Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Ouverture du marché boursier à la bourse de Bombay (Mumbai, Inde)

Mumbai, Inde, le vendredi 28 février 2014

 

Je suis très heureux de me trouver ici à l’ouverture des échanges du marché boursier en ce lieu important qu’est la Bourse de Bombay.

La Bourse de Bombay est impressionnante; des milliers d’entreprises y sont inscrites, et son histoire remonte à loin, car c’est la plus ancienne institution du genre en Asie.

De nos jours, les opérations boursières font appel à la très haute technologie, mais elles nous rappellent l’importance des rencontres en personne, même en cette ère de communications instantanées.

C’est la raison pour laquelle je me trouve à Mumbai et pourquoi j’ai entrepris une visite d’État en Inde, qui m’a également conduit à New Delhi et à Bengaluru. L’éducation, l’innovation et l’entrepreneuriat sont les thèmes de ma visite – des sujets à propos desquels les populations de nos deux pays ont beaucoup à dire.

À première vue, le Canada et l’Inde peuvent sembler très différents. Mais nous avons beaucoup en commun : une même tradition de démocratie parlementaire, un même engagement envers le pluralisme, ainsi que des liens de personne à personne très étroits. Plus d’un million de Canadiens sont d’origine indienne – dont 500 000 du Panjag et 300 000 du Gujerat.

L’apport des Indo-Canadiens à la société multiculturelle, de même qu’à la vie économique, universitaire et politique du Canada, est très important.

Parallèlement, de très nombreux Canadiens travaillent et voyagent en Inde. Nos deux pays entretiennent une relation fructueuse de longue date, et je suis heureux d’observer que ces liens se font de plus en plus étroits, en particulier dans le domaine du commerce.

Le Canada et l’Inde sont résolus à établir un partenariat stratégique mieux structuré et plus productif. Ces dernières années, les dirigeants et les hauts fonctionnaires de nos pays respectifs ont effectué des visites réciproques pour discuter de questions comme la politique étrangère, les finances, le commerce, l’énergie et la sécurité.

Ensemble, nous avons travaillé fort pour renforcer notre partenariat.

La relation économique entre l’Inde et le Canada est solide, et elle recèle un très grand potentiel pour une collaboration plus poussée. L’Inde est de plus en plus présente dans l’esprit de vos homologues de la Bourse de Toronto.

Je trouve encourageant de constater les nombreux domaines de collaboration potentiels entre le Canada et l’Inde. Les Canadiens sont particulièrement désireux d’être partenaires dans les domaines de l’infrastructure, de l’énergie, de la sécurité alimentaire, de l’éducation, de l’innovation et de l’entrepreneuriat.

Le Canada souhaite accroître ses liens commerciaux et d’affaires avec l’Inde. Nous devons le faire dans l’optique de permettre à tous nos citoyens de développer leur potentiel et d’apporter une contribution à la société dans laquelle ils vivent.

Alors que je donne le signal de l’ouverture de cette séance, appliquons-nous à vouloir édifier des nations plus sages et plus humaines dans un monde plus équitable et juste.

Merci.