Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Remise du Prix du Gouverneur général pour l’entraide (Semaine de l’action bénévole)

Rideau Hall, le mardi 14 avril 2015

 

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS

C’est un plaisir pour Sharon et moi de vous recevoir à Rideau Hall pour célébrer l’entraide.

Je suis toujours heureux de remettre le Prix du Gouverneur général pour l’entraide, mais la cérémonie d’aujourd’hui est d’autant plus spéciale qu’elle réunit des héros méconnus de partout au pays en cette Semaine de l’action bénévole.

À l’instar du Prix pour l’entraide, la Semaine de l’action bénévole consiste à remercier ces personnes qui donnent tant, mais qui attendent si peu en retour.

J’aimerais donc commencer en disant « merci » à chacun de nos récipiendaires.

En plus de servir à vous remercier, ce prix met vos efforts en valeur et encourage les autres à aider eux aussi.

En fait, cette année, la Semaine de l’action bénévole se déroule sous le thème de « l’effet de vagues », à savoir comment un geste de bonté en entraîne un autre.

C’est si vrai. Je suis certain qu’à un moment ou à un autre, vous avez été profondément touché par la bonté qu’une personne vous a témoignée.

Et je suis certain que ce que vous avez alors ressenti vous a inspiré à « donner au suivant », comme on le dit si bien.

Quel est le sentiment qu’on ressent lorsque qu’une personne se soucie de nous, ou de notre communauté?

C’est un sentiment de bonheur.

Le bonheur pour nous-mêmes, pour les autres, pour nos communautés et pour notre pays.

Le bonheur de mettre à profit les cadeaux qui nous ont été donnés, et d’être à la hauteur des attentes.

Voilà une des manifestations de l’effet de vagues. Quand une personne nous offre quelque chose, en toute liberté et générosité, par pure bonté, nous avons envie de redonner.

Mais j’irais encore plus loin en disant que cela crée le besoin de redonner.

Tous les récipiendaires du Prix du Gouverneur général pour l’entraide sont poussés par le désir de donner.

Le processus de mise en candidature du Prix pour l’entraide est remarquable.

Comme vous le savez, les candidats sont proposés par des gens de leur communauté. Il s’agit vraiment d’une distinction à l’échelle humaine. Vous avez tous été nommés par quelqu’un qui connaît votre travail et qui sait tout ce que vous avez fait.

J’aimerais maintenant vous demander de penser à proposer la candidature d’une personne digne de cette distinction et dont la contribution, comme la vôtre, mérite d’être soulignée.

C’est simple : vous n’avez qu’à visiter notre site Web à gg.ca/entraide.

Quel plus grand honneur que d’être reconnu par sa communauté et par son pays!

Chacun de vous a généreusement donné de son temps et mis ses talents à contribution; chacun mérite pleinement l’honneur qui lui est conféré.

Vous avez aidé à changer vos communautés et à améliorer des vies.

Une fois de plus, je vous remercie et vous félicite!