Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Présentation des lettres de créance (État d’Israël, Royaume du Maroc)

Rideau Hall, lundi 12 décembre 2016

 

J’aimerais vous souhaiter tous les deux la bienvenue à Rideau Hall et au Canada!

Votre travail est si important. Même en cette ère des communications instantanées à l’échelle planétaire, il n’y a rien de tel qu’une rencontre personnelle comme celle d’aujourd’hui.

Vous êtes tous les deux ici pour représenter vos peuples et vos pays; et vous avez de nombreux objectifs à réaliser ici au Canada. Vous serez en quête de nouvelles possibilités de coopération avec les Canadiens. Et vous nous ferez part de vos perspectives et de vos situations particulières.

Monsieur l’ambassadeur Barkan, vous avez admirablement bien servi votre pays de si nombreuses façons. En plus de votre riche parcours diplomatique, vous avez déjà travaillé auprès d’étudiants à titre d’enseignant. Comme j’ai déjà moi aussi été professeur, il s’agit d’un intérêt que nous avons en commun, et je me réjouis à la perspective d’obtenir vos impressions sur les nombreux partenariats éducatifs entre nos pays. Et il y a sans doute aussi de nombreux Canadiens d’un bout à l’autre du pays qui souhaiteront échanger avec vous et apprendre à mieux connaître la population innovatrice et dynamique d’Israël.

Pas plus tard que le mois dernier, j’ai effectué une visite d’État en Israël, la toute première d’un gouverneur général canadien, ce qui a été pour moi un honneur. J’en ai alors profité pour parler abondamment de notre relation étroite et amicale, qui repose sur nos valeurs partagées, nos intérêts communs et de solides liens économiques, culturels et sociaux. J’ai aussi été ébloui par les vastes possibilités qui s’offrent à nous de former d’autres partenariats pour renforcer notre collaboration déjà si impressionnante.

J’espère que vous trouverez, lors de votre séjour parmi nous, de nouvelles façons d’enrichir nos relations, particulièrement dans les secteurs de l’innovation, de l’éducation, des sciences, de la technologie et du commerce.

Monsieur l’ambassadeur Aouad, en tant que diplomate de carrière, vous êtes parfaitement en mesure d’apprécier l’importance du dialogue entre les nations. Ainsi, je sais que vous avez de nombreuses idées en vue de renforcer les liens qui unissent nos deux pays. Je sais aussi que vous envisagerez cette nouvelle affectation comme une formidable occasion de rencontrer les Canadiens pour leur faire part de vos réflexions. Je vous encourage aussi à explorer ce vaste pays pour y trouver de nouveaux secteurs propices à la coopération.
Le Canada et le Maroc coopèrent déjà dans de nombreux domaines, dont ceux de la sécurité, de l’environnement et du commerce. Nous entretenons aussi d’excellentes relations bilatérales, sociales et culturelles, grâce en partie aux 100 000 Canadiens d’origine marocaine —qui forment la plus grande communauté nord africaine du Canada.

Nous sommes aussi fiers de soutenir la jeunesse marocaine de votre pays dans le cadre de programmes de développement et d’accueillir près de 3 000 Marocains qui viennent étudier au Canada chaque année. De nombreuses autres possibilités de coopération s’offrent à nous dans des domaines tels que l’aérospatiale, l’éducation, l’exploitation minière et les infrastructures. J’espère que votre présence au Canada nous permettra de mener de nouvelles initiatives qui favoriseront l’échange de connaissances entre nos peuples.

Encore une fois, soyez les bienvenus tous les deux au Canada. Je vous souhaite le plus grand succès au sein de notre communauté diplomatique florissante.

Merci.