Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Journée nationale de commémoration

Ottawa, le vendredi 9 mai 2014

 

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS

Si la guerre est aussi vieille que l’histoire, il en va de même pour la paix. La cérémonie d’aujourd’hui marque la fin de la mission militaire canadienne en Afghanistan.

Nous interrompons nos vies actives pour nous réunir sur la Colline du Parlement et offrir notre respect et notre appréciation les plus profonds à ceux qui ont brillamment servi et tant sacrifié.

Pendant plus de douze ans, les hommes et les femmes des Forces armées canadiennes ont servi avec honneur et distinction en Afghanistan.

Vous étiez aux côtés de diplomates, de fonctionnaires, d’entrepreneurs et de journalistes canadiens. Vous aviez le soutien de vos familles et amis, qui nous rappellent que les soldats qui ont été déployés en Afghanistan sont des pères et des mères, des fils et des filles, des frères et des sœurs.

La mission était extrêmement complexe et difficile, et elle a engendré un réel coût humain pour le Canada, l’Afghanistan et nos alliés.

Au début du conflit, le monde connaissait une évolution rapide et il était difficile de prévoir l’issue des évènements.

En tant que gouverneur général et commandant en chef du Canada, j’occupe une position unique au sein des Forces armées canadiennes. Dans le cadre de mon mandat, il était essentiel pour moi de vous appuyer, vous et vos familles, tout au long de la mission en Afghanistan, comme l’avaient fait mes prédécesseures, la très honorable Adrienne Clarkson et la très honorable Michaëlle Jean.

Nous avons eu le privilège de rencontrer bon nombre des soldats qui ont servi durant ce conflit, soit au Canada, à bord d’un navire dans le Sud-Est de l’Asie, sur une base de soutien ou sur le terrain en Afghanistan.

Nous avons souligné votre service et vos réalisations exemplaires et avons solennellement reconnu votre sens du devoir, de l’honneur et du sacrifice.

Nous avons rencontré vos familles et vos proches, et nous nous sommes tenus aux côtés des familles des disparus lors des cérémonies de rapatriement, partageant leur tristesse et leur douleur.

Ces moments, bien modestes en comparaison avec ceux que vous avez endurés, comptent parmi les plus difficiles de ma vie. Je sais que mes prédécesseures pensent de même.

Ce sont les moments comme ceux-là qui nous aident à véritablement saisir la nature du sacrifice.

En tant que soldats, ou en tant que parents et amis de soldats, vous n’avez pas hésité à nous raconter vos histoires. Des histoires de fiers services, d’accomplissements et de réunions heureuses, mais aussi de pertes terribles, de blessures et de lutte.

Des histoires de résilience, de bravoure et de détermination à améliorer notre monde. Des histoires d’espoir, pour le Canada et l’Afghanistan.

Cette cérémonie marque la fin de la mission militaire canadienne, mais son héritage se poursuit dans nos vies et dans celles des Afghans.

Je suis fier d’être votre commandant en chef et, au nom de tous les Canadiens et les Canadiennes, j’aimerais vous offrir mes plus sincères remerciements pour les services rendus et les sacrifices consentis.

Je vous remercie de votre contribution en tant que soldats, ambassadeurs, protecteurs et collaborateurs de la société civile.

Je remercie également vos familles et vos proches, qui ont été les piliers de cette mission.

Ensemble, vous incarnez l’engagement du Canada envers les droits et les libertés que chérissent les sociétés démocratiques et envers les valeurs que sont l’honneur, le sens du devoir et le service.

Merci.