Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Envoi du contingent canadien qui participera à la marche de Nimègue

Ottawa (Ontario), le lundi 7 juillet 2014

 

Je suis ravi de me joindre à vous, alors que vous vous apprêtez à entamer un périple éreintant, mais éloquent.

Je me considère comme étant plutôt actif et je dirais même que j’étais en forme durant ma jeunesse, mais je doute que j’aurais pu faire ce que vous êtes sur le point de faire. Une marche de quatre jours, sur une distance de 160 kilomètres, en transportant une charge d’au moins 10 kg — nous sommes sidérés par votre endurance!

Cependant, vous ne participez pas à la marche de Nimègue simplement pour pouvoir vous vanter de l’avoir fait. Vous le faites pour suivre les traces de l’histoire. Pour rendre hommage à vos prédécesseurs. Pour vous souvenir.

Nous célébrerons l’an prochain le 70e anniversaire de la libération des Pays-Bas. Le Canada a joué un rôle fondamental dans la levée de l’occupation, puisque des milliers de Canadiens ont servi et lutté contre les lignes ennemies.

Comme beaucoup d’entre vous le savent, la lutte a été violente et a fait un grand nombre de blessés et de morts. Selon les membres aguerris des Cape Breton Highlanders, cette bataille s’est révélée leur plus difficile.

Mais, au bout du compte, le Canada et ses alliés ont triomphé, et les Pays-Bas ont été libérés. Vous vous êtes inscrits à la marche avec cette noble histoire à l’esprit. Pendant que vous marchez, j’espère que vous en profiterez pour songer aux Canadiens qui ont perdu leur vie là-bas, ainsi qu’aux amitiés durables qui ont été cimentées par leurs sacrifices.

Vous traverserez les terres sur lesquelles vos prédécesseurs ont marché, remontant les mêmes chemins, dans la paix et la sécurité cette fois, aux côtés de civils et de militaires du monde entier.

Tout au long de cette épreuve, prenez garde à votre santé et à votre bien-être, ainsi qu’à ceux de vos coéquipiers. Cet exercice n’aura rien de facile. Vous serez mis à rude épreuve, physiquement et mentalement, et vous devrez veiller les uns sur les autres et vous encourager.

J’ai souvent vu les membres des Forces armées canadiennes agir ainsi. Vous vous souciez sincèrement les uns des autres. Une raison explique pourquoi la famille militaire est si solidaire : vous travaillez tous à un but commun, et vous vous soutenez durant les missions que vous entreprenez. Ne sous-estimez jamais le pouvoir de la collaboration au sein d’une unité. Vous le savez fort bien, mais il y a lieu de le répéter.

Les Pays-Bas sont exquis, et je suis certain que vous y serez chaleureusement reçus. Je suis également convaincu que vous représenterez le Canada avec honneur et distinction.

J’encourage tous les participants à veiller à leur santé et leur sécurité, et à prendre le temps de savourer cette expérience unique qui allie l’endurance et la commémoration.

Bonne chance!

Merci.