Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Son Excellence madame Sharon Johnston - Cercle canadien du leadership pour les familles des militaires et des vétérans

Ottawa, le lundi 23 janvier 2017

 

Je suis heureuse d’être ici aujourd’hui en tant qu’épouse de l’actuel gouverneur général et commandant en chef.  David et moi avons beaucoup d’admiration et de respect pour nos militaires et leurs familles. 

L’Institut Vanier de la famille a été fondé en 1965 par Mme Vanier et son mari, le général Vanier, alors qu’il était gouverneur général.

Plus de cinquante ans plus tard, je suis ici pour appuyer l’Institut Vanier, qui poursuit son excellent travail auprès des familles canadiennes.

Je me rappelle clairement le lancement de la Tournée nationale de consultation sur les familles au Canada, auquel j’ai participé à L’Arche, en juin 2014.  Cette tournée nationale, sous le leadership de Nora, visait à engager les Canadiens dans une conversation sur la famille, y compris les familles des militaires actifs et des vétérans. 

Avant la tournée, j’ai aussi eu la chance de participer à deux évènements de l’Institut Vanier, qui ont inspiré l’idée du Cercle canadien du leadership pour les familles des militaires et des vétérans.

En plus de mon implication auprès de l’Institut Vanier, au cours des six dernières années, j’ai eu la chance de visiter une dizaine de centres de ressources pour les familles des militaires et des unités de soutien du personnel. J’ai ainsi vu de près le dévouement avec lequel ces organismes appuient les familles des militaires et des vétérans.

Le forum d’aujourd’hui va encore plus loin en mobilisant toute la communauté de fournisseurs de soutien, pour améliorer l’accès aux soins de nos familles militaires et favoriser leur sentiment d’inclusion et d’appartenance. C’est la preuve que les partenariats permettent d’obtenir des résultats concrets pour les familles et les individus.  

Une société doit miser sur la santé physique et mentale pour prospérer. C’est ce que je crois depuis longtemps et c’est ce qui motive cette septuagénaire à parcourir une centaine de kilomètres sur un vélo tout-terrain ou à demander de l’aide professionnelle au besoin. Alors ce sont les chefs de file comme vous, qui se réunissent pour aider les autres, qui m’ont inspirée à appuyer la santé mentale.

J’ai été très touchée d’être nommée capitaine de vaisseau honoraire du Commandement du personnel militaire. Ces fonctions me permettent de défendre les intérêts en santé mentale des membres des Forces armées canadiennes et de leurs familles.

Les familles des militaires et des vétérans font face à des défis uniques. En parlant de ces défis à ceux qui offrent des services partout au Canada, les besoins de ces familles seront mieux comblés.

Je suis impressionnée par le calibre des chefs de file qui sont ici dans cette pièce et qui ont une même vision du bien-être. Il ne faut pas sous-estimer la valeur des partenariats de collaboration. Il n’est plus question de travailler en vase clos!

Merci de m’avoir invitée aujourd’hui. Je vous félicite pour votre travail exceptionnel et je suis impatiente d’entendre parler de vos prochaines activités. 

­­­­