Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Déclaration à Le Cap, Afrique du Sud

Le 21 mai 2013

Déclaration du gouverneur général du Canada à Le Cap, en Afrique du Sud,
en présence du président Jacob Gedleyihlekisa Zuma

LE CAP — Je suis très heureux d’avoir entrepris une visite d'État en Afrique du Sud pour réaffirmer l’amitié exceptionnelle qui unit ce pays et le Canada et pour faire des prévisions sur notre brillant avenir.

Je tiens également à préciser que j’ai le grand privilège d’être accompagné par des membres du parlement du Canada et par une brillante délégation de chefs de file des secteurs public et privé des domaines du commerce, de l’éducation, de l’innovation, de la justice sociale et du développement. 

Au cours de ma visite, j’ai eu l’honneur de rencontrer le président de la République d’Afrique du Sud, Son Excellence Jacob Gedleyihlekisa Zuma.

Nous avons discuté de la profonde amitié liant nos deux pays, issue de l’opposition de principe faite par le Canada à l’ancien régime d’apartheid et renforcée par notre engagement envers nos valeurs partagées de démocratie, de liberté et de primauté du droit. 

Pour souligner l’appréciation du Canada pour la persévérance et la volonté de l’Afrique du Sud de réaliser les principes démocratiques et un État démocratique, nous nous sommes rendus au musée Izoko Slave Lodge du Cap et, demain, nous visiterons le musée de l’Apartheid de Johannesburg. Ces deux expériences constitueront sans doute des rappels importants, émouvants et inoubliables de la capacité de cruauté et d’ignorance de l’humanité.

Au nom de tous les Canadiens et de toutes les Canadiennes, je souhaite une bonne santé au premier président de l’Afrique du Sud, Son Excellence Nelson Mandela, un Compagnon de l’Ordre du Canada.

Le président Zuma et moi avons discuté des possibilités de resserrer les liens entre le Canada et l’Afrique du Sud par des entreprises et des investissements, mais surtout, par la collaboration internationale en matière de science et d’éducation. 

Pour souligner notre potentiel dans ce dernier secteur, j’ai dirigé une tribune de discussion avec les professeurs et les étudiants des universités du Cap, du Cap-Oriental, de Stellenbosch, de l’Université technologique de la Péninsule du Cap et de l’Institut africain des Sciences mathématiques.

La discussion a surtout porté sur le radiotélescope Square Kilometre Array — un modèle actuel et fantastique de collaboration internationale. Inspirés par ce projet d’envergure, le président Zuma et moi avons également discuté des possibilités de resserrer les liens entre le Canada et l’Afrique du Sud dans les domaines des sciences, des technologies et de l’éducation.

J’envisage également de célébrer les étroites relations commerciales et les investissements que partagent le Canada et l’Afrique du Sud à l’occasion d’un déjeuner-causerie de prise de contact à la Bourse de Johannesburg. Nos deux pays entretiennent déjà des relations étroites dans les secteurs des mines, de l’énergie, des transports, de l’agroalimentaire, de l’ingénierie et des services et ces relations pourraient encore s’étendre.  

Le succès du système Gautrain de conception canadienne représente un idéal de réseau ferroviaire de transport en commun rapide et de classe mondiale. Il témoigne autant de la qualité de l’infrastructure de l’Afrique du Sud que de la capacité et de la compétence de la technologie canadienne.

Ma visite permettra de souligner la force de nos économies respectives et de jeter les fondements des échanges commerciaux à venir qui favoriseront la croissance et revigoreront la confiance envers le Canada et l’Afrique du Sud comme destinations de choix pour l’investissement.

Au cours de ma visite, j’ai également l’intention de souligner le succès des consultations bilatérales actuelles de nos deux pays. 

Je remercie tout particulièrement le président Zuma, le gouvernement et le peuple de l’Afrique du Sud pour le chaleureux accueil qu’ils ont réservé à mon épouse Sharon et à moi, ainsi qu’à notre délégation à l’occasion de cette visite. 

Je suis convaincu que cette visite d'État permettra de renforcer de manière substantielle les liens de profonde amitié qui unissent le Canada et l’Afrique du Sud pour ouvrir la porte à une multiplication des échanges bilatéraux économiques et personnels. 

-30- 

Renseignements pour les médias :

Melanie Villeneuve
Bureau de presse de Rideau Hall
613-998-7280
melanie.villeneuve@gg.ca 

Suivez GGDavidJohnston et RideauHall sur Facebook et Twitter.