Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Réception précédant le concert de l’Orchestre du Centre national des Arts (Shanghai, Chine)

Shanghai, Chine, le samedi 19 octobre 2013


Merci de votre accueil chaleureux.

Permettez‑moi d’abord de remercier notre consul général de son précieux rôle de personne‑ressource du Canada à Shanghai et d’avoir organisé cette réception.

Je suis ravi de me retrouver ici à l’occasion de la première soirée du Festival international des arts de Shanghai pour profiter de ce qui promet d’être une merveilleuse prestation de clôture de la tournée chinoise de l’Orchestre du Centre national des Arts du Canada.

Au fil des ans, le Canada et la Chine ont fait montre d’une solide coopération dans le secteur des arts. En procurant aux artistes des moyens d’accomplir leur travail important, nous avons renforcé la compréhension interculturelle entre nos deux nations.

Mon épouse, Sharon, et moi attendions avec impatience la chance d’assister à cette prestation à la salle de concert de Shanghai pour deux raisons principales.

La première raison, c’est que nous aimons et apprécions tous les deux la musique classique. Et comme nous résidons à Ottawa — foyer de l’Orchestre du Centre national des Arts — nous avons déjà eu le bonheur d’assister à des représentations de cette talentueuse formation de musiciens.

Si c’est la première fois ce soir que vous aurez l’occasion d’entendre cet orchestre, je peux vous rassurer tout de suite : nous serons tout simplement comblés.

L’autre raison qui fait que je suis heureux de me trouver ici, c’est grâce à tout ce que cette prestation représente pour le Canada et la Chine.

Nos deux pays entretiennent des relations diplomatiques depuis 1970 et, bien sûr, nos liens interpersonnels remontent encore plus loin. Cependant, la présence de l’orchestre national du Canada en Chine dénote l’approfondissement de nos relations culturelles à un niveau encore jamais vu.

Au cours des deux dernières semaines, l’Orchestre du Centre national des Arts a présenté des concerts publics à Hong Kong, à Guangzhou, à Fuling, à Chongqing, à Tianjin et à Beijing.

Des représentants de l’Orchestre et d’autres Canadiens et étudiants ont aussi participé à des dizaines d’activités éducatives connexes avec des mélomanes chinois.

Ces concerts et activités se sont tous déroulés dans le cadre de la toute première visite de l’Orchestre en Chine continentale. Il s’agit là d’une excellente raison de célébrer.

Il est tout aussi réjouissant de penser à la perspective de la visite au Canada l’an prochain de l’Orchestre du Centre national des arts du spectacle de la Chine dans le cadre d’une tournée réciproque. Je suis convaincu que l’accueil des publics canadiens sera aussi enthousiaste que celui des publics chinois.

On dit souvent que la musique est un langage universel, mais ces échanges ont une valeur qui se propage bien au-delà de la salle de concert.

La culture est l’une des plus nobles manifestations de notre humanité et, en partageant et découvrant leurs cultures respectives, les peuples canadien et chinois en viennent à mieux se connaître dans des contextes à la fois plus significatifs et originaux. C’est pour cette raison que l’ancien premier ministre Wen Jiabao et le premier ministre canadien Stephen Harper ont convenu l’an dernier de tenir une série d’activités culturelles comme celle‑ci.

En plus du concert de ce soir, Sharon et moi sommes aussi enchantés à la perspective d’assister à l’ouverture de l’exposition de photos de Barkerville à Guangzhou plus tard cette semaine, qui nous présente une rétrospective émouvante et inspirante qui témoigne de la persévérance des premiers immigrants chinois au Canada.

L’exposition et le concert sont tous les deux d’excellentes façons de rehausser l’appréciation et l’intercompréhension culturelles entre le Canada et la Chine.

J’aimerais remercier tous ceux qui ont contribué à rendre cet échange possible.

Je vous souhaite une magnifique soirée.

Merci.