Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

45 décorations pour service méritoire (division civile)

Le 23 novembre 2016
Mis à jour le 28 novembre 2016 

Le gouverneur général remettra
45 décorations pour service méritoire (division civile) 

OTTAWA — Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, remettra des décorations pour service méritoire (division civile) à 45 récipiendaires de divers secteurs au pays le vendredi 25 novembre 2016, à 10 h 30, durant une cérémonie à Rideau Hall. Le gouverneur général remettra la Croix du service méritoire à 14 récipiendaires et la Médaille du service méritoire à 31 récipiendaires. 

Les décorations pour service méritoire ont été créées pour reconnaître les gens extraordinaires qui font la fierté du Canada. Leurs actions sont souvent innovatrices, servent d’exemple ou de modèle à suivre, ou répondent à un problème particulier dans une communauté. Les meilleurs candidats inspirent les autres par leur désir de répondre à un besoin précis et urgent ou de fournir un service important à leur communauté ou leur pays. Pour en savoir davantage sur le programme ou pour proposer la candidature d’un Canadien méritant, visitez www.merite.gg.ca

Vous trouverez ci-joint l’horaire de la cérémonie, la liste des récipiendaires et leurs citations, ainsi qu’une fiche d’information sur les décorations pour service méritoire (division civile). 

-30- 

Les médias qui souhaitent couvrir l’évènement sont priés d’en aviser le Bureau de presse de Rideau Hall au préalable et de se présenter à l’entrée Princess Anne avant 10 h 15, le jour de la cérémonie.

Renseignements pour les médias :

Emily Keogh                           
Bureau de presse de Rideau Hall        
613-993-2569 
emily.keogh@gg.ca    

Suivez GGDavidJohnston et RideauHall sur Facebook et Twitter.  


HORAIRE DE LA CÉRÉMONIE
 

10 h 30 :

Début de la cérémonie

 

Remarques du gouverneur général

 

Remise des décorations par le gouverneur général

11 h 30 :

Fin de la cérémonie

11 h 40 :

Entrevues avec les récipiendaires 

 

RÉCIPIENDAIRES 

CROIX DU SERVICE MÉRITOIRE

 

Tom Affleck, C.S.M.

Almonte (Ont.)

Daniel Alfredsson, C.S.M.

Ottawa (Ont.)

Teresa Barbara Dellar, C.S.M.

Dollard-Des Ormeaux (Qc)

Dominick Gauthier, C.S.M.

Montréal (Qc)

Jennifer Heil, C.S.M.

Montréal (Qc)

Marcel Lauzière, C.S.M.

Cantley (Qc)

Stephen Ward Leafloor, C.S.M.

Stittsville (Ont.)

Monique Lefebvre, C.S.M.

Montréal (Qc)

Le sergent d’état major David Frederick McIntyre, M.O.M., M.S.C.

London (Ont.)

Lindey McIntyre, C.S.M.

London (Ont.)

JD Miller, C.S.M.

Montréal (Qc)

Todd Stuart Nicholson, C.S.M.

Dunrobin (Ont.)

Sima Sharifi, C.S.M.

Vancouver (C.-B.)

Arnold Witzig, C.S.M.

Vancouver (C.-B.)

 

MÉDAILLE DU SERVICE MÉRITOIRE 

William Adair, M.S.M.

Etobicoke (Ont.)

Richard James Armstrong, M.S.M.

Midhurst (Ont.)

L’agent Alan Dennis Arsenault, M.S.M.

Port Moody (C.-B.)

Nathalie Beaudry, M.S.M.

Montréal (Qc)

Edward M. Brown, M.S.M.

Toronto (Ont.)

Michael Ryan Callan, M.S.M.

Ottawa (Ont.)

Robert Wendell Clarke, M.S.M., C.D.

Chatham (Ont.)

Leonard J. Edwards, M.S.M.

Ottawa (Ont.)

Le surintendant David William Hazelton, M.S.M.

Glen Williams (Ont.)

L’agent Tobin Hinton, M.O.M., M.S.M.

Burnaby (C.-B.)

L’agent Lenny Hollingsworth, M.S.M.

Victoria (C.-B.)

Robert Kirkpatrick, M.S.M.

Mississauga (Ont.)

Joanne Klauke-LaBelle, M.S.M. (à titre posthume)

Sarnia (Ont.)

L’agent David W. Kolb, M.S.M.

North Vancouver (C.-B.)

Michel Robert Labbé, M.S.M.

Toronto (Ont.)

Claudine Labelle, M.S.M.

Sainte-Adèle (Qc)

Francine Laplante, M.S.M.

Laval (Qc)

Judy Maddren, M.S.M.

Stratford (Ont.)

L’agent Walter Maxwell McKay, M.S.M.

Red Deer (Alb.)

Ranjana Mitra, M.S.M.

Mississauga (Ont.)

Barry Phippen, M.S.M.

Temiskaming Shores (Ont.)

Ron Rock, M.S.M.

Scarborough (Ont.)

Jasmin Roy, M.S.M.

Laval (Qc)

Vincent Matthew Savoia, M.S.M.

King City (Ont.)

Aaron Blake Seward, M.S.M.

Smiths Falls (Ont.)

L’agent Mark Warren Steinkampf, M.S.M.

Coquitlam (C.-B.)

Julie Toskan-Casale, M.S.M.

Toronto (Ont.)

Theodore van der Zalm, M.S.M.

St. Catharines (Ont.)

L’agent Dale Weidman, M.S.M.

North Vancouver (C.-B.)

Peter Manly Wright, M.S.M.

Ottawa (Ont.)

Mark A. Zamorski, M.S.M.

Ottawa (Ont.)


CITATIONS
 

CROIX DU SERVICE MÉRITOIRE 

Tom Affleck, C.S.M.
Almonte (Ontario) 

Touché par ce qu’il a vu lors d’un voyage au Nicaragua, Tom Affleck a fondé SchoolBox en 2006 afin d’offrir des fournitures scolaires aux enfants et aux enseignants de ce pays. Il a ensuite élargi le champ de son action positive pour y ajouter la construction de salles de classe et de cabinets de toilette, de terrains de sport et de mini-bibliothèques. Ses programmes ont changé la vie de plus de 16 000 étudiants et enseignants dans 89 collectivités partout au Nicaragua. 

Daniel Alfredsson, C.S.M.
Ottawa (Ontario) 

Le porte-parole de la campagne Vous me connaissez de la Fondation pour la santé mentale de la Royal Ottawa, Daniel Alfredsson a utilisé sa célébrité pour lutter contre les préjugés entourant la maladie mentale. L’ancien capitaine des Sénateurs d’Ottawa a publiquement raconté comment il soutenait lui-même un être cher aux prises avec la maladie mentale. Il a mis la société au défi de s’ouvrir aux enjeux de la santé mentale et, par son engagement continu, il a encouragé de nombreuses personnes à demander de l’aide. 

Teresa Barbara Dellar, C.S.M.
Dollard-Des Ormeaux (Québec) 

Teresa Dellar est une travailleuse sociale et la cofondatrice de la Résidence de soins palliatifs de l’Ouest-de-l’Île, qui a ouvert ses portes en 2002 et est ainsi devenue le premier établissement à Montréal à offrir des soins de fin de vie en milieu résidentiel. Son leadership dévoué en tant que directrice exécutive a procuré un financement stable à la fondation sans but lucratif et a permis de bâtir une large annexe à la résidence. Le modèle de soins holistiques qu’elle a créé pour les patients et leurs familles est maintenant utilisé ailleurs au Canada. 

Dominick Gauthier, C.S.M.
Jennifer Heil, C.S.M.
JD Miller, C.S.M.
Montréal (Québec) 

Dominick Gauthier et JD Miller ont lancé B2dix en 2002 pour aider l’athlète olympique de ski acrobatique Jennifer Heil à se remettre d’une blessure subie durant la préparation aux Jeux olympiques d’hiver de 2006. Depuis, le trio dirige B2dix, amassant des millions de dollars auprès du secteur privé pour fournir de l’équipement, des entraîneurs et des formations aux athlètes olympiques canadiens et ainsi favoriser leur réussite. Des ambassadeurs de la santé et du bien-être, ces athlètes d’élite encouragent la société et les jeunes canadiens à adopter des styles de vie actifs, équilibrés et utiles. 

Marcel Lauzière, C.S.M.
Cantley (Québec) 

Alors qu’il était président et PDG d’Imagine Canada, une entité qui chapeaute une multitude d’organismes caritatifs, Marcel Lauzière a restructuré cet organisme de façon exemplaire. Il a su redresser la situation financière d’Imagine Canada et a établi un climat de confiance et de saine gestion entre une variété d’organismes du secteur privé, gouvernemental et caritatif. Ses efforts ont solidifié les organismes de bienfaisance et leur ont permis d’appuyer les collectivités qu’ils desservent. 

Stephen Ward Leafloor, C.S.M.
Stittsville (Ontario) 

Travailleur social et danseur hip hop, Stephen Ward Leafloor a combiné ses passions lorsqu’il a fondé BluePrintForLife. Orientée vers les jeunes à risque dans le nord du Canada et les grandes villes, cette initiative offre des programmes ancrés dans la culture traditionnelle et la danse hip-hop à l’intention de la jeunesse autochtone. Tout en abordant des sujets aussi complexes que l’intimidation, la violence, les abus sexuels, la toxicomanie et le suicide, BluePrintForLife facilite la guérison intergénérationnelle et touche la vie de milliers de jeunes. 

Monique Lefebvre, C.S.M.
Montréal (Québec) 

Une défenseure de longue date des personnes handicapées, Monique Lefebvre a lancé le Défi sportif AlterGo en 1984. Pendant une semaine chaque année, Montréal accueille pour cette compétition internationale des milliers d’athlètes handicapés d’une dizaine de disciplines sportives. L’évènement, qui est devenu un terrain d’essai pour les futurs athlètes paralympiques, met en lumière des enjeux comme l’inclusion et l’accessibilité dans la communauté élargie. 

Le sergent d’état major David Frederick McIntyre, M.O.M., C.S.M.
Lindey McIntyre, C.S.M.
London (Ontario) 

Leur fille étant atteinte de leucodystrophie métachromatique, une maladie dégénérative rare et mortelle, David et Lindey McIntyre ont créé la Bethany’s Hope Foundation. Depuis, la fondation est devenue une source de réconfort, d’information et de conseils pour des familles du monde entier dans des situations similaires. Bien que Bethany soit décédée il y a 16 ans, la fondation qui porte son nom continue d’amasser des fonds et de promouvoir la recherche pour trouver un traitement. 

Todd Stuart Nicholson, C.S.M.
Dunrobin (Ontario) 

Todd Nicholson a arboré la feuille d’érable à cinq Jeux paralympiques, remportant trois médailles au hockey sur luge et huit autres aux championnats mondiaux. À titre de représentant des athlètes siégeant au conseil d’administration du Comité international paralympique, il est l’ambassadeur de l’autonomie par le sport qui a porté le hockey sur luge sur les devants de la scène nationale. 

Sima Sharifi, C.S.M.
Arnold Witzig, C.S.M.
Vancouver (Colombie-Britannique) 

Déterminés à faire une différence dans le pays qu’ils ont choisi, Sima Sharifi et Arnold Witzig sont des champions dévoués de l’Arctique canadien. Ensemble, ils ont créé le Prix Inspiration Arctique, un financement catalyseur remis chaque année à des équipes diversifiées qui leur permettra de s’attaquer à des problèmes réels et d’aider les générations d’aujourd’hui et de demain dans le Nord canadien.
 

MÉDAILLE DU SERVICE MÉRITOIRE 

William Adair, M.S.M.
Etobicoke (Ontario) 

Depuis plus de 20 ans, William Adair est président-directeur général de Lésions médullaires Ontario (LMO), une organisation qui favorise l’excellence des services, la défense des intérêts et la qualité de vie des personnes handicapées. Grâce à son leadership, LMO a été redynamisé, une bourse postdoctorale en recherche sur les lésions à la moelle épinière a été créée au Toronto Rehabilitation Institute, et des milliers de personnes handicapées mènent des vies plus épanouies. 

Richard James Armstrong, M.S.M.
Midhurst (Ontario) 

À la fin des années 1990, l’agent des services médicaux de longue date Richard Armstrong a cru nécessaire de former un organisme pour donner une voix commune aux fournisseurs de services ambulanciers de l’Ontario durant le transfert des responsabilités en matière de services ambulanciers de la province aux municipalités. Grâce à son leadership et à sa vision comme président fondateur de l’Ontario Association of Paramedic Chiefs, 175 fournisseurs de services ambulanciers de l’Ontario se sont unis et échangent maintenant leurs pratiques exemplaires afin de sauver des vies. 

L’agent Alan Dennis Arsenault, M.S.M.
Port Moody (Colombie-Britannique)
L’agent Tobin Hinton, M.O.M., M.S.M.
Burnaby (Colombie-Britannique)
L’agent Lenny Hollingsworth, M.S.M.
Victoria (Colombie-Britannique)
L’agent David W. Kolb, M.S.M.
North Vancouver (Colombie-Britannique)
L’agent Walter Maxwell McKay, M.S.M.
Red Deer (Alberta)
L’agent Mark Warren Steinkampf, M.S.M.
Coquitlam (Colombie-Britannique)
L’agent Dale Weidman, M.S.M.
North Vancouver (Colombie-Britannique) 

En 1997, sept agents de la police de Vancouver affectés à la patrouille dans le centre-est de la ville ont décidé de filmer leurs interactions quotidiennes avec des toxicomanes. Sur une période de deux ans, ils ont relaté les effets poignants de la toxicomanie sur les gens qui ont accepté de participer à leur premier documentaire intitulé Through the Blue Lens. Sous la bannière Odd Squad Productions, le groupe a ensuite produit une série de documentaires primés sur des sujets comme les armes à feu, les gangs, la drogue et la criminalité. Il a comme objectif d’ouvrir une fenêtre sur la dure réalité du comportement criminel pour aider les jeunes à risque à faire des choix éclairés. 

Nathalie Beaudry, M.S.M.
Montréal (Québec) 

Visionnaire, Nathalie Beaudry a fondé en 1998 l’évènement « Les filles et les sciences, un duo électrisant! ». Au moyen de cette activité annuelle, elle a permis aux étudiantes de niveau secondaire du Québec de démystifier le domaine des sciences et des technologies. Cette journée thématique propose une panoplie de choix de carrière et encourage ces futures générations de filles à s’engager sur la voie du savoir. 

Edward M. Brown, M.S.M.
Toronto (Ontario) 

Le médecin Ed Brown a formé et mis en œuvre le Réseau Nord et a supervisé son expansion dans le Réseau Télémédecine Ontario (RTO), l’un des plus grands réseaux de télémédecine au monde. Au moyen de vidéoconférences et par d’autres moyens électroniques, le RTO fournit chaque jour des soins de santé spécialisés à des milliers de patients des collectivités rurales de l’Ontario, ce qui leur permet d’économiser du temps et les frais des déplacements vers des centres urbains pour y être traités. 

Michael Ryan Callan, M.S.M.
Ottawa (Ontario) 

Dans un climat marqué par une grande confusion et beaucoup d’incertitude, et dans des conditions extrêmement dangereuses, Michael Ryan Callan a été déployé comme premier représentant de l’Agence canadienne de développement international à Kandahar, en Afghanistan. En utilisant des approches originales, il a mobilisé les partenaires locaux dans des projets d’éducation, de reconstruction et de gouvernance locale. Ses méthodes novatrices ont eu une incidence profonde sur la mission canadienne en cours et ont rejailli très positivement sur le Canada. 

Robert Wendell Clarke, M.S.M., C.D.
Chatham (Ontario) 

En collaboration avec des associations locales de soins palliatifs, Robert Wendell Clarke a piloté la création du Guide des aidants naturels : Un manuel de soins de fin de vie. À l’affût de la demande, M. Clarke a supervisé son adaptation culturelle et sa traduction en français et en inuktitut. Cette publication professionnelle est une ressource fiable désormais utilisée au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Portugal et en Chine par des personnes dont les proches reçoivent des soins palliatifs. 

Leonard J. Edwards, M.S.M.
Ottawa (Ontario) 

En 2010, Leonard Edwards a été le représentant personnel du premier ministre, aussi appelé sherpa, lors des sommets du G8 et du G20 au Canada. D’une main de maître, il a abordé et réglé les questions et préoccupations des nations participantes et jeté les bases de négociations internationales qui ont mené à des accords historiques sur la réforme économique mondiale ainsi que la santé des mères et des enfants. 

Le surintendant David William Hazelton, M.S.M.
Glen Williams (Ontario) 

L’ancien surintendant de police David Hazelton a été envoyé en Iraq à titre de conseiller civil. Pourtant, lorsqu’il a été surpris par une attaque, il a courageusement pris les choses en main. Lui et des membres de la police spéciale iraquienne et de la Marine américaine ont été pris dans une embuscade, en périphérie de Bagdad, et se sont retrouvés sous le tir de pistolets et de roquettes après l’explosion d’une bombe dans un véhicule. Sa rapidité d’action et son leadership posé ont sauvé la vie de membres du personnel américain et iraquien et réduit les pertes civiles. 

Robert Kirkpatrick, M.S.M.
Mississauga (Ontario) 

En 2008, le capitaine des pompiers de Mississauga Robert Kirkpatrick est devenu président et directeur général de la Fondation canadienne des pompiers morts en service, un organisme de bienfaisance qui préserve la mémoire des pompiers décédés dans l’exercice de leurs fonctions et qui soutient leurs familles. Grâce à son leadership, le premier monument en hommage aux pompiers canadiens décédés a été inauguré à Ottawa, et la Fondation a connu un nouvel élan. 

Joanne Klauke-LaBelle, M.S.M. (à titre posthume)
Sarnia (Ontario) 

Joanne Klauke-LaBelle croyait aux effets réparateurs de la musique et a établi la Harmony for Youth afin d’aider les adolescents qui manquent de confiance en eux ou qui ont des comportements antisociaux. Pour chaque leçon de musique gratuite d’une heure qu’elle leur offrait, elle les encourageait à donner une heure de bénévolat à leur communauté. Avec son attitude accueillante et exempte de jugement, elle a favorisé un sentiment d’appartenance chez des jeunes à risque et leur a montré comment contribuer à la société. Harmony offre désormais d’autres programmes artistiques et sert aussi de halte-accueil. 

Michel Robert Labbé, M.S.M.
Toronto (Ontario) 

Un développeur et un visionnaire dans le domaine des logements à prix modique, Michel Labbé a fondé Options for Homes à Toronto. Grâce à son programme de financement novateur permettant une augmentation de la mise de fonds initiale, de nombreuses familles à faible revenu ont maintenant accès à leur première propriété immobilière, plutôt que de devoir compter sur des logements locatifs ou subventionnés. 

Claudine Labelle, M.S.M.
Sainte-Adèle (Québec) 

Après qu’un accident a mis fin à ses espoirs olympiques en cyclisme, Claudine Labelle a canalisé son amour pour le sport dans ses conférences scolaires locales sur la vie saine. En 2007, elle a fondé Fillactive pour encourager les filles à découvrir les avantages à long terme de l’activité physique en compagnie de leurs amies. Les programmes de Fillactive ont été élargis afin d’enrichir la vie des étudiants à l’échelle de l’Ontario et du Québec. 

Francine Laplante, M.S.M.
Laval (Québec) 

En 2002, alors que son fils de cinq ans était en rémission du cancer, Francine Laplante a mis sur pied la Fondation des Gouverneurs de l’espoir pour veiller au mieux-être des jeunes atteints de cette maladie. Avec la conviction de faire une réelle différence dans la lutte contre le cancer pédiatrique, elle a mené maintes campagnes de financement, contribuant ainsi à la création de la Chaire François-Karl Viau, une première en oncogénomique pédiatrique au Canada. 

Judy Maddren, M.S.M.
Stratford (Ontario) 

En 1989, l’ancienne animatrice à la radio de CBC Judy Maddren a commencé à organiser des lectures du conte Un chant de Noël de Charles Dickens pour permettre à des gens partout au Canada d’apprécier ce classique de Noël. Grâce à sa créativité et sa vision au cours des 25 dernières années, ces évènements caritatifs ont fait la joie de nombreux auditoires au pays et amassé des fonds pour des organismes communautaires comme des banques alimentaires, des refuges, des bibliothèques et des hôpitaux. 

Ranjana Mitra, M.S.M.
Mississauga (Ontario) 

En 2003, Ranjana Mitra a fondé la Community Environment Alliance de Peel, un organisme communautaire sans but lucratif voué à l’amélioration de la santé communautaire et de la durabilité environnementale. L’Alliance encourage les individus et les entreprises à éliminer leurs déchets électroniques de manière judicieuse et distribue des ordinateurs et des bicyclettes remis à neuf dans la communauté. Mme Mitra est devenue une force motrice dans la préservation de notre planète pour les générations à venir. 

Barry Phippen, M.S.M.
Temiskaming Shores (Ontario) 

Barry Phippen a organisé le premier rendez-vous du New Liskeard Bikers Reunion dans le stationnement son studio de graphisme en 1999 afin de collecter des fonds pour financer les traitements et les frais de déplacement des patients de la région atteints de cancer. Ce rendez-vous est devenu depuis le plus important évènement touristique annuel de la région, attirant plus de 100 000 personnes et recueillant des millions de dollars pour les programmes régionaux de lutte contre le cancer.

Ron Rock, M.S.M.
Scarborough (Ontario) 

En tant que directeur exécutif de l’East Scarborough Boys and Girls Club, Ron Rock a créé le Youth Challenge Fund pour offrir des possibilités sécuritaires, saines et inclusives aux jeunes d’un quartier défavorisé de la région du Grand Toronto. Il a établi des partenariats essentiels avec des organismes locaux pour financer des programmes pour les jeunes de sa communauté, leur permettant d’acquérir le leadership et les compétences nécessaires à leur succès futur. 

Jasmin Roy, M.S.M.
Laval (Québec) 

L’engagement de Jasmin Roy à lutter contre la discrimination, l’intimidation et la violence en milieu scolaire l’a incité à créer, en 2010, la Fondation Jasmin Roy. Avec détermination, il a su mobiliser plusieurs décideurs de la société québécoise pour mettre en place des mesures novatrices afin d’enrayer ce fléau. Avec cette initiative, il s’assure que les jeunes sont munis d’outils pour accéder à un milieu d’apprentissage sécuritaire et exempt de harcèlement. 

Vincent Matthew Savoia, M.S.M.
King City (Ontario) 

En tant qu’ancien technicien ambulancier, Vincent Savoia a fondé l’organisation Tema Conter Memorial Trust en 2001 afin de faire connaître le problème du stress post-traumatique et du stress à la suite d’un incident critique chez les travailleurs des services d’urgence. Maintenant qu’elle est devenue une organisation nationale, la fiducie effectue des recherches tout en fournissant de l’aide familiale et un soutien par les pairs, des services d’aiguillage, une bourse d’études et de la formation en matière de santé mentale aux travailleurs des services d’urgence. 

Aaron Blake Seward, M.S.M.
Smiths Falls (Ontario) 

À titre de professeur d’histoire au Smiths Falls District Collegiate Institute, Aaron Blake Seward a mis sur pied le projet Nous nous souviendrons d’eux avec l’aide de sa classe de 10e année, afin de documenter l’histoire des soldats de la région morts au service du Canada pendant la Première Guerre mondiale. Le projet a connu tellement de succès qu’il a été repris dans l’ensemble de l’Upper Canada District School Board et qu’il a inspiré un projet pancanadien pour les étudiants auquel ont participé Bibliothèque et Archives Canada et Anciens Combattants Canada. 

Julie Toskan-Casale, M.S.M.
Toronto (Ontario)

Membre fondatrice de MAC Cosmetics Ltd., Julie Toskan-Casale fait profiter les autres de son succès par l’entremise de la Youth Philanthropy Initiative (YPI), un programme scolaire qui donne aux jeunes les moyens nécessaires pour aborder les préoccupations sociales dans leur communauté. Les élèves visitent des organismes caritatifs et sans but lucratif et présentent leurs observations à leurs camarades de classe, qui déterminent ensuite à qui les subventions de la YPI seront octroyées. Grâce à la YPI, Mme Toskan-Casale continue d’avoir une incidence positive sur les programmes retenus par les élèves à l’échelle du Canada.

Theodore van der Zalm, M.S.M.
St. Catharines (Ontario) 

En 2004, Ted van der Zalm a fondé Wells of Hope pour offrir un accès à l’eau potable, à l’éducation et à des soins de santé primaires dans des régions défavorisées du Guatemala. Grâce à son engagement et à sa compassion, plus de 50 000 personnes dans les communautés de Jalapa et Jutiapa ont maintenant accès à 12 nouveaux puits et à 15 nouvelles écoles et peuvent obtenir des soins dentaires. Qui plus est, des centaines de Canadiens ont participé au programme bénévole de missions de Wells of Hope afin d’aider les habitants de pays en développement. 

Peter Manly Wright, M.S.M.
Ottawa (Ontario) 

Le 15 juin 2012, Peter Manly Wright était à Maban, au Soudan du Sud, pour apporter de l’aide humanitaire lorsqu’il a appris que trois membres du personnel des Nations Unies avaient été capturés par le commandant d’un groupe armé local et qu’il n’y avait aucune aide à proximité. Sans soutien financier ni protection, M. Wright a pénétré dans le camp sous haute sécurité et a négocié la libération des trois membres. Grâce à son courage, sa sensibilité culturelle et sa vivacité d’esprit, une situation à risque élevé a été désamorcée sans violence ni perte de vie.

Mark A. Zamorski, M.S.M.
Ottawa (Ontario) 

Depuis 2002, le Dr Mark Zamorski est chef de la Section de la santé des troupes déployées pour les Forces armées canadiennes (FAC). En cette capacité, il a créé le programme de dépistages postdéploiement amélioré pour repérer et traiter les complications de santé liées au déploiement, en particulier les problèmes psychosociaux. Grâce à sa vision et à son dévouement, les FAC sont mieux placées pour répondre aux besoins en santé mentale de leurs membres. 

 

FICHE D’INFORMATION SUR LES DÉCORATIONS POUR SERVICE MÉRITOIRE 

Les décorations pour service méritoire reconnaissent les personnes qui ont accompli une action ou une activité de nature exceptionnelle, au cours d’une période limitée, et qui ont ainsi fait honneur à leur communauté ou au Canada. 

Admissibilité et mise en candidature 

Tout Canadien ou non-Canadien qui, par ses réalisations ou ses activités au cours d’une période limitée, a offert un niveau de service exceptionnel ou établi des normes de réussite exemplaires et a procuré des honneurs ou des avantages au Canada. 

Toute personne peut proposer une candidature pour la division civile des décorations pour service méritoire. Les mises en candidature et les nominations peuvent être faites à titre posthume, pourvu que les activités reconnues aient été accomplies avant juin 1984, l’année de création de la distinction honorifique.

Les membres du public peuvent soumettre des candidatures tout au long de l’année sur le site www.merite.gg.ca. Elles seront reçues par la Chancellerie des distinctions honorifiques et examinées par le Comité consultatif des décorations pour service méritoire (division civile), qui formulera des recommandations à l’intention du gouverneur général. Les mises en candidature demeurent confidentielles afin de protéger les renseignements personnels et d’éviter les déceptions dans le cas des candidatures non retenues. Il incombe aux personnes qui soumettent des candidatures et à tous les autres intervenants du processus de respecter cette politique. 

Description 

Créées par Sa Majesté la reine Elizabeth II, les décorations pour service méritoire reconnaissent les Canadiens ayant accompli des actions exceptionnelles qui ont fait rejaillir l’honneur sur notre pays. La croix a initialement été créée en 1984, pour les militaires. En 1991, une médaille a été ajoutée à la division militaire, tandis que la croix et la médaille ont été créées pour les civils. 

La Croix du service militaire est une croix grecque en argent surmontée de la couronne royale et aux extrémités convexes et ébrasées. L’avers porte en son centre la feuille d’érable entourée d’un anneau et d’une couronne de laurier. L’envers porte le Chiffre royal et l’inscription MERITORIOUS SERVICE MÉRITOIRE au centre d’un anneau double. 

La Médaille du service méritoire est une médaille ronde en argent arborant la couronne royale. L’avers porte le motif d’une croix. L’envers porte le Chiffre royal et l’inscription MERITORIOUS SERVICE MÉRITOIRE au centre d’un anneau double.