Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Présentation des lettres de créance (Pakistan, Tonga, Soudan du Sud)

Rideau Hall, le mercredi 27 octobre 2015

 

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS

Je suis ravi de vous recevoir à Rideau Hall et au Canada.

Il y a longtemps que nous pratiquons la diplomatie dans notre pays, un pays dont vous faites désormais partie.

À son meilleur, la diplomatie rassemble les gens. Elle aplanit les différends. Elle accentue les points forts de tous les intervenants.

Voilà le type de diplomatie que le Canada cherche à pratiquer avec les pays que vous représentez : une diplomatie qui produira un monde plus averti et bienveillant.

Monsieur le Haut-Commissaire Khan, je vous offre mes plus sincères condoléances à la suite du puissant séisme qui a secoué le Nord du Pakistan, lundi dernier. Les Canadiens témoignent leur sympathie aux personnes touchées par cette catastrophe. Nous souhaitons bonne chance aux habitants du Nord du Pakistan dans leurs efforts de guérison et de reconstruction.  

Sachez, Monsieur le Haut-Comissaire Khan, que nous nous réjouissons de votre retour au Canada, après plusieurs visites ici. Votre carrière variée et intéressante dans les secteurs public et privé ne fera qu’augmenter vos chances d’exceller en tant que haut-commissaire. Bonne chance dans votre travail!

Le Canada attache beaucoup d’importance à sa relation avec le Pakistan. Comme vous le savez, les liens de peuple à peuple entre nos pays sont solides. Depuis plus de 100 ans, la communauté pakistano-canadienne enrichit ce pays. D’ailleurs, je crois savoir, M. Khan, que votre neveu étudie à l’Université Capilano, à North Vancouver, en Colombie-Britannique. C’est merveilleux! Je crois fermement au bien-fondé des études à l’étranger. En terminant, soyez assuré que le Canada se réjouit de travailler avec le Pakistan à toute une gamme de questions importantes.

Monsieur le Haut-Commissaire Tupouniua, je vous souhaite la bienvenue au Canada pour cette plus récente affectation dans votre longue et distinguée carrière. Je suis certain que votre vaste expérience en tant que représentant élu, diplomate et secrétaire du ministère des Affaires étrangères vous sera utile. Tout un monde sépare le Canada des Tonga, mais nous sommes heureux de vous savoir ici, vous et votre famille. Je vous souhaite le plus grand des succès.

Le Canada et le Royaume des Tonga ont tissé des relations d’amitié et de coopération au sein de diverses institutions internationales, y compris le Commonwealth et les Nations Unies. Notre pays a eu la chance d’envoyer un représentant au couronnement officiel du roi Tupou VI, en juillet dernier. De plus, nous sommes heureux d’être votre partenaire de développement. Le Canada se réjouit de continuer à travailler avec les Tonga à plusieurs priorités communes.

Monsieur l’Ambassadeur Akuong, veuillez accepter mes salutations, en tant que représentant du plus récent état africain, la République du Soudan du Sud. Vous avez occupé plusieurs postes de direction importants durant votre carrière, et je suis certain que vous contribuerez à resserrer les liens entre nos deux pays. Je sais aussi que vous avez enseigné, au début de votre carrière. C’est une profession à laquelle j’ai consacré la plus grande partie de ma vie avant de devenir gouverneur général! Je vous souhaite du succès dans vos nouvelles fonctions.

Le Canada a la chance de compter quelque 18 000 habitants d’origine sud-soudanaise. Nos liens de peuple à peuple forment les assises de notre relation. Notre pays est heureux de travailler avec le vôtre dans divers domaines, y compris le développement et les questions humanitaires au Soudan du Sud; la paix et la sécurité; la bonne gouvernance et la croissance économique. La tâche est lourde, mais le Canada et le Soudan du Sud ont beaucoup à gagner d’un partenariat renforcé.

Je vous félicite pour vos nouvelles affectations et vous remercie de bien vouloir travailler avec le Canada. Soyez les bienvenus chez nous!

J’espère vous revoir sous peu.

Merci.