Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Visite des installations de l’Hôpital d’Ottawa et remise du Prix du Gouverneur général pour l’entraide

Ottawa, le lundi 7 avril 2014

 

Je suis heureux d’être parmi vous aujourd’hui pour souligner la contribution de Canadiens novateurs et bienveillants. En cette Semaine nationale de l’action bénévole, nous avons choisi l’endroit parfait pour nous réunir.

Mon épouse Sharon et moi-même nous sommes donnés comme mission d’inviter les Canadiens à découvrir ce que nous appelons « de beaux moments », c’est-à-dire les diverses façons par lesquelles les Canadiens rendent leur collectivité meilleure.

Et chacun d’entre vous correspond parfaitement à cette description.

Individuellement, vous avez déployé énormément d’efforts pour recueillir des fonds afin d’aider l’Hôpital d’Ottawa, pour sensibiliser le public à l’égard de l’Hôpital ou pour aider des patients et des familles qui traversent des périodes difficiles. Collectivement, vous avez permis à l’hôpital de se hisser parmi les meilleurs établissements de santé au Canada.

Pour toutes ces raisons, vous pouvez être fiers, tout comme nous sommes très fiers de chacun d’entre vous.

C’est dans cet esprit que j’aurai le plaisir de décerner dans quelques instants le Prix pour l’entraide à trois bénévoles exceptionnels. Ces personnes, qui ont déployé beaucoup d’efforts et ont dépassé toutes les attentes, ont rendu cet hôpital encore meilleur. Elles sont aussi des meneurs accomplis qui inspirent les gens à donner et à se dépasser.

Elles ont démontré que la compassion a un formidable pouvoir de guérison.

Je tiens également à féliciter chacun d’entre vous, car vous avez vraiment contribué à l’amélioration de l’hôpital.

En fait, je crois comprendre que l’acquisition de l’une des technologies les plus extraordinaires de l’hôpital, le système CyberKnife, a été rendue possible entièrement grâce au soutien de la collectivité.

Pour nous, cette réalisation illustre parfaitement les résultats concrets et gratifiants que peuvent apporter le bénévolat et la philanthropie. Votre compassion et votre bienveillance contribuent non seulement à améliorer des vies, mais aussi à en sauver.

De tels exemples démontrent non seulement que chacun d’entre vous est extrêmement important pour le bien‑être de la collectivité, mais que cet hôpital est déterminé à rester à l’avant-garde en matière d’innovation et de technologie.

Et ces efforts sont essentiels, car comme vous le savez, la médecine évolue à un rythme extrêmement rapide. En effet, je suis absolument fasciné quand je pense aux traitements que j’ai reçus pour soigner des blessures subies dans ma jeunesse, ou encore à ceux que mes enfants et mes petits-enfants ont reçus. Aujourd’hui, de nouvelles frontières s’ouvrent, et je suis émerveillé de voir comment vous utilisez les techniques et les technologies nouvelles pour accélérer et améliorer la guérison de vos patients.

Vous le faites entre autres grâce au système CAREN. J’ai bien hâte de voir comment cette technologie relativement récente permet d’aider les patients, dont les membres des Forces armées canadiennes, à se rétablir.

La population de la région de la capitale nationale, comme toutes les personnes qui reçoivent des soins ici, a de la chance de pouvoir compter sur de telles ressources.

Le fait d’associer bénévolat et innovation permet de renforcer la collectivité et de bâtir une nation toujours plus avertie et bienveillante.

Félicitations à chacun d’entre vous pour toutes vos réalisations, et merci pour tout ce que vous faites.