à vous et à toute la délégation jordanienne, à Rideau Hall et au Canada.

En réalité, je devrais plutôt vous souhaiter un bon retour!

C’est en effet votre troisième visite au Canada durant votre règne, et la deuxième où Sharon et moi avons le privilège de vous recevoir ici.

Nous sommes également très heureux de vous recevoir tout aussi cordialement que vous l’avez fait pour nous lors de notre visite en Jordanie l’an dernier.

L’un des endroits que nous avons visités était le camp de réfugiés de Zaatari, où ceux qui fuyaient les conflits tentaient de tirer le meilleur parti possible de leur nouveau domicile. J’y ai vu des enfants qui jouaient au soccer, et j’ai retiré mes souliers pour me joindre à eux.

Voici ce que j’ai appris au sujet de la Jordanie ce jour‑là : malgré le défi que représente l’intégration d’un si grand nombre de réfugiés, la Jordanie est une oasis d’espoir pour ceux qui recherchent la paix.

Malgré les épreuves, votre pays donne à des enfants la chance de jouer au soccer et de s’amuser dans un lieu sûr.  

J’ai aussi été heureux de constater les fruits de notre collaboration dans d’autres domaines et de voir comment le Canada coopère avec la Jordanie pour offrir, par exemple, des services de santé, d’éducation et d’approvisionnement en eau.

Il n’y a que du bon à travailler ensemble à une cause commune.

Il n’y a que du bon également à encourager le renforcement des liens interpersonnels.

Comme je vous l’ai dit précédemment, Votre Majesté, l’une de mes filles, Jenifer, a fait du bénévolat en Jordanie il y a quelques années dans le cadre d’un programme de développement de la technologie de l’information et des communications appelé Cyberjeunes.

Elle a beaucoup appris de cette expérience, ce qui va de soi compte tenu de l’importance que nos deux pays accordent à l’éducation.

Votre visite au Canada contribue à favoriser ce type de liens personnels entre la Jordanie et le Canada, qui ne peuvent faire autrement que de renforcer nos deux pays. Que ce soit pour la défense, la sécurité, le développement et le commerce tout comme pour les arts et la culture, nous réalisons de grands progrès en travaillant ensemble.

Et nous pouvons réaliser encore tellement plus en diversifiant nos relations et en continuant à agir comme partenaires, bilatéralement et au sein de tribunes internationales comme les Nations Unies.

Votre Majesté, j’aimerais vous remercier de votre amitié pour le Canada. Je me réjouis à l’idée de continuer à approfondir nos relations.