Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Réception pour les lauréats des prix Indspire

Rideau Hall, le jeudi 23 mars 2017

 

J’aimerais d’abord souligner que nous sommes réunis sur le territoire traditionnel des Algonquins.

Je suis fier d’être le président d’honneur d’Indspire et de participer à cette célébration de l’excellence.

Il y a un peu plus d’un an, nous avons organisé une célébration spéciale à Rideau Hall pour amener des jeunes de partout au pays à présenter leurs visions artistiques de la réconciliation.

Dans le cadre de cet évènement appelé Imagine un Canada, les jeunes ont exprimé leurs visions dans des dessins, des peintures, des poèmes et des histoires.

Le plus jeune participant était un élève de deuxième année de Carcross, au Yukon.

Il était haut comme ça!

Il y avait aussi une jeune fille appelée Robin Chokomolin. Elle avait écrit un poème intitulé Reconciliation, dans lequel elle décrivait son enfance dans la Première Nation Wahgoshig, dans le Nord de l’Ontario.

J’aimerais vous lire ce qu’elle a écrit.

[traduction]
Je vois qu’avec l’éducation
nous pouvons surmonter notre passé.
Je ne craindrai plus
qu’on me questionne sur mes origines.
Avec la réconciliation,
notre peuple sera libre.
Notre peuple sera à nouveau entier
et prendra conscience de sa force.

Prendra conscience de sa force. De toute beauté, n’est-ce pas?

C’est d’ailleurs ce que nous laisse entrevoir le rassemblement de cet après-midi.

À voir les réalisations des récipiendaires du prix Indspire de cette année — dans les arts, les affaires, le commerce, la culture, le patrimoine, la spiritualité, l’éducation, la santé, le droit, la justice, la politique, la fonction publique et le sport —, je ressens vivement cette force qui nous habite.

Celle qui habite les peuples et les communautés des Premières Nations, des Inuits et des Métis.

Celle qui habite le Canada.

Il s’agit aujourd’hui d’une importante célébration des réalisations autochtones.

Chacun de vous comprend que notre succès — comme individu, communauté et pays —dépend de notre capacité à libérer et à nourrir le potentiel de tous les membres de notre société.

Nous avons encore beaucoup à faire. L’une des façons d’aller de l’avant consiste à reconnaître le leadership et à célébrer l’excellence.

Ainsi, nous encourageons les autres à suivre le même chemin. Dans un cercle vertueux et inclusif, le succès entraîne le succès.

Pour cette raison, je tiens à vous remercier non seulement pour vos réalisations extraordinaires, mais aussi pour votre présence à Rideau Hall aujourd’hui. Cela nous touche beaucoup.

Je vous remercie de votre leadership et de vos contributions exceptionnelles.

Et merci d’être une inspiration pour nous tous.

Félicitations! Je vous souhaite la meilleure des chances!