Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Présentation des lettres de créance (cérémonie de l’après-midi) (République islamique de Mauritanie, République de Malte, République du Mozambique, Turkménistan, Grand-Duché de Luxembourg)

Rideau Hall, le lundi 21 novembre 2016

 

Soyez les bienvenus à Rideau Hall et au Canada.

Selon moi, la diplomatie joue un rôle clé dans la création d’un monde meilleur.

Pourquoi?

Parce que notre bien-être collectif passe par des relations internationales positives, fondées sur la confiance et le respect. C’est donc avec beaucoup d’espoir et d’optimisme que je vous reçois aujourd’hui.

Monsieur l’Ambassadeur El Haycen, vous avez un bagage d’études et d’expériences professionnelles très diversifié, qui vous aidera sans doute à explorer la diversité de notre nation. Et, puisque vous êtes un auteur, vous serez peut-être inspiré à écrire votre prochain livre durant vos déplacements au Canada! Nos pays peuvent faire beaucoup plus ensemble, notamment dans les domaines de la culture, de l’éducation, du commerce et de la sécurité.

Le Canada et la Mauritanie entretiennent une amitié en partie fondée sur notre engagement conjoint au sein d’organisations comme La Francophonie. Nous nous réjouissons aussi des liens économiques qui se développent entre nos deux pays, y compris dans le secteur minier. Nos liens de peuple à peuple sont entre autres renforcés par les nombreux dirigeants mauritaniens qui ont étudié dans des universités canadiennes. Nous souhaitons poursuivre notre coopération avec vous, au profit de nos deux peuples.

Monsieur le Haut-Commissaire Agius, en tant que diplomate de carrière, vous savez à quel point le dialogue est essentiel. Votre expérience à l’étranger — y compris au Luxembourg, qui est d’ailleurs représenté aujourd’hui — devrait vous servir dans vos fonctions au Canada. Durant vos déplacements au pays, vous rencontrerez de nombreux Canadiens désireux de collaborer et d’établir des partenariats propices à notre succès mutuel.

Malte et le Canada jouissent d’une relation en plein essor, fondée sur des valeurs communes et des liens culturels. Nous attachons une grande importance à nos connexions, qui ont été mises en évidence, en 2011, avec le rôle clé que Malte a joué dans l’évacuation des Canadiens en Libye. Nous sommes aussi impatients de travailler avec votre pays l’an prochain, lorsqu’il assumera la présidence de l’Union européenne. Nous continuerons sans doute de trouver des avenues de collaboration.

Monsieur le Haut-Commissaire dos Santos, permettez-moi d’abord de vous offrir, au nom de tous les Canadiens, mes plus sincères condoléances en lien avec l’accident survenu dans la province de Tete, la semaine dernière. Nos pensées et prières accompagnent les victimes et leurs familles.

Monsieur le Haut-Commissaire dos Santos, vous avez consacré votre carrière au service étranger. Ainsi, vous avez sans doute beaucoup de suggestions pour améliorer la relation entre nos nations. J’espère que vous profiterez de votre affectation pour communiquer vos idées et échanger avec les Canadiens qui souhaitent s’entretenir avec vous. 

Le Mozambique et le Canada ont des relations diplomatiques chaleureuses au fort potentiel de croissance. Votre pays demeure un partenaire clé pour le Canada en Afrique. C’est pourquoi nous sommes fiers de collaborer avec le Mozambique dans des secteurs stratégiques, comme la santé et l’éducation, et de participer au développement d’un secteur des ressources durable. Malgré les défis qui s’annoncent, j’espère que nous arriverons à élargir tous les aspects de nos relations, y compris sur le plan du commerce. Je suis impatient de discuter avec vous de l’avenir de nos deux nations.

Monsieur l’Ambassadeur Orazov, vous avez servi votre pays pendant 15 ans à Washington et vous continuerez de le faire au Canada. Votre vaste expérience nous aidera sans doute à trouver un terrain d’entente et à renforcer notre relation. Je m’intéresse aussi à vos recherches et à vos liens académiques. Puisque l’innovation est un sujet qui me passionne, je suis impatient de m’entretenir avec vous des partenariats innovateurs que vous avez établis, ainsi que des recherches que vous avez publiées.

Bien que la relation entre le Turkménistan et le Canada demeure modeste, une croissance est possible dans le domaine du développement des ressources et du commerce. Le Canada demeure déterminé à appuyer la paix et les institutions durables, ainsi qu’une plus grande prospérité pour votre peuple et la région. Votre présence illustre bien la volonté de nos pays à renforcer leur relation de travail.

Madame l’Ambassadeure Lucas, vous avez occupé diverses fonctions durant votre carrière, et je me réjouis de votre affectation ici, au Canada. L’étendue de votre expérience vous permettra de miser sur les volets importants de notre relation, comme la science, la technologie et l’innovation. J’espère que vous aurez de nombreuses occasions d’échanger avec les Canadiens, car vous apprécierez certainement leur ouverture au dialogue!

La longue relation amicale entre le Luxembourg et le Canada remonte à la Deuxième Guerre mondiale, durant laquelle la famille royale de votre pays s’est réfugiée ici. Aujourd’hui, nous collaborons entre autres au sein de l’OTAN et de La Francophonie. Depuis plus de 70 ans, nous entretenons une relation de travail solide et dynamique, y compris dans le domaine du commerce et de l’investissement. En fait, à la fin de 2015, le Luxembourg était la troisième source en importance d’investissement étranger au Canada, avec plus de 60 milliards de dollars. Je suis certain que nous trouverons d’autres avenues de coopération dans l’avenir.

Je vous félicite pour vos nouvelles fonctions et je vous souhaite la bienvenue au Canada.

Merci.