Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Dîner d’État en l’honneur de Son Excellence Enrique Peña Nieto, président des États-Unis du Mexique

Rideau Hall, le mardi 28 juin 2016

 

C’est un grand honneur pour Sharon et moi de vous recevoir, vous et les membres de votre délégation, à Rideau Hall et au Canada.

J’aimerais commencer en soulignant que nous sommes rassemblés sur le territoire traditionnel du peuple algonquin.

Excellence, nous sommes ravis de vous recevoir aussi chaleureusement que vous et le peuple mexicain nous avez reçus lors de votre inauguration, en 2012.

Ce voyage mémorable nous a permis de renforcer nos nombreux liens. Il a mis en lumière tout ce que nos deux pays ont en commun, et le fait que nous sommes à la fois des amis et des partenaires continentaux qui souhaitent fermement promouvoir les possibilités économiques, la justice et l’équité, la primauté du droit et le respect des libertés personnelles.

La force de la relation entre le Canada et le Mexique reflète l’affection véritable que se vouent nos deux peuples. 

Laissez-moi vous dire que les Canadiens ont été captivés par le charme et la richesse culturelle du Mexique; ce n’est pas pour rien que des millions d’entre eux s’y rendent chaque année.

Vous tous ici présents comprenez combien il est important pour des pays comme le Canada et le Mexique de travailler ensemble.

Vous avez tous une relation étroite avec nos deux nations.

Vous travaillez avec acharnement pour que nous saisissions toutes les possibilités de collaboration possibles. Nous le faisons, car nous savons que c’est la meilleure façon de réussir à l’échelle nationale et internationale.

Notre relation est fondée sur notre désir de surmonter les défis conjoints que nous rencontrons. Nos liens de peuple à peuple s’intensifient et ouvrent des possibilités de collaboration et de compréhension mutuelle.

Le Canada et le Mexique sont le troisième partenaire commercial en importance l’un de l’autre; nos universités et nos collèges participent à de nombreux échanges; et nous faisons la promotion active de la coopération entre nos gouvernements et nos institutions.

En tant que nation commerçante et participant actif dans la construction de l’architecture de coopération internationale, le Canada cherche à engager le monde de façon positive et constructive. Notre relation avec le Mexique s’inscrit dans cet effort.

C’est à nous de créer les sociétés plus averties, bienveillantes et inclusives dont nous rêvons, en travaillant en partenariat avec tous les citoyens, y compris les peuples autochtones du Canada et du Mexique.

Nous nous réjouissons de nos efforts concertés visant à améliorer la sécurité et la prospérité dans l’hémisphère. J’espère que les citoyens et organismes canadiens et mexicains suivront notre exemple et poursuivront ce dialogue animé, dans l’esprit de solidarité et de convivialité qui nous est si cher.

Le monde moderne est caractérisé par une intégration progressive, y compris dans le domaine numérique, mais il n’existe encore aucun substitut aux échanges internationaux et aux rencontres en personne comme celle-ci.

Le dîner de ce soir est une célébration de notre amitié profonde et durable, et un catalyseur pour une amitié encore plus grande entre le Canada et le Mexique.

Je suis d’ailleurs ravi de savoir que vous assisterez au Sommet des leaders nord‑américains de demain afin de promouvoir notre partenariat continental.

Excellence, je vous remercie d’avoir visité notre pays et je vous souhaite beaucoup de succès durant le reste de votre séjour.

Maintenant, levons nos verres aux nombreux liens qui unissent nos deux pays dans l’amitié.

Au Canada et au Mexique!