Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

L’Ordre célèbre le Mois de l’histoire des Noirs

Chaque année en février, nous célébrons les contributions des Canadiens noirs à la richesse du patrimoine linguistique, ethnique et culturel de notre pays. Au sein de l’Ordre du Canada, ils sont nombreux à avoir contribué à notre société grâce aux arts, à l’athlétisme, au journalisme, à la politique, à la science et plus encore. Voici quelques-unes de leurs histoires :

Arnold Boldt, O.C.
Photo : Sgt Ronald Duchesne, Rideau Hall, © OSGG-BSGG, 2013.

Arnold Boldt, O.C.
Arnold Boldt est un exemple d’excellence dans le monde du sport. Après avoir perdu une jambe dans un accident agricole, il a entrepris une carrière en athlétisme, remportant l’or à cinq Jeux paralympiques consécutifs et établissant des records mondiaux au saut en hauteur et au saut en longueur sur une seule jambe. Figure iconique chez les athlètes paralympiques, il a aussi participé aux Jeux de 2012 comme membre de l’équipe canadienne de paracyclisme. Ses réussites s’étendent également à sa vie professionnelle, lui qui est vice-recteur intérimaire et vice-président du Saskatchewan Institute of Applied Science and Technology.

Yvette Bonny, C.M., C.Q.
Photo : MCpl/Cplc Jean-François Néron, Rideau Hall, © OSGG-BSGG, 2008.

Yvette Bonny, C.M., C.Q.
Yvette Bonny est une femme d'influence dont le parcours est marqué par un grand humanisme, un dévouement exemplaire et surtout une détermination inébranlable. Arrivée d'Haïti pour poursuivre ses études dans les années 60, cette pédiatre-hématologue et professeure à l'Université de Montréal a débuté sa carrière à une époque où il était rare qu'une femme d'une minorité visible s'établisse comme médecin. Elle s'est fait connaître, entre autres, pour avoir effectué la première greffe de moelle osseuse chez un enfant au Québec. Mais plus encore, elle est un modèle pour la communauté haïtienne et les jeunes femmes noires du Québec. Toujours à la poursuite de son rêve, que ses actions aient un écho dynamisant, elle s'est aussi engagée bénévolement, notamment pour combattre la pauvreté et l'abandon scolaire des jeunes immigrants haïtiens.

Eleanor Collins, C.M.
Photo : Sgt Ronald Duchesne, Rideau Hall, © OSGG-BSGG, 2014.

Eleanor Collins, C.M.
Eleanor Collins est une vocaliste au talent indiscutable qui a changé le visage des relations raciales à Vancouver, au milieu du 20e siècle. En 1948, elle a été ostracisée lorsqu’elle s’est établie dans un quartier à prédominance blanche de la ville. Elle a fait face à la situation en encourageant l’égalité et l’acceptation dans sa communauté, puis elle est devenue une dirigeante communautaire et une pionnière du développement de l’industrie de la musique en Colombie-Britannique. Une chanteuse de jazz réputée pour sa longue carrière à la radio et la télévision de CBC, elle est devenue la première artiste noire en Amérique du Nord à animer une émission télévisée à l’échelle nationale.

Rita Shelton Deverell, C.M.
Photo : MCpl/Cplc Paz Quillé, Rideau Hall, © OSGG-BSGG, 2005.

Rita Shelton Deverell, C.M.
La carrière en journalisme de Rita Deverell s'est déroulée à l'enseigne de l'innovation et de la créativité. Elle défend inlassablement l'avancement de la justice sociale et elle est devenue, entre autres, l'une des premières femmes noires au Canada à occuper un poste d'animatrice à la télévision et à la direction d'un réseau de télévision. Depuis les années 1970, alors en poste à Regina au réseau anglais de Radio-Canada, elle se consacre à raconter les histoires de ceux et de celles dont les voix sont rarement entendues. L'une des fondatrices de Vision TV, premier réseau de télévision multiconfessionnel et multiculturel, elle y a occupé des postes de haute gestion et celui de chef d'antenne. Jusqu'a récemment à la direction des nouvelles et des dossiers d'actualité au réseau de télévision autochtone APTN, elle y est aujourd'hui conseillère principale. Mentor active, elle est une grande source d'inspiration tant pour les aspirants journalistes que pour son auditoire.

Julius Isaac, O.C.
Photo : MCpl/Cplc Issa Paré, Rideau Hall, © OSGG-BSGG, 2007.

Julius Isaac, O.C.
Julius Isaac est un juriste respecté et un modèle exemplaire au sein de la communauté afro-canadienne. Il a été nommé conseiller juridique principal auprès du procureur général du Canada avant de devenir juge de la Cour suprême de l'Ontario puis juge en chef de la Cour fédérale du Canada. En 2001, il a également été nommé président de la commission d'enquête West Kingston, en Jamaïque. À l'époque où il était étudiant, il a milité en faveur de la libéralisation des lois sur l'immigration. Ancien président de la Grenada Association of Toronto, il a coprésidé le comité d'aide à la création de la chaire d'études sur les Canadiens noirs de l'Université Dalhousie. En 2003, en reconnaissance de son influence durable, l'Association canadienne des avocats noirs a créé une bourse qui porte son nom à l'Université de Windsor pour aider les étudiants noirs qui ont démontré leur volonté d'exceller et leur engagement envers la communauté.

Samuel Pierre, C.M.
Photo : Sgt Ronald Duchesne, Rideau Hall, © OSGG-BSGG, 2012.

Samuel Pierre, C.M., C.Q.
Scientifique, enseignant et bénévole, Samuel Pierre est un phare dans sa communauté. Professeur titulaire au département de génie informatique et génie logiciel à l'École Polytechnique de Montréal, il est connu comme un spécialiste de réseaux de communication câblés et sans fil. En plus de sa fructueuse carrière académique, il est aussi un leader au sein de la communauté haïtienne au Québec, notamment comme fondateur d'organisations qui encouragent la scolarisation des jeunes.