Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Rencontre avec le premier ministre du Royaume hachémite de Jordanie

Amman, Jordanie, le lundi 31 octobre 2016

 

C’est un plaisir d’être ici à Amman avec vous.

Le Canada attache une grande importance à sa solide amitié avec la Jordanie.

C’est la première fois qu’un gouverneur général canadien effectue une visite d’État en Jordanie, et je suis ravis de pouvoir découvrir ce pays et de resserrer l’amitié entre nos deux nations.

Durant notre visite, en compagnie de la délégation canadienne, nous mettrons l’accent sur les partenariats canado-jordaniens dans trois secteurs distincts :

1) la stabilité et la sécurité dans la région;

2) l'aide aux réfugiés;

3) la collaboration dans les domaines de l’éducation, du commerce et de la coproduction audiovisuelle.

La stabilité et la prospérité de la Jordanie sont importantes pour le Canada et l’ensemble de la région.

C’est pourquoi le Canada est heureux d’appuyer la Jordanie au moyen d’un éventail de programmes et de partenariats.

Le Canada reconnaît et apprécie les pressions pour la Jordanie découlant de l’accueil d’un si grand nombre de réfugiés. L’aide internationale doit être suffisante, et le soutien offert par le Canada aux communautés qui accueillent des réfugiés a augmenté en conséquence.

Nous saluons vos efforts dévoués en vue d’aider ces nouveaux arrivants. Je vous remercie de me donner l’occasion d’en apprendre davantage sur les défis en la matière auxquels la Jordanie fait face.

Le Canada demeure déterminé à aider la Jordanie à atteindre ses objectifs de développement. La réforme de l’éducation et la formation des enseignants sont vitales à la réussite. Par vos efforts, vous reconnaissez que ce sont les gens, en Jordanie, qui comptent le plus. Je suis impatient d’en apprendre davantage sur la stratégie de la Jordanie qui mise sur l’éducation pour atteindre la prospérité.

La réforme de l’éducation peut stimuler l’innovation qui, quant à elle, est essentielle à la croissance économique et au développement de la démocratie.

L’Accord de libre-échange entre le Canada et la Jordanie contribue déjà à intensifier notre prospérité conjointe. Regardons maintenant comment nous pouvons développer l’économie de la Jordanie pour encourager la création d’emplois et la croissance généralisée.

La relation entre nos deux nations sert de modèle pour la coopération et le partenariat dans la région, et elle continue de s’affermir. Nos deux nations ont beaucoup de choses en commun, puisqu’elles croient toutes les deux en la diversité, la démocratie et la primauté du droit.

J’espère que cette visite et la rencontre de cet après-midi aideront la Jordanie et le Canada à intensifier leur collaboration encore davantage.

Merci.