Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Remise des distinctions honorifiques en reconnaissance d’un leadership autochtone exceptionnel

Rideau Hall, le lundi 19 juin 2017

 

Pour commencer, j’aimerais prendre le temps de souligner que nous sommes réunis ici, pour cette célébration du leadership autochtone exceptionnel, sur le territoire traditionnel du peuple algonquin.

Bienvenue à tous à Rideau Hall pour cette cérémonie spéciale. Je suis ravi d’être accompagné, en cette occasion, de mes collègues, les lieutenants‑gouverneurs et les commissaires de tout le pays.

J’aimerais commencer en attirant votre attention sur le tableau accroché au mur derrière moi et réalisé par la regrettée Daphne Odjig, qui était elle‑même membre de l’Ordre du Canada.

C’est le tableau aux couleurs vives qui se trouve dans le coin inférieur droit et qui a pour titre : Ils se rencontrent pour célébrer.

C’est justement la raison de notre rencontre aujourd’hui : célébrer et honorer les efforts exceptionnels consentis en vue de renforcer les collectivités autochtones.

Nous nous rencontrons aussi pour mieux faire connaître les histoires, les cultures, les réalisations et les préoccupations des Autochtones et pour créer un environnement où la réconciliation devient véritablement possible.

Il y a tant de travail à accomplir, mais aujourd’hui nous prenons le temps de célébrer vos réalisations avec certaines des plus grandes distinctions honorifiques au pays :

l’Ordre du Canada;

les décorations pour service méritoire (division civile);

la Médaille polaire;

et la Médaille du souverain pour les bénévoles.

Vous êtes tous si méritants et de si beaux exemples de ce que le pays a de mieux à offrir.

Le fait que nous soyons assis en cercle aujourd’hui évoque notre potentiel de bâtir une « patrie meilleure » qui correspond à la devise de l’Ordre du Canada : Ils désirent une patrie meilleure.

La patrie meilleure que nous désirons est surtout plus inclusive : elle soutient, valorise, encourage et reconnaît les contributions de tous les peuples, y compris des peuples autochtones, les premiers peuples de ces terres.

Et permettez-moi de m’excuser de ne pas m’être exprimé correctement sur cette question récemment : les peuples autochtones sont les premiers peuples de ces terres. 

Le cercle inclusif que nous formons dans cette salle de bal est un cercle de célébration, de soutien et d’encouragement, d’écoute et d’apprentissage.

Je vous remercie tous de votre présence.

Ensemble, vous venez des quatre coins de ce pays remarquablement vaste et diversifié.

Vous vivez, travaillez et faites du bénévolat dans des collectivités urbaines et rurales qui relient nos trois océans.

Vous vous impliquez dans une grande diversité de secteurs : santé, droit, arts et culture, langues, commerce et bien d’autres encore.

Ce qui vous unit dans vos efforts, c’est votre volonté de faire ce qui s’impose et de le faire merveilleusement bien. Aujourd’hui, nous vous disons merci et nous mettons en valeur vos exemples pour inspirer d’autres personnes à suivre vos traces.

Ceci est la première d’une série de cérémonies spéciales que les lieutenants‑gouverneurs et les commissaires territoriaux tiendront cette année dans l’ensemble du Canada, pour rassembler les citoyens autochtones et non autochtones dans la célébration de l’excellence.

Nous voulons présenter ce portrait de l’excellence à tous les Canadiens. C’est un portrait de notre pays à son meilleur : diversifié, créatif, empathique, audacieux et énergique.

C’est aussi un portrait qui remonte plus loin que la Confédération, que nous célébrons cette année tout en reconnaissant que, comme l’a signalé la Commission royale sur les peuples autochtones « c’est avec les Premières Nations que fut négociée la première forme d’entente confédérative ».

Cette entente reconnaissait que nous devions travailler ensemble pour survivre et prospérer sur ce territoire vaste et difficile.

Et c’est précisément ce que vous avez tous fait de multiples façons.

Aujourd’hui, nous vous remercions pour votre leadership et nous vous rendons hommage avec ces distinctions honorifiques.

Vous avez amélioré la vie de vos concitoyens. Vous avez renforcé vos collectivités d’une multitude de façons. Vous avez fait avancer le Canada pour qu’il devienne un meilleur pays pour tous ses citoyens.

Félicitations pour tout ce que vous avez réalisé. Je vous souhaite le plus grand succès.

Kitchi meegwetch à vous tous.