Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Présentation des lettres de créance (République coopérative de Guyana, République du Niger, Principauté d’Andorre)

Rideau Hall, le jeudi 28 avril 2016

 

Le Canada a une longue tradition de diplomatie, qui a débuté avec la série de traités et d’alliances signés par les nouveaux arrivants européens et les peuples autochtones.

Nous avons même un dicton qui fait allusion à cette tradition de négociation et de diplomatie : nous sommes tous visés par les traités.

Lorsqu’elle est efficace, la diplomatie réunit les gens. Elle aplanit les différences. Elle développe les forces de toutes les parties.

Voilà le genre de diplomatie que le Canada cherche à établir avec la Guyana, le Niger et l’Andorre.

Une diplomatie qui mènera à la création d’un monde plus averti et bienveillant!

Madame la Haute-Commissaire Riehl, je vous souhaite la plus chaleureuse bienvenue au Canada. Vous avez une expérience impressionnante dans les domaines des forces armées, du droit et comme chef de file en matière de questions féminines. En tant que commandant en chef, avocat et père de cinq filles, j’attache une grande importance à ces questions et je suis certain que votre vaste expérience vous sera utile au Canada. Je crois aussi comprendre que vous êtes une avide lectrice, alors je vous encourage à visiter la bibliothèque de Rideau Hall. Vous y trouverez tous les livres qui ont reçu le prix littéraire du gouverneur général et qui représentent le meilleur de la littérature canadienne!

Cette année, le Canada et la Guyana soulignent une étape importante : 50 années de relations diplomatiques. Cela coïncide avec un demi-siècle d’indépendance pour le Guyana, alors j’en profite pour vous féliciter au nom de tous les Canadiens.

Nos deux pays entretiennent des relations amicales et une collaboration précieuse en matière de commerce, de sécurité et de développement. Le Canada entend continuer de travailler avec le Guyana sur nos priorités communes par l’entremise de la CARICOM et d’autres forums multilatéraux, comme le Commonwealth.

Madame l’Ambassadeure Alidou, soyez la bienvenue en tant que représentante de la République du Niger. Vous avez occupé plusieurs postes de direction importants durant votre carrière, notamment en éducation. Ce domaine a toujours été une priorité pour moi, et maintenant comme gouverneur général. Je sais que vous avez un lien personnel avec l’École Canada à Niamey. Je suis impatient de connaître votre opinion sur les liens en éducation qui existent entre le Canada et le Niger. Je vous souhaite beaucoup de succès dans votre nouvelle affectation.

Le Canada et le Niger collaborent au sein de forums bilatéraux, y compris la Francophonie et les Nations Unies. Nous serons heureux de continuer à travailler avec vous sur des enjeux liés à la sécurité et d’autres priorités communes. Nous avons beaucoup à gagner d’un partenariat continu.

Madame l’Ambassadeure Vives Balmaña, bienvenue au Canada. Vous avez eu une carrière diplomatique et une vie académique variées et intéressantes. Vous avez toutes les chances d’exceller dans vos nouvelles fonctions. Vous avez déjà été enseignante, une noble profession. Comme je l’ai dit dans mon discours d’installation à titre de gouverneur général, nous devons chérir nos enseignants. Je suis heureux de savoir que vous nous aiderez à renforcer les relations entre le Canada et Andorre. Je vous souhaite la meilleure des chances dans votre nouveau poste.

Le Canada et Andorre ont un partenariat fondé sur des principes communs et la collaboration. Nous travaillons ensemble au sein d’organisations multilatérales comme les Nations Unies et la Francophonie. Le Canada est honoré qu’Andorre s’intéresse au modèle d’éducation québécois, et nous continuerons de travailler ensemble sur les questions liées au changement climatique, à la démocratie et aux droits de la personne. L’avenir conjoint du Canada et d’Andorre s’annonce prometteur. 

Encore une fois, je vous félicite pour vos nouvelles responsabilités. Je vous remercie de travailler aussi étroitement avec le Canada, et je tiens à ce que vous sachiez que vous êtes les bienvenues chez nous.

Je suis impatient de vous revoir sous peu.

Merci.