Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Remise des parchemins aux officiers généraux nouvellement nommés

Rideau Hall, le vendredi 17 avril 2015

 

Bienvenue à Rideau Hall et félicitations pour votre promotion.

Votre dévouement, celui-là même qui accompagne les membres des Forces armées canadiennes où qu’ils servent, ne cesse de m’épater.

Permettez-moi de vous donner un exemple, aussi extrême soit-il. Au début de l’année, j’ai visité la SFC Alert dans le Grand Nord.

Certains d’entre vous ont peut-être déjà vu l’Arctique en janvier, durant la période d’obscurité totale. Si ce n’est pas votre cas, laissez-moi vous dire que c’est à la fois froid, loin, sombre et inoubliable.

De voir les hommes et les femmes en uniforme faire leur travail dans des conditions aussi difficiles m’a confirmé à quel point les membres de nos Forces sont dévoués. 

On retrouve dans le Nord cet esprit de camaraderie qui caractérise si bien la famille militaire. Comme vous le savez peut-être, ils se surnomment eux-mêmes « les élus du Grand Nord ».

Dans le Nord, ils dépendent constamment les uns des autres. Et ils ont besoin les uns des autres pour s’acquitter au mieux de leurs fonctions.

Ce dévouement existe partout dans les Forces armées canadiennes. Vous accomplissez votre devoir avec constance, et en faisant de votre mieux. Vous allez au-delà des attentes et faites preuve d’un grand leadership.

Votre leadership vous a conduit jusqu’ici. Vous contribuez à guider l’Armée de terre, la Marine, la Force aérienne et les Forces spéciales.

Vos nouvelles fonctions s’accompagnent de responsabilités accrues, que vous êtes sans aucun doute prêts à assumer.

En acceptant cette promotion, vous acceptez non seulement la responsabilité à l’égard de l’avenir des Forces, mais aussi à l’égard des futurs dirigeants des Forces. C’est entre vos mains que repose le développement de l’organisation et de ses gens.

Encore une fois, je vous remercie et vous félicite de tout ce que vous faites.