Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Cérémonie d’investiture de l’Ordre du Canada

Rideau Hall, le mercredi 18 novembre 2105

 

Je suis ravi de vous recevoir à Rideau Hall. En étant investis de l’Ordre du Canada, vous vous joignez à un groupe de Canadiens qui a fait une différence, qui a produit un impact.

Vous avez exercé une influence sur le Canada.

Vous avez exercé une influence ailleurs dans le monde.

Vous avez même exercé une influence dans l’espace!

Nous sommes également ici aujourd’hui pour décerner la Croix du service méritoire à M. Joe Rotman. Malheureusement, Joe est décédé plus tôt cette année. Vu les liens étroits qu’il entretenait avec l’Ordre du Canada, il convient parfaitement d’honorer sa mémoire ici.

Joe était un Officier de l’Ordre du Canada et un membre de longue date du Conseil consultatif. Il défendait ardemment le Canada et les Canadiens. Il se passionnait pour les arts, les affaires, les soins de santé et bien plus encore.

Vos passions sont tout aussi diversifiées, allant de la musique aux affaires, en passant par la philanthropie, le génie et l’éducation, pour ne nommer que celles-là.

Le temps ne me permet pas d’énumérer toutes vos réalisations, mais il ne fait aucun doute que vous méritez pleinement le droit de faire partie de cet ordre distingué.

Qu’est-ce que les autres pourraient apprendre de vous? Comment en êtes-vous arrivés à mériter la distinction honorifique prestigieuse que nous remettons aujourd’hui à Rideau Hall?

Nous avons beaucoup à apprendre de vous, car, malgré l’unicité de vos parcours, vous avez plusieurs traits en commun.

Vous aspirez constamment à l’excellence.

Vous travaillez sans relâche pour perfectionner votre art ou votre profession.

Vous saisissez avidement les possibilités.

Vous savez qu’il n’existe pas de raccourci menant au succès.

Et, surtout, vous prenez au sérieux la devise de l’Ordre du Canada :

Desiderantes meliorem patriam, qui signifie « ils veulent une patrie meilleure ».

Par conséquent, vous avez tous contribué à créer des communautés plus fortes, un pays meilleur et un monde meilleur.

Cette distinction honorifique se veut la reconnaissance d’une vie de réalisations, mais votre travail est loin d’être terminé. Vous avez d’autres histoires à raconter et de nouvelles frontières à explorer.

J’ai un message en trois volets à vous livrer aujourd’hui :

  • portez votre épinglette de l’Ordre du Canada avec fierté;
  • racontez vos histoires; et
  • continuez de faire ce que vous faites si bien.

J’explique souvent que lorsque je suis devenu gouverneur général, je savais que le Canada était un bon pays. Cinq ans plus tard, je sais maintenant que c’est un pays formidable. Et c’est grâce aux gens comme vous.

Félicitations à vous tous et merci pour tout ce que vous faites pour notre nation.