Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Message de la fête du Canada

Le 1er juillet 2016

Le message du gouverneur général à l'occasion de la fête du Canada

OTTAWA — Ils désirent une patrie meilleure.

C’est la devise de l’Ordre du Canada. En plus d’être l’élément central du Régime canadien des honneurs, l’Ordre du Canada met en valeur le plus grand atout de notre pays : ses gens.

Aujourd’hui, j’adapte légèrement cette devise pour célébrer et mettre en lumière ce qui fait du Canada un pays si spécial.

Nous désirons tous un pays meilleur : voilà ce qui fait du Canada un endroit si unique.

Je m’explique.

Je pense à la dernière année et à la réponse remarquable des Canadiens à la crise des réfugiés syriens.

Les gens ont fait preuve d’une compassion et d’une générosité extraordinaires et ont chaleureusement reçu les Syriens dans le besoin.

Je pense à la bravoure et à la bonté des Canadiens durant les feux de forêt à Fort McMurray.

Dans les communautés entourant le lieu des incendies, les gens ont ouvert leurs bras aux évacués.

D’un océan à l’autre, la population a donné de l’argent et des ressources.

Je pense à la réaction des Canadiens à la conclusion des travaux de la Commission de vérité et réconciliation, et à la nécessité de manifester activement notre engagement envers une société plus juste, plus équitable et plus égale.

Partout au pays, les gens sont attentifs et s’engagent à faire mieux, en partenariat avec les communautés autochtones.

De leur côté, les Premières Nations, les Métis et les Inuits s’efforcent bravement et résolument de bâtir des communautés plus fortes et d’aider le Canada à réaliser son plein potentiel.

Je pense à tous les Canadiens qui prennent le temps de se souvenir de nos vétérans qui ont servi avec courage et fait tant de sacrifices, il y a cent ans, dans la terrible bataille de la Somme à Beaumont‑Hamel.

Enfin, j’ai pu observer, dans les villes et villages de notre vaste pays, tous ces gestes de bonté, de justice, de respect et de mémoire, tels que :

Recevoir les réfugiés.

Combattre des incendies.

Travailler à la réconciliation.

Se souvenir des vétérans.

Voilà quelques exemples qui me font dire :

Nous désirons une patrie meilleure.

Les temps ne sont pas toujours faciles, mais nous savons que nous avons beaucoup en commun.

Et le Canada est notre terrain d’entente.

Dans un an, nous célébrerons le 150e anniversaire de la Confédération; continuons donc à désirer une patrie meilleure pour tous.

N’y a-t-il pas plus beau cadeau à offrir?

Bonne fête, Canada!

David Johnston

-30-

 Veuillez noter que la version vidéo de ce message est aussi disponible au www.gg.ca.

 

Renseignements aux médias :

Marie-Ève Létourneau
Bureau de presse de Rideau Hall
613-998-0287
marie-eve.letourneau@gg.ca    

 

Suivez GGDavidJohnston et RideauHall sur Facebook et Twitter