Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Pprésentation des lettres de créance (République du Bénin, États-Unis du Mexique, République de Géorgie, République française, Royaume hachémite de Jordanie)

Rideau Hall, le jeudi 22 juin 2017

 

Je tiens tout d’abord à souligner que nous sommes réunis sur le territoire traditionnel du peuple algonquin.

C’est un véritable privilège de vous recevoir aujourd’hui à Rideau Hall et au Canada.

La diplomatie revêt une grande importance dans le monde complexe et interconnecté dans lequel nous vivons. Sous sa forme la meilleure, la diplomatie réunit les gens. Elle aplanit les différences. Elle prend appui sur les points forts des nations plutôt que de tirer de leurs faiblesses pour les diviser.

Voilà le type de diplomatie que le Canada veut entretenir avec les pays que vous représentez. Je vous remercie donc d’être tous présents ici.

Monsieur l’Ambassadeur Kiki, je sais que c’est votre première affectation à l’étranger. Je suis convaincu que vous trouverez les Canadiens chaleureux! Je suis particulièrement heureux de rencontrer un collègue éducateur. J’ai moi‑même été professeur et administrateur d’universités pendant de nombreuses années avant de devenir gouverneur général. Je me réjouis à l’idée de discuter avec vous de votre expérience et des manières dont les deux pays que nous représentons peuvent promouvoir l’éducation. Ce sujet est d’autant plus important qu’il existe plusieurs partenariats entre des universités du Bénin et du Canada et que plus de 600 Béninois étudient actuellement au Canada.

Le Bénin et le Canada jouissent de relations croissantes qui reposent sur une collaboration dans divers domaines. Le Canada est enthousiaste à l’idée de collaborer davantage, non seulement dans le domaine du commerce, mais aussi dans les secteurs de l’énergie, de l’agriculture et de l’infrastructure. Votre présence ici nous permettra d’élargir nos relations dynamiques.

Monsieur l’Ambassadeur Pérez-Jácome, le Canada est ravi de vous revoir. Vous avez commencé votre carrière diplomatique ici, et nous nous réjouissons de votre retour parmi nous! Grâce à votre travail, vous avez développé des intérêts variés qui cadrent avec ceux du Canada, notamment dans les secteurs du commerce et de l’énergie.

Le Canada et le Mexique entretiennent des relations bilatérales officielles qui se sont développées dans les 70 dernières années. Nos deux pays sont des partenaires de premier plan en matière d’échanges et d’investissement, et nos liens interculturels serrés et ne font que s’accroître. J’ai de très bons souvenirs de ma visite au Mexique en 2012, à l’occasion de l’inauguration de votre président. J’ai eu le plaisir de retourner cette hospitalité lors de la visite d’État du président Nieto l’année dernière. Comme nos relations sont essentielles à nos deux nations, j’espère que nous pourrons collaborer davantage dans les années à venir.

Monsieur l’Ambassadeur Kavtaradze, avant votre arrivée au Canada, vos affectations vous ont amené dans de nombreuses villes d’Europe. Cette expérience vous sera sans doute utile alors que vous commencez votre mandat ici. À mon avis, vous trouverez au Canada une société diversifiée, dont les communautés sont originaires de partout dans le monde. En voyageant à l’échelle du Canada, vous trouverez de nombreux exemples de notre volonté à travailler ensemble, les uns avec les autres, et avec les gens au-delà de nos frontières.

La Géorgie et le Canada entretiennent des relations étroites reposant sur des liens de peuple à peuple. Nous communiquons régulièrement par l’intermédiaire de hauts représentants et nous avons des objectifs communs dans diverses instances multilatérales. Les pays que nous représentons cherchent tous deux des manières d’élargir leur partenariat, notamment en ce qui concerne le commerce et l’investissement. Votre présence ici aidera certainement à renouveler nos relations de façon importante.

Madame l’Ambassadrice Rispal, vous avez occupé de nombreux postes dans les secteurs privé et public et vous êtes une diplomate accomplie. Nous sommes ravis de recevoir la représentante d’un pays avec lequel nous avons des liens aussi étroits. Vous avez visité le Canada à plusieurs reprises, mais votre séjour en tant qu’ambassadrice vous donnera sans doute l’occasion de découvrir ce qui rend ce pays si spécial.

Le Canada et la France entretiennent des liens serrés fondés sur une histoire et une langue commune, ainsi que sur des relations interpersonnelles. En effet, plus de cinq millions de Canadiens affirment avoir une ascendance française. Ces liens étroits se traduisent par un soutien mutuel dans plusieurs instances bilatérales et multilatérales. De plus, nous avons la possibilité de collaborer davantage dans les secteurs de l’innovation, des sciences et technologies, de l’éducation et de la mobilité des jeunes, ainsi que de la sécurité. Je vous souhaite un agréable séjour ici.

Madame l’Ambassadrice Alaadeen, je suis heureux que vous soyez ici pour représenter la Jordanie, un ami important du Canada. Votre carrière s’est déroulée dans les cercles diplomatiques, ce qui vous sera sans aucun doute utile dans vos nouvelles fonctions. Vous et moi avons une passion commune pour le droit, et j’aurai le plus grand plaisir à discuter avec vous de vos études et de votre expérience.

Le Canada et la Jordanie entretiennent depuis longtemps des relations étroites qui reposent sur des intérêts communs. Nous collaborons sur des questions liées à sécurité, à la défense ainsi qu’au développement et à l’aide humanitaire. Nous encourageons aussi la croissance des échanges et le resserrement de nos liens en éducation. J’ai eu la chance de découvrir les nombreuses facettes de notre partenariat lors de ma visite en Jordanie l’année dernière, et le Canada se réjouit à l’idée de trouver de nouvelles façons de collaborer avec vous.

Enfin, je vous félicite tous pour vos nouveaux rôles. Comme vous le savez, 2017 marque le 150e anniversaire de la Confédération du Canada. Votre arrivée ici tombe à point!

Je vous remercie de votre engagement à travailler avec les Canadiens dans un esprit de partenariat et de collaboration.