Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Son Excellence madame Sharon Johnston - Assemblée générale annuelle de LiveWorkPlay et remise du Prix du Gouverneur général pour l’entraide

Ottawa, le vendredi 19 septembre 2014

 

Mon mari David, le gouverneur général actuel, a demandé à tous les Canadiens de se joindre à lui et d’investir leur temps, leur talent et leur argent en vue de bâtir une nation avertie et bienveillante.

J’aimerais d’abord parler brièvement de ces qualités (le discernement et la bienveillance) dont fait preuve l’organisation LiveWorkPlay.

Nous sommes tous bons dans un domaine, mais nous ne pouvons pas exceller dans tout. Vous, les bénévoles, arrivez à trouver les talents ou les habiletés de chaque personne et les aidez à les mettre à profit.

J’aimerais vous parler de Jilly, qui a écrit un livre pour expliquer comment elle a découvert à quel point elle était intelligente. Je vous laisserai d’ailleurs le livre en question.

Cette jeune fille a le syndrome de l’alcoolisme fœtal, qui empêche certaines parties de son cerveau de fonctionner normalement. Néanmoins, des enseignants attentionnés et une tante dévouée ont découvert ses talents particuliers. Comme Jilly était sociable, organisée et travaillante, elle a été nommée présidente de sa classe. Ses camarades l’admiraient beaucoup, non pas pour les compétences en mathématiques qu’elles n’avaient pas, mais pour son leadership.

LiveWorkPlay est une organisation qui fait preuve de beaucoup d’intelligence. En effet, elle utilise ses ressources de façon stratégique afin d’atteindre son objectif, soit donner à chacun la place qui lui revient dans la société.

Récemment, j’ai visité la boulangerie de la Fondation Amity, à Nanjing. Cette organisation bénévole indépendante est la première entreprise chinoise à offrir une formation et des perspectives d’emploi à des personnes ayant des déficiences développementales.

Je lui ai envoyé ma fameuse recette de brioches à la cannelle et je les ai préparées aux côtés de trois stagiaires de la boulangerie. Ceux-ci apprenaient un nouveau métier, contribuant à leur communauté en tant qu’employés à part entière.

Je suis ici aujourd’hui pour remercier ceux et celles qui font de leur mieux et qui, comme Jilly, mettent à profit leurs talents particuliers. Je suis également ici pour remettre à des bénévoles le Prix du Gouverneur général pour l’entraide. Je loue votre travail, votre dévouement et votre engagement continu à amener la communauté à accueillir les personnes ayant une déficience intellectuelle afin qu’elles vivent, travaillent et se divertissent comme chaque citoyen à part entière.

La théorie des changements sociaux de votre organisation contribue à bâtir une nation avertie et bienveillante. Votre approche et votre méthodologie me plaisent beaucoup. Pour moi, elles illustrent bien ce qu’il est possible d’accomplir quand on est à la fois « avertis » et « bienveillants ».

Je suis également heureuse d’en apprendre davantage sur vos activités. Je serai ainsi en mesure de faire connaître vos merveilleux programmes à l’échelle du pays.