Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette

  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Histoire

Le marquis de Lansdowne 1883-1888

Crédit photo: © Collection de la Couronne, Division des résidences officielles, Commission de la capitale nationaleLe marquis de Lansdowne occupe la fonction de gouverneur général durant une période turbulente pour le Canada. Le gouvernement de sir John A. Macdonald, qui en est à son deuxième mandat, fait face à des allégations de scandale concernant la construction du chemin de fer, et l'économie est de nouveau en récession. La Rébellion du Nord-Ouest de 1885 et la controverse entourant son instigateur, Louis Riel, constituent une grave menace pour la stabilité du Canada.

Malgré tout, le marquis de Lansdowne entreprend un long voyage dans l'ouest canadien en 1885, où il en profite pour rencontrer de nombreux groupes des Premières nations du Canada. Même si le chemin de fer ne se rend pas encore jusqu'en Colombie-Britannique, cela n'empêche pas le gouverneur général de traverser les Rocheuses à cheval et en bateau. Pour son deuxième voyage dans l'Ouest, lord Lansdowne emprunte le train du Canadien Pacifique, ce qui fait de lui le premier gouverneur général à faire le trajet complet par chemin de fer.

De ses expériences dans l'ouest canadien, le marquis de Lansdowne en retirera une passion pour le plein air et pour la beauté géographique du Canada. Il est un fervent pêcheur de saumon et s'intéresse également beaucoup aux sports d'hiver. Sa passion pour la nature sauvage et la campagne canadiennes l'amènent à acheter une résidence secondaire sur la rivière Cascapedia au Québec.

C'est la question des droits de pêche entre les États-Unis et le Canada qui permettra au marquis de Lansdowne de démontrer ses grandes qualités d'homme d'État. Il aide en effet à négocier un règlement pacifique pour un litige qui risquait d'envenimer les relations entre les deux pays. Il appuie également le développement scientifique en présidant l'assemblée inaugurale de la British Association for the Advancement of Science, en 1884.

Le marquis de Lansdowne quitte le Canada en ayant une appréciation véritable de la nature sauvage du pays aussi bien que de la diversité de la société canadienne. Considéré comme étant un gouverneur général très compétent, il attribue une grande part de son succès au Canada à son épouse, lady Maud Evelyn Lansdowne. L'une des activités les plus réjouissantes et les plus réussies ayant eu lieu à Rideau Hall durant le séjour de cette dernière est la fête qu'elle a organisée pour 400 enfants de l'école du dimanche. Lady Lansdowne a été décorée des Ordres Victoria et Albert et de l'Ordre impérial de la couronne des Indes.

Il est intéressant de souligner que le secrétaire militaire du marquis de Lansdowne, lord Melgund, bénéficiera grandement de ses années de service auprès du gouverneur général. Il deviendra par la suite lord Minto, puis gouverneur général de 1898 à 1904.

La vie avant et après Rideau Hall

Après avoir étudié à Eton et à Oxford, le marquis de Lansdowne succède au titre en 1866, alors qu'il n'a que 21 ans. Trois ans plus tard, il épouse lady Maud Evelyn Hamilton, et le couple aura deux fils et deux filles. Le marquis de Lansdowne est député libéral sous le gouvernement Gladstone, de 1869 à 1872. Il est nommé Sous-secrétaire des Indes en 1880 et, après quelques années d'expérience de l'administration coloniale outre-mer, il est nommé gouverneur général du Canada en 1883.

Il est nommé Vice-roi des Indes l'année même où il quitte le Canada, et ce n'est qu'en 1894 qu'il retournera finalement en Angleterre pour servir le gouvernement britannique jusqu'à 1900.