Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Inauguration de la nouvelle avant-cour et de la Fontaine de l’espoir

Rideau Hall, le lundi 19 juin 2017

 

Je souligne que nous sommes réunis ici aujourd’hui sur le territoire traditionnel du peuple algonquin.

Depuis un siècle et demi, Rideau Hall est la résidence et le lieu de travail des gouverneurs généraux du Canada. Ici, nous écrivons l’histoire! Rideau Hall est un carrefour pour la tenue d’événements nationaux et la rencontre des cultures et des traditions. C’est un symbole du Canada. Aujourd’hui, nous inaugurons l’avant‑cour et sa pièce maîtresse, la Fontaine de l’espoir.

Les fontaines ont joué un rôle important dans la commémoration des événements marquants du Canada moderne.

Par exemple, en 1967, année de notre centenaire, une fontaine a été aménagée sur la Colline du Parlement pour souligner la Confédération et nous rappeler notre obligation de contribuer à l’édification d’un monde plus pacifique.

Puis, le 1er juillet 1980, le Marathon de l’espoir a conduit à Rideau Hall le jeune Terry Fox, dont le courage a inspiré tout le pays. Pour souligner ce moment marquant et apporter de l’espoir à la nation, une fontaine a été érigée ici même deux ans plus tard.

Aujourd’hui, alors que nous marquons un tournant dans l’histoire de notre pays, nous inaugurons la Fontaine de l’espoir – une seconde fois – et notre avant‑cour, qui a été réaménagée pour en faire un site cérémoniel innovateur. 

Profitons de l’occasion pour réfléchir aux 150 dernières années du Canada, à nos succès et à nos échecs, et pour envisager l’avenir avec espoir et détermination afin d’édifier une nation toujours plus avertie et bienveillante pour tous les citoyens.

Et n’oublions pas Terry Fox, qui nous a montré ce qu’on peut accomplir avec de la détermination, de l’inspiration et une bonne dose d’espoir.

Aujourd’hui s’amorce un nouveau chapitre de l’histoire de notre pays. Sharon et moi remercions tous ceux qui ont contribué à la réalisation de cet important projet.

Certains de nos partenaires sont d’ailleurs ici aujourd’hui.

Parmi eux, il y a une Canadienne qui est si fière de son pays d’adoption qu’elle a contribué à faire de ce projet une réalité. Joignez-vous à moi pour remercier madame Helen Vari, ainsi que son regretté époux, l’honorable George Vari, de leur généreux soutien. Par l’entremise de leur fondation, ils ont apporté une riche contribution au Canada depuis qu’ils ont immigré de Hongrie, après la révolution de 1956.

Je remercie aussi la Commission de la capitale nationale, qui gère ce lieu unique de façon durable et attentive. Vous faites preuve d’un engagement indéfectible pour la préservation et la mise en valeur du patrimoine culturel du Canada. Merci de votre leadership dans ce projet.

Au début de mon mandat, j’ai demandé aux Canadiens ce qu’ils aimeraient offrir en cadeau au Canada pour souligner son cent cinquantenaire. Cette nouvelle fontaine et cette nouvelle avant‑cour sont en effet un formidable cadeau pour notre pays. Elles nous permettent d’agrandir nos espaces culturels et cérémoniels extérieurs — et de les rendre plus accessibles — comme nous pouvons le voir aujourd’hui.

J’espère que tous les Canadiens viendront ici même pour admirer ce lieu impressionnant et porteur de sens, qui est un héritage pour les générations à venir.