Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette

  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Histoire

Comte de Derby (Lord Stanley) 1888-1893

Crédit photo: © Collection de la Couronne, Division des résidences officielles, Commission de la capitale nationaleEn 1893, lord Stanley laisse au Canada ce qui deviendra un trésor national -- la Coupe Stanley. À l'origine, il fait don de ce trophée pour récompenser le meilleur club de hockey amateur au Canada. C'est en 1926 que la Ligue nationale de hockey adopte la Coupe Stanley comme prix du championnat en hockey professionnel. Le fait que cette célèbre coupe porte le nom de lord Stanley rend hommage à l'encouragement et à l'amour dont il fait preuve à l'égard des activités et des sports de plein air au Canada. En reconnaissance du geste de lord Stanley, celui-ci sera intronisé au Temple de la renommée du hockey canadien en 1945, dans la catégorie des « bâtisseurs émérites ».

Durant son mandat comme gouverneur général, lord Stanley effectuera de fréquents voyages un peu partout au pays. Sa visite dans l'Ouest canadien, en 1889, lui permettra de garder à jamais le souvenir de la grande beauté naturelle de cette région et de rencontrer des membres des Premières nations du Canada ainsi que de nombreux exploitants de ranches et de fermes de l'Ouest. Également passionné de pêche, il pratique ce loisir aussi souvent que son horaire chargé le lui permet.

Lorsque le premier ministre meurt d'une insuffisance cardiaque, le 6 juin 1891, lord Stanley perd en sir John A. Macdonald un très bon ami. Lord Stanley demande alors à sir John Abbott de prendre la relève comme premier ministre. Une fois la nouvelle administration en place, ce dernier donne sa démission pour des raisons de santé et cède le gouvernement à sir John Thompson.

Lord Stanley aidera à consacrer le rôle apolitique du gouverneur général en refusant d'approuver une motion controversée à la Chambre des Communes. Il s'agissait d'une proposition voulant que le gouverneur général s'oppose au projet de loi du gouvernement du Québec relatif au règlement de la question des biens des Jésuites. Les autres provinces, motivées par leur méfiance à l'égard de l'Église catholique romaine au Québec, étaient à l'origine de l'opposition à ce projet de loi. Lord Stanley refuse d'intervenir, alléguant que la proposition d'opposition est anticonstitutionnelle. En maintenant sa décision, c'est-à-dire en refusant de compromettre la neutralité politique de la fonction vice-royale, il verra sa popularité augmenter.

Lady Stanley, que sir Wilfrid Laurier qualifie de « femme de tête et d'esprit », apporte une contribution durable au cours du mandat de son époux. En 1891, elle fonde le « Lady Stanley Institute for Trained Nurses », la première école d'infirmières à Ottawa, située rue Rideau. Elle est également une adepte enthousiaste des parties de hockey jouées sur la patinoire de Rideau Hall.

La vie de lord Stanley avant et après Rideau Hall

Fils du 14e comte de Derby, politique et premier ministre britannique, lord Stanley de Preston entre en politique après avoir fait ses études aux collèges Eton et Sandhurst. Il sert brièvement comme officier dans les Grenadiers, mais est rapidement appelé à joindre les rangs de la vie politique, en raison du rôle très important joué par sa famille dans ce domaine. Il siège à la Chambre des communes britannique en tant que député conservateur et est membre du Cabinet. Il épouse lady Constance Villiers le 31 mai 1864, et dix enfants naîtront de cette union.

Le mandat de lord Stanley comme gouverneur général du Canada devait se terminer en septembre 1893, mais en avril de cette même année survient la mort de son frère, le 15e comte de Derby. C'est ainsi que lord Stanley quitte le Canada le 15 juillet 1893 et retourne en Angleterre. Un administrateur est nommé pour s'acquitter des tâches de ce dernier en attendant que lord Aberdeen soit assermenté, au mois de septembre.

Une fois de retour en Angleterre avec sa famille, lord Stanley devient lord-maire de Liverpool et premier chancelier de l'université de Liverpool. Au cours des dernières années de sa vie, il vouera un intérêt grandissant au travail philanthropique. Lord Stanley meurt le 14 juin 1908 et lady Stanley, le 17 avril 1922.