Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Table ronde sur l’éducation

Bogotá (Colombie), le jeudi 4 décembre 2014

 

Il s’agit de ma première visite en Colombie, et j’ai la chance d’être accompagné par des délégués canadiens de talent, dont plusieurs dirigeants de l’éducation supérieure au Canada.

Avant de devenir gouverneur général, j’ai consacré une bonne partie de ma vie à l’éducation comme étudiant, professeur et administrateur d’université. Je peux donc témoigner de la qualité de l’expérience d’apprentissage au Canada.

Au Canada, nous tendons à la fois vers l’égalité des chances et l’excellence en éducation. Nous considérons ces deux objectifs non pas comme étant incompatibles, mais plutôt comme allant de pair. Nous attachons de l’importance à la recherche, à l’innovation, à la science et la technologie, ainsi qu’aux sciences humaines et sociales.

Cela est d’autant plus important que dans notre société de plus en plus complexe et en pleine mondialisation, le bien-être des nations et des peuples dépend de notre capacité à nous développer, à avancer et à échanger nos connaissances avec d’autres pays et disciplines. C’est ce que j’appelle la diplomatie du savoir, et je crois fermement qu’il est essentiel d’apprendre ensemble pour assurer notre bien-être commun.

En combinant l’expertise, la créativité, la collaboration et la communication; en associant l’apprentissage et l’innovation au savoir, et ce, à tous les niveaux; et en reconnaissant qu’en apprenant ensemble, nous arriverons à mieux cohabiter, nous contribuerons à éclairer nos communautés et nos pays, à renouveler nos économies et nos sociétés, et à améliorer la vie des Colombiens et des Canadiens.

Je serai heureux d’entendre vos opinions sur l’éducation et la diplomatie du savoir.

Je vous remercie d’être ici et de travailler ensemble afin d’améliorer la qualité et la portée de l’apprentissage entre le Canada et la Colombie.